Politique nationale de l'eau - Le ministre de l'Environnement doit mieux gérer le dossier

QUÉBEC, le 3 mai 2016 /CNW Telbec/ - Mathieu Traversy, porte-parole du Parti Québécois en matière de développement durable, d'environnement et de lutte contre les changements climatiques, estime que le ministre de l'Environnement, David Heurtel, a géré le dossier de l'eau de façon désastreuse depuis son arrivée en poste. En ce qui concerne, plus précisément, la Politique nationale de l'eau, il lui demande de s'engager dans une démarche de concertation beaucoup plus large que les insuffisantes consultations ciblées qu'il a annoncées. David Heurtel doit aussi procéder en toute transparence à la publication d'un cahier de réflexion et d'un cadre financier, selon le Parti Québécois.

Rappelons qu'en 2002, à l'issue d'une consultation qui aura duré trois ans, et pendant laquelle les acteurs concernés avaient clairement affiché leur volonté commune d'adopter une vision à la fois plus globale et mieux intégrée de la gouvernance de l'eau au Québec, la Politique nationale de l'eau est née. « Près de 15 ans plus tard, la Politique doit être mise à jour en profondeur. Cependant, une simple consultation selon les modes traditionnels ne saurait remplacer une démarche de concertation. Pour que le Québec redevienne une nation innovante et d'avant-garde en matière de protection de cette ressource unique, David Heurtel doit convier les Québécoises et les Québécois à un large débat public pour élaborer la future stratégie québécoise de l'eau », a affirmé Mathieu Traversy.

De plus, le Parti Québécois estime que le ministre Heurtel doit procéder avec transparence et présenter dès maintenant l'état des réflexions du gouvernement du Québec quant à la révision de la Politique nationale de l'eau. Il doit aussi soumettre des propositions préliminaires et présenter aux partenaires de l'eau les ressources financières disponibles pour la période que couvrira la prochaine stratégie.

« Le ministre de l'Environnement semble très peu se préoccuper de nos ressources en eau; il ne saisit visiblement pas leur importance et son inaction les met en danger. L'annonce des consultations ciblées pour une stratégie de l'eau est bien modeste et ne fera certainement pas oublier le bilan désastreux de son mandat jusqu'à ce jour. Pensons seulement :

  • à la gestion calamiteuse qu'il a effectuée du dossier du déversement dans le fleuve de milliards de litres d'eaux usées par la Ville de Montréal;
  • au report de 2 ans d'une loi permanente sur la conservation des milieux humides;
  • à l'abolition du programme de sensibilisation aux algues bleu-vert et aux compressions dans le financement de la mission des organismes de bassins versants;
  • enfin, à l'accumulation des pesticides dans nos rivières, pour laquelle il n'apporte aucune solution.

Bref, le dossier de l'eau n'a jamais été une priorité ministérielle pour David Heurtel », a conclu Mathieu Traversy

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.