Politique nationale de la recherche et de l'innovation - Des mesures favorables à la collaboration, mais les leviers pour les investissements des entreprises seront-ils suffisants ?

MONTRÉAL, le 16 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Présent au lancement de la Politique nationale de la recherche et de l'innovation (PNRI), Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) reconnaît dans les mesures annoncées aujourd'hui par le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Monsieur Pierre Duchesne, la volonté du gouvernement de mieux valoriser le système d'innovation québécois avec le biais d'une meilleure collaboration entre les acteurs du milieu. « De la qualité de cette collaboration dépend notre capacité à faire cheminer les nouvelles idées vers des applications porteuses sur le plan technique et compétitives sur le plan économique. Nous saluons donc l'approche générale de cette nouvelle politique », a souligné Simon Prévost, président de MEQ.

Objectif numéro 1: la commercialisation
Tel que mentionné dans la Politique économique Priorité emploi, déposée la semaine dernière, le gouvernement a réitéré sa volonté d'augmenter le niveau des dépenses en R-D à 3 % du PIB. Bien que ce repère permet de quantifier l'ambition de la PNRI, MEQ souhaite rappeler que son succès ne se mesurera que dans sa capacité à favoriser la commercialisation des innovations et à se traduire par une création concrète de richesse. « Nous pensons que le gouvernement aurait dû privilégier un objectif global pour la PNRI encore plus proche de la commercialisation, car la difficulté de traduire la R-D en produits innovants et concurrentiels est bien connue. Quant à la volonté du gouvernement de favoriser la commercialisation avec les marchés publics, il est tout à fait louable, mais ne concernera qu'un segment restreint des entreprises », a indiqué Simon Prévost.

Plusieurs bonnes nouveautés
Cela dit, le gouvernement a proposé une série de mesures qui devraient encourager l'émergence de nouvelles innovations dans les entreprises. Il y a d'abord la création du Réseau recherche innovation Québec (RRIQ) qui aidera les PME dans leurs projets de développement et d'innovation. Le gouvernement y associe différents outils tels que la plateforme QuébecInnove et Passeport Innovation, l'ensemble permettant la diffusion d'une expertise, notamment en matière de propriété intellectuelle. MEQ reconnaît dans ces mesures un avantage qui devrait être apprécié par les entreprises. Dans la même idée, le programme Premier Brevet est une excellente initiative. De plus, le gouvernement souhaite favoriser financièrement les entreprises investissant dans des laboratoires et des installations de R-D et reconduit les congés d'impôt aux chercheurs et experts étrangers, inscrivant ainsi le système d'innovation québécois dans la réalité des réseaux mondiaux de R-D.

La R-D coûte cher et les résultats en sont incertains : les incitatifs sont-ils suffisants
Le ministre a annoncé que les crédits d'impôt à la R-D seront bonifiés dans les prochaines années afin d'attirer au Québec davantage d'entreprises de haut savoir. Tout en saluant l'intention, MEQ aimerait rappeler que cette mesure, pour être pleinement bénéfique et pour répondre aux ambitions de la PNRI, devra être associée avec des procédures facilitées pour la demande d'admissibilité à ce crédit d'impôt. « Il faudra également vérifier les critères d'admissibilité afin de s'assurer qu'ils n'excluent aucun projet qui favoriserait la croissance des activités manufacturières » a mentionné pour conclure M. Prévost.

À propos de MEQ
meq.ca
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) est une association dont la mission est d'améliorer l'environnement d'affaires et d'aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux grâce à son leadership, son expertise, son réseau et la force de ses membres. Les cinq piliers de son action sont : représentation politique, information stratégique, occasions d'affaires, meilleures pratiques et réseautage. MEQ est une division de Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871.

SOURCE : Manufacturiers et exportateurs du Québec

Renseignements :

Kareen Pate, Conseillère, affaires publiques
Manufacturiers et exportateurs du Québec
514-866-7774, poste 2125 / cell : 514-806-4621/ kareen.pate@meq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.