Politique Vieillir et vivre ensemble, chez soi, dans sa communauté, au Québec - Plus de 2 700 000 $ pour améliorer les conditions de vie des personnes aînées de la région de la Montérégie

QUÉBEC, le 25 avril 2016 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, accompagnée de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines Habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Mme Lucie Charlebois, sont heureuses d'annoncer un investissement total 2 706 176 $ pour la mise en place de plusieurs initiatives visant à améliorer les conditions de vie des personnes aînées de la région de la Montérégie.

Plus précisément, l'aide s'inscrit dans le programme Québec ami des aînés (QADA), le programme d'Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV), la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) et le programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Municipalité amie des aînés (PIQM-MADA). Ces projets découlent du plan d'action de la politique Vieillir et vivre ensemble chez soi, dans sa communauté, au Québec 2012-2017.

« Cette politique, la première au Québec, a été lancée au printemps 2012. Elle s'inspire des orientations de l'Organisation mondiale de la santé et aborde trois thèmes majeurs, soit la participation des aînés, leur santé et leur sécurité. Les projets que nous annonçons aujourd'hui sont issus de programmes phares de cette politique qui, chacun à sa manière, favorisent ces objectifs en mettant en place des conditions concrètes pour l'épanouissement de nos personnes aînées », a déclaré la ministre Francine Charbonneau.  

« Dans un contexte de changement démographique, il est important de mieux accompagner nos municipalités afin qu'elles puissent favoriser le vieillissement actif et en santé de nos aînés. Le gouvernement est très fier d'appuyer des initiatives visant à atteindre ces objectifs », a souligné, pour sa part, la ministre Lucie Charlebois.

« Je suis heureux de constater que cette annonce touche plusieurs facettes de la réalité des personnes aînées, allant du vieillissement actif à des situations de plus grande vulnérabilité. C'est la preuve que notre gouvernement entend déployer tous les efforts nécessaires pour améliorer leurs conditions de vie et favoriser leur pleine participation à la communauté », a précisé, quant à lui, le député de Huntingdon, M. Stéphane Billette.

Québec ami des aînés (QADA)

D'abord, une somme totale de 2 010 696 $ est octroyée pour le déploiement de 10 nouveaux projets dans le cadre du programme Québec ami des aînés, volet Soutien aux actions communautaires (QADA), dans la région de la Montérégie.

Le programme QADA soutient financièrement des initiatives visant à adapter les milieux de vie aux réalités des personnes aînées dans un esprit de développement durable. Le volet Soutien aux actions communautaires de ce programme encourage des initiatives de portée régionale ou locale. Plus précisément, il appuie des projets à caractère expérimental ou en phase de déploiement, le démarrage d'une nouvelle activité, l'ajout d'une activité complémentaire aux activités existantes, l'adaptation ou la modification d'activités déjà offertes par l'organisme afin qu'elles répondent mieux aux besoins des personnes aînées.

Initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV)

Par ailleurs, un investissement total de 495 000 $ est accordé pour l'implantation de 11 initiatives de travail de milieu auprès des aînés en situation de vulnérabilité (ITMAV) dans la région de la Montérégie.

Les ITMAV ont pour objectif de soutenir l'intégration ou le maintien de travailleuses et travailleurs de milieu au sein d'organismes communautaires œuvrant particulièrement au bénéfice des personnes aînées en situation de vulnérabilité ou à risque de fragilisation. Par exemple, un travailleur de milieu peut soutenir une personne aînée vivant une situation difficile, telle que l'isolement, un deuil, de la maltraitance, une déconnexion avec les services offerts par le réseau de santé et des services sociaux, de l'intimidation, de l'itinérance ou même d'éviction de logement. Dans ces cas, son rôle est de diriger la personne aînée vers les ressources appropriées de sa communauté et de l'accompagner, tout en lui redonnant le pouvoir de faire des choix favorisant son mieux-être.

Démarche Municipalité amie des aînés (MADA) et programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Municipalité amie des aînés (PIQM-MADA)

Une aide financière totale de 191 200 $ est accordée à 10 municipalités et à une MRC de la région pour la réalisation de projets dans le cadre de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA). Il s'agit des municipalités de Brigham, Châteauguay, Dunham, La Prairie, Lac-Brome, Saint-Amable, Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix, Saint-Rémi, Saint-Sébastien et Sutton ainsi que de la MRC Les Jardins-de-Napierville. Sept de ces projets visent l'élaboration d'une politique municipale des aînés et de son plan d'action, alors que quatre projets ont pour but la mise à jour d'une politique existante.

La Municipalité de Sainte-Cécile-de-Milton se verra également octroyer une somme de 9 280 $ pour la réalisation d'un projet dans le cadre du programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Municipalité amie des aînés (PIQM-MADA). À cette somme, la Municipalité ajoutera 2 320 $ pour compléter l'investissement.

Fondée sur l'adaptation des politiques, des infrastructures et des services municipaux au vieillissement de la population, la démarche MADA actualise le concept du vieillissement actif prôné par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle vise à soutenir la participation active des aînés au développement des communautés, leur maintien à domicile et leur inclusion sociale. À la suite d'une consultation des personnes aînées de la communauté, une municipalité peut, par exemple, s'engager à augmenter l'offre de loisir, à adapter le mobilier urbain ou à moduler le service de transport. Des projets d'infrastructures peuvent également en découler, comme la prolongation des feux piétonniers, l'ajout d'éclairage, de bancs ou d'installations sanitaires.

« Le mieux-être des personnes aînées représente une priorité pour notre gouvernement. Par l'ensemble de ces mesures, nous soutenons donc des projets qui contribuent à créer des milieux de vie où elles peuvent s'épanouir et participer plus activement à la société », a conclu la ministre Francine Charbonneau.

Pour plus d'information sur ces programmes visant le mieux-être des aînés, visitez le site Web du ministère de la Famille : www.mfa.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Renseignements : Renseignements : Direction des communications, Ministère de la Famille, Tél. : 418 643-7695 ; Sources : Marie-Pier Richard, Attachée de presse, Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Ministre responsable de la région de Laval, Tél. : 418 643-2181 ; Bianca Boutin, Attachée de presse, Cabinet de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines Habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie, Tél. : 418 266-7181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.