Postes Canada prend des mesures pour réagir à la situation de l'entreprise qui se détériore rapidement

OTTAWA, le 5 juill. 2016 /CNW/ - Postes Canada a avisé le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) qu'elle changerait les conditions d'emploi de tous les employés représentés par le Syndicat à compter du vendredi 8 juillet 2016. L'incertitude causée par les négociations prolongées et le mandat de grève du Syndicat ont des répercussions négatives et croissantes sur le service postal.

Les clients tentent d'éviter les risques associés à un arrêt de travail. Des exemples de ces répercussions se font sentir dans l'ensemble du réseau :

  • Presque tous nos plus importants clients du cybercommerce ont déjà transféré la majorité de leurs volumes de colis à d'autres transporteurs, entraînant une baisse du volume provenant de ces clients d'au moins 75 %.
  • Le nombre de colis arrivant par camion à nos grandes installations a baissé au point où il arrive souvent qu'il n'y ait pas assez de colis à traiter durant un quart.
  • Les articles Poste-lettres connaissent un déclin allant jusqu'à 50 % dans de nombreuses installations, et les clients commerciaux ont déposé la moitié de leur courrier habituel durant la fin de semaine.

La Société doit maintenant réagir au rapide déclin des volumes et aux répercussions financières pour l'entreprise en utilisant les moyens prévus par le Code canadien du travail.

À compter du vendredi 8 juillet 2016, les modalités des conventions collectives actuellement en vigueur ne s'appliqueront plus. Selon les nouvelles conditions d'emploi, les employés continueront de recevoir leur paie normale et certains avantages, comme la couverture admissible pour médicaments d'ordonnance. D'autres éléments seront annulés pour que les conditions correspondent aux conditions minimales obligatoires établies par le Code canadien du travail. La Société aura aussi la flexibilité d'ajuster la dotation en personnel en fonction de la charge de travail requise.

Afin de passer à cette étape, Postes Canada a respecté les exigences procédurales et a présenté au Syndicat un préavis de 72 heures. Le dépôt de l'avis ne signifie pas nécessairement que Postes Canada ne mènera pas ses activités vendredi. Il permet à la Société de prendre les mesures nécessaires pour réagir à la réalité changeante de l'entreprise.

Le 4 juillet 2016, Postes Canada a informé le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) que les offres que la Société a présentées le samedi 25 juin 2016 sont considérées comme finales, puisqu'elles représentent un cadre juste et raisonnable pour la conclusion d'ententes. La Société a également informé le Syndicat que ses revendications correspondant à plus de 1 milliard de dollars ne sont pas abordables et qu'elles sont par conséquent rejetées.

Renseignements généraux

Calendrier des négociations - procédé adéquat suivi durant la ronde de négociations

  • Le 20 novembre 2015 - Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a déposé un avis de négociation auprès de Postes Canada pour les deux unités de négociation, soit l'unité urbaine et l'unité des FFRS. Les discussions entre les parties ont commencé peu après le dépôt des avis de négociation et se poursuivent depuis la fin de l'année dernière.
  • Le 31 décembre 2015 - La convention collective entre Postes Canada et le STTP-FFRS a expiré. Les conditions de la convention demeurent toujours en vigueur.
  • Le 31 janvier 2016 - La convention collective entre Postes Canada et le STTP-Urbain a expiré. Les conditions de la convention demeurent toujours en vigueur.
  • Le 4 avril 2016 - Postes Canada a demandé à la ministre fédérale de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail de nommer des conciliateurs dans le but de susciter des échanges constructifs entre les parties aux deux tables de négociation. Le processus de demande de conciliation est établi par le Code canadien du travail.
  • Le 11 avril 2016 - La ministre fédérale de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail a nommé des agentes de conciliation pour soutenir les négociations distinctes avec le STTP.
  • Le 10 juin 2016 - La période officielle de conciliation de 60 jours a pris fin et la période de restriction de 21 jours a débuté. Les discussions se sont poursuivies.
  • Le 25 juin 2016 - Postes Canada a présenté au Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes des offres conçues pour arriver rapidement à la résolution des négociations. Les offres comprenaient un régime de retraite différent pour les nouveaux employés afin de traiter les problèmes à long terme du régime et des augmentations de salaire pour tous les employés.
  • Le 1er juillet 2016 - Le STTP a répondu à l'offre de la Société en rejetant tous les changements au régime de retraite et en ajoutant des revendications qui coûteraient plus de 1 milliard de dollars au cours de la durée d'une nouvelle convention collective. La période de restriction a également pris fin.
  • Le 4 juillet 2016 - Postes Canada a avisé le STTP que les offres que la Société avait présentées le samedi 25 juin 2016 sont considérées comme finales, puisqu'elles représentent un cadre juste et raisonnable pour la conclusion d'ententes.

 

SOURCE Postes Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 613 734-8888, medias@canadapost.ca

RELATED LINKS
http://www.canadapost.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.