Politique industrielle - Le redéploiement industriel du Québec a besoin de leviers généralisés

MONTRÉAL, le 5 mars 2013 /CNW Telbec/ - En ouvrant la discussion sur la prochaine politique industrielle, le gouvernement du Québec a, selon Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ), pris une excellente initiative : la fabrication offre énormément de leviers en termes de développement économique et il faut effectivement se doter d'une vision globale et intégrée pour que les entreprises croissent de manière solide dans un environnement international complexe. « MEQ a pris part aux consultations du ministère des Finances et de l'Économie qui se sont clôturées la semaine passée et nous avons insisté, en tout premier lieu, sur le caractère transversal de toute politique industrielle et sur la nécessité de prendre le temps de réfléchir sur les principes et les bases qui définissent le cadre dont le Québec a aujourd'hui besoin », a mentionné Simon Prévost, président de MEQ.

Une politique industrielle n'est pas une politique sectorielle
Que ce soit pour effacer le déficit commercial, dynamiser le système d'innovation ou pour valoriser les ressources naturelles, les activités industrielles jouent un rôle fondamental dans la dynamique de l'économie. De très nombreux services, de l'ingénierie jusqu'au transport, dépendent aussi du secteur manufacturier. La politique industrielle ne doit pas se limiter à une approche concentrée sur quelques créneaux d'excellence ; elle doit offrir un levier de croissance pour l'ensemble des industries. « Au niveau de l'innovation, cruciale pour la vitalité de l'industrie, le gouvernement devrait se concentrer sur des champs technologiques en tant que tels et assurer le bon transfert de ces technologies dans l'ensemble de l'économie », a précisé M. Prévost.

Il faut bien se le dire : l'enjeu est un enjeu de rentabilité
La mondialisation a nettement abaissé les frontières : les politiques doivent être encore mieux calibrées pour être efficaces face aux multiples influences externes. Pour MEQ, l'efficacité de la politique dépend d'une action positive et directe sur la rentabilité des entreprises. « La réduction du fardeau fiscal des entreprises est le meilleur outil de l'État pour donner un élan généralisé à la croissance des PME vers des tailles intermédiaires, une croissance nécessaire pour se placer à l'international », a souligné Audrey Azoulay, directrice affaires publiques et relations gouvernementales pour MEQ.

Infrastructure de l'économie : transport, logistique, numérique
Dans un contexte d'incertitude et d'instabilité constante, le gouvernement doit renforcer l'économie d'infrastructures de transport, de logistique et d'infrastructures scientifiques, technologiques et numériques. Les flux économiques, les transferts d'information, les activités de recherche sont de moins en moins localisés. La mondialisation a mené à une segmentation remarquable des processus de fabrication. « La facilité des entreprises à s'insérer dans les réseaux internationaux de la chaîne de valeur est déterminante pour leur croissance. La qualité des infrastructures l'est donc également », a rappelé M. Prévost.

La main de l'État et la qualité de son geste
Les politiques économiques doivent être libérées tant que possible des instabilités politiques. Les entreprises ont besoin, pour investir, d'être confiantes vis-à-vis des conditions d'affaires. MEQ recommande qu'un Conseil économique indépendant soit mis en place. Il sera chargé d'évaluer la performance des politiques économiques et ouvrira une table permanente de discussion et de coordination entre l'État et l'industrie. MEQ propose également au gouvernement un objectif : l'augmentation de 38 milliards de dollars des exportations, le montant aujourd'hui nécessaire pour effacer le déficit commercial du Québec (PIB réel).

Pour voir l'ensemble des recommandations de MEQ : Positionnement de MEQ dans le cadre des consultations sur la politique industrielle - S'investir dans le secteur manufacturier québécois.

À propos de MEQ
www.meq.ca
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) est une association dont la mission est d'améliorer l'environnement d'affaires et d'aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux grâce à son leadership, son expertise, son réseau et la force de ses membres. Les cinq piliers de son action sont : représentation politique, information stratégique, occasions d'affaires, meilleures pratiques et réseautage. MEQ est une division de Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871.

SOURCE : MANUFACTURIERS ET EXPORTATEURS DU QUEBEC

Renseignements :

Kareen Pate, Conseillère, Affaires publiques
Manufacturiers et exportateurs du Québec
514-866-7774, poste 2125 / cell : 514-806-4621 / kareen.pate@meq.ca

Profil de l'entreprise

MANUFACTURIERS ET EXPORTATEURS DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.