Portrait 2014 des matières résiduelles de l'agglomération montréalaise

Montréal continue sur la voie du progrès en termes de diminution de l'enfouissement et d'augmentation de la matière récupérée

MONTRÉAL, le 23 sept. 2015 /CNW Telbec/ - M. Denis Coderre, maire la Ville de Montréal, en compagnie de M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal, a dévoilé lors du comité exécutif du 23 septembre les résultats du Portrait 2014 des matières résiduelles de l'agglomération montréalaise. Présenté tous les deux ans, ce document regroupe les données relatives à la récupération et à l'élimination des matières résiduelles pour l'année 2014 (quantités, taux de récupération, production individuelle) ainsi que l'évolution des activités pour les années 2010 à 2014.

« À la lecture du rapport, nous sommes heureux de constater la sensibilité des Montréalais à l'égard de l'environnement. Ceux-ci génèrent moins de matière à la source et font plus de récupération, envoyant ainsi moins de déchets à l'enfouissement. Nous constatons également que les investissements massifs de la Ville, qui ont permis d'offrir aux citoyens de nouveaux outils de collecte des matières recyclables, génèrent une augmentation des quantités collectées de 6 %. Finalement, les efforts pour le déploiement de la collecte des résidus alimentaires portent fruits, cette collecte connaissant une croissance de 21 %. J'invite l'ensemble des Montréalais à continuer sur cette voie ! », a déclaré le maire de Montréal.

Les matières organiques : le grand défi des cinq prochaines années 
Au cours des cinq dernières années, les matières éliminées ont diminué de 76 500 tonnes, soit une baisse de 12 %, alors que les matières récupérées ont augmenté de près de 4 %. Bien que la récupération des matières organiques ait augmenté de 21 % en cinq ans, le prochain défi réside dans une augmentation encore plus importante de leur valorisation. En 2015, 100 000 autres logements s'ajouteront aux services de la collecte des résidus alimentaires. À partir de 2016, tous les arrondissements implanteront graduellement la collecte, pour étendre, d'ici 2019, la collecte à tous les immeubles de huit de logements et moins, ce qui représente environ 536 500 portes.

Tous les efforts visent l'atteinte des objectifs de la Politique québécoise de gestion de matières résiduelles, qui fixe à 100 % d'ici 2020 le taux de valorisation des matières organiques, suite à leur collecte et à leur traitement.

L'implantation et l'exploitation d'ici 2019, de cinq centres de traitement des matières organiques (CTMO) permettra de prendre ce virage majeur; leur capacité de traitement permettra d'étendre la collecte des résidus alimentaires à l'ensemble de la Ville. Plus spécifiquement, il y a aura deux centres de compostage, un centre de biométhanisation et un centre pilote de prétraitement d'ici 2019; un deuxième centre de biométhanisation entrera en service quand le premier aura atteint sa pleine capacité. 

Faits saillants du Portrait 2014

  • Depuis 2010, le total des ordures ménagères a chuté de 12 %, alors que les matières récupérées ont augmenté de 4 %;
  • En 2012 et 2013, plus de 275 000 bacs montréalais ont été distribués;
  • La collecte des résidus verts gagne en popularité, avec une hausse de 21 % depuis 2010;
  • Plus de 100 000 logements sont maintenant couverts par la collecte des résidus alimentaires, alors que près de 40 000 autres sont couverts par la collecte des résidus mélangés (verts et alimentaires);
  • 170 000 tonnes de matières recyclables ont été collectées, une augmentation de 6,4 % par rapport à 2010;
  • Le taux de récupération des matières recyclables est de 58,3 %;
  • 264 000 visiteurs se sont présentés dans les 7 écocentres de l'agglomération et 87 000 tonnes de matières résiduelles y ont été déposées;
  • Le taux de récupération des résidus domestiques dangereux est de    59 %, représentant 3 352 tonnes, dont la majorité provient des écocentres;

« Les résultats du bilan sont très positifs; globalement, on envoie moins de déchets dans les sites d'enfouissements. Il faut évidemment poursuivre nos actions pour inciter les citoyens à récupérer davantage et à participer aux nouvelles collectes des résidus alimentaires. Continuons sur cette voie qui nous permettra d'atteindre nos ambitieux objectifs en matière d'enfouissement et de recyclage », a ajouté M. Ménard.

Pour en savoir plus :
L'agglomération de Montréal s'est dotée d'un Plan directeur de gestion des matières résiduelles, arrimé aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du gouvernement du Québec.

Le Portrait peut être consulté en cliquant ici ou sur www.ville.montreal.qc.ca/environnement.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Catherine Maurice, attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, Ville de Montréal, 514 346-7598; Renseignements : Geneviève Dubé, relationniste, Division des affaires publiques, Service des communications, 514 868-5934


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.