Possible expropriation de terres agricoles à Vaudreuil-Soulanges - La CAQ demande au ministre Paradis de protéger les terres agricoles

QUÉBEC, 5 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Alors que des producteurs agricoles de Vaudreuil-Soulanges se sont déplacés jusqu'à l'Assemblée nationale mercredi pour faire part de leurs inquiétudes quant à l'implantation d'un pôle logistique dans leur région, la porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'agriculture et députée de Mirabel, Sylvie D'Amours, a demandé au gouvernement libéral de dissiper tous les doutes concernant l'expropriation de terres agricoles.

« Nous sommes tous en accord avec la création d'emplois et avec la croissance économique. C'est justement pour ces raisons que le ministre de l'Agriculture devrait clairement fermer la porte à ces expropriations pour protéger les emplois des producteurs agricoles concernés et pour protéger ces terres qui sont parmi les plus rentables au Québec », a affirmé Sylvie D'Amours au Salon bleu.

Depuis plus de deux semaines, la députée caquiste talonne les ministres libéraux attitrés au dossier et leur demande de fermer définitivement la porte à une expropriation des terres agricoles dans la région de Vaudreuil en cas d'implantation d'un pôle logistique.

« J'ai posé plusieurs questions en chambre et ni le ministre responsable de la Stratégie maritime, ni le ministre de l'Agriculture n'ont été capables de nous répondre clairement. Le gouvernement a même refusé d'adopter notre motion qui demandait de rassurer les producteurs agricoles. Au contraire, ils laissent planer le doute. C'est un manque de respect total pour les producteurs présents avec nous aujourd'hui », a souligné la porte-parole caquiste.

Puisque le ministre de l'Agriculture refuse obstinément de tendre l'oreille aux producteurs agricoles du Québec, la députée Sylvie D'Amours a demandé au premier ministre Philippe Couillard de le rappeler à l'ordre.

« Le premier ministre, lors de l'assermentation, a mandaté le ministre de l'Agriculture en lui disant ceci, et je le cite : "La question de l'utilisation et de la propriété des terres agricoles est prioritaire, de même que le maintien des fermes familiales et leur transfert à la prochaine génération". Va-t-il respecter le mandat qu'il a donné à son ministre? Va-t-il respecter sa parole? » a conclu la députée de Mirabel.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.