Politique énergétique 2016-2025 - La décarbonisation des transports, un domaine prioritaire pour réduire notre empreinte environnementale

QUÉBEC, le 27 avril 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, M. Pierre Arcand, et le ministre des Transports, M. Robert Poëti, tracent un bilan positif de la table d'experts « hors-série » sur la décarbonisation du transport routier, qui se tenait vendredi dernier à Montréal.

« Au Québec, le secteur du transport représente plus de 75 % de la demande en produits pétroliers. Par conséquent, c'est l'un des domaines prioritaires d'intervention pour parvenir à la décarbonisation de notre économie. Le temps est venu de se doter d'orientations claires et visionnaires dans le domaine, et les experts que nous avons réunis ont apporté de nombreuses pistes de solutions réalisables », a mentionné M. Arcand, au terme de la rencontre.

Sept experts en matière de transport et d'urbanisme du Québec et de l'étranger ont exprimé leur opinion, fait connaître leur expertise et formulé des suggestions pour répondre aux principaux enjeux énergétiques qui concernent le Québec. Ils ont également échangé sur ces enjeux avec les acteurs clés du secteur du transport qui étaient sur place.

« Bien que le Québec soit la province qui émet le moins de GES par habitant au Canada, nous devons encourager l'innovation et le développement technologique afin de réduire les émissions du secteur des transports, qui représente 44 % des émissions actuelles du Québec. Grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, le gouvernement du Québec finance les mesures de son Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques afin de soutenir les entreprises et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, des mesures concrètes, telles que l'électrification des transports, nous permettent de lutter, ensemble, contre les changements climatiques, afin d'assurer une qualité de vie à nos enfants », a ajouté le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel.

« Comme nous le souhaitions, les idées qui ont été soulevées lors de cette table devraient permettre de réduire les émissions de GES du Québec, mais aussi de remédier aux différents problèmes engendrés par les nombreux déplacements motorisés qui occasionnent, notamment, de la congestion routière, l'occupation importante d'une partie du territoire urbain par les véhicules et la perte d'espaces verts. Je suis bien satisfait des échanges et des propositions qui ont été avancées », a conclu le ministre Poëti.

Rappelons qu'un dernier rendez-vous est prévu le lundi 15 juin 2015 à Québec. Il sera alors question des hydrocarbures lors de la table d'experts et de la consultation publique en soirée.

Politique énergétique du Québec 2016-2025

La démarche adoptée pour donner au Québec une nouvelle politique énergétique consiste à développer une compréhension commune des défis et des possibilités, à dégager des consensus, de même qu'à proposer des orientations générales et des engagements concrets. La nouvelle politique énergétique a pour but de permettre au Québec de s'inscrire dans un contexte énergétique et économique mondial en pleine mouvance, d'accroître son leadership en matière d'énergies renouvelables, d'efficacité énergétique et d'innovation technologique, de mettre en valeur de façon responsable l'ensemble de ses ressources et son patrimoine commun, en plus de poursuivre le développement d'une économie à faible empreinte carbone.

Toutes les activités liées à la politique énergétique 2016-2025 seront carboneutres, c'est-à-dire que les participants sont invités à réduire les émissions liées à leurs déplacements en utilisant, dans la mesure du possible, des transports collectifs ou à faible émission. L'ensemble des émissions résiduelles seront estimées et compensées au moyen d'achat de crédits carbone provenant d'initiatives reconnues en matière de séquestration du carbone.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez le site Web politiqueenergetique.gouv.qc.ca.

 

Sources :


Véronique Normandin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Énergie et
des Ressources naturelles et ministre
responsable du Plan Nord
Tél. : 418 643-7295

Yasmine Adbelfadel,
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Transports
Tél. : 418 643-6980

 

Guillaume Bérubé
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

 

SOURCE Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles

Renseignements : Véronique Normandin, Attachée de presse, Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord, Tél. : 418 643-7295; Yasmine Adbelfadel, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Transports, Tél. : 418 643-6980; Guillaume Bérubé, Attaché de presse, Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Tél. : 418 521-3911

LIENS CONNEXES
http://www.mrn.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.