Politique québécoise de la jeunesse - Le gouvernement refuse l'accès des jeunes à des postes décisionnels, déplore la CAQ

QUÉBEC, le 30 mars 2016 /CNW Telbec/ - La Politique québécoise de la jeunesse du gouvernement Couillard, dévoilée mercredi, contient des propositions plutôt timides qui ne favoriseront pas réellement la participation, l'implication et la présence des jeunes Québécois dans des postes clés de nos institutions publiques, a réagi le député de Chambly et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de jeunesse, Jean-François Roberge, à la suite du dépôt du document par le premier ministre Philippe Couillard lui-même.

La CAQ avait pourtant, lors des travaux et des consultations qui ont mené à la vision révélée par le gouvernement libéral, mis de l'avant des mesures rassembleuses, notamment celle de réserver un siège à un jeune de 35 ans et moins sur chaque conseil d'administration des sociétés d'État québécoises. Cette dernière avait d'ailleurs obtenu l'appui du Forum jeunesse de l'île de Montréal, de la Chambre de commerce du Saguenay, de la Fédération des chambres de commerce du Québec et de Force Jeunesse.

« Le gouvernement vient d'accoucher d'une souris. L'heure n'est plus aux vœux pieux, mais aux actions et aux mesures structurantes pour faire une place aux jeunes dans notre société. Or, les libéraux échouent une fois de plus à montrer l'exemple. Le premier ministre se contente d'orientations timides, en attendant qu'une vraie stratégie soit établie, alors qu'il pourrait marquer le pas avec des mesures avouées et assumées. M. Couillard dit vouloir imiter l'exemple des jeunes chambres de commerce, mais a peur d'aller trop vite. Quelle incohérence! », a regretté Jean-François Roberge.

Le Parti libéral n'a aucune excuse pour expliquer son laisser-aller, a fait savoir le député caquiste. « Le premier ministre avait l'occasion d'envoyer un signal fort, en présentant une politique qui place nos jeunes au cœur de l'action publique. Il a opté pour des paroles creuses et des moyens dérisoires. Rarement aura-t-on vu aussi peu d'ambition pour l'avenir de nos jeunes », a souligné Jean-François Roberge.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.