Politique de solidarité du gouvernement - « Pour les plus pauvres, c'est la précarité durable » - Françoise David

QUÉBEC, le 30 oct. 2013 /CNW Telbec/ - La politique de solidarité annoncée par le gouvernement constitue une immense déception pour les personnes les plus pauvres de notre société, a dénoncé Françoise David, porte-parole de Québec solidaire. « Le gouvernement prétend faire de la solidarité durable, mais pour les plus pauvres, c'est plutôt la précarité durable », a-t-elle résumé.

« Les hausses de prestations annoncées pour les personnes seules à l'aide sociale couvrent à peine plus que l'inflation pour les prochaines années. Elles sont maintenues, de l'aveu même du gouvernement, à un niveau de revenu indécent qui ne couvre que 52,5 % des besoins de base. Depuis 20 ans, le pouvoir d'achat des personnes seules à l'aide sociale s'est détérioré de 12 %. L'annonce d'aujourd'hui est à des années-lumière de régler ces injustices  », s'insurge la députée de Gouin.

Mme David note que l'augmentation prévue des prestations coutera 71,4 millions $ au cours des quatre prochaines années alors que les coupures de 19 millions déjà imposées aux prestataires feront économiser 76 millions $ sur quatre ans. « C'est déshabiller Pierrette pour habiller Paul », lance-t-elle.

Et les pensions alimentaires?

« Je suis particulièrement outrée que le gouvernement n'ait rien annoncé au sujet des pensions alimentaires pour enfants qui sont toujours coupées de la prestation du parent monoparental qui est à l'aide sociale, à l'aide financière aux études ou à l'aide juridique. Il y a déjà un an, la ministre Maltais s'était engagée à agir. Depuis, rien n'a été fait.  Voilà une discrimination flagrante qui touche plus spécifiquement des femmes. C'est un scandale que cette injustice soit maintenue par un gouvernement qui prétend faire de la protection des droit des femmes une priorité » se désole Mme David.

En novembre 2012, l'Assemblée nationale a adopté une motion unanime pour demander au gouvernement du Québec d'agir avec diligence afin de régler la question de pensions alimentaires pour enfant dans le calcul de différentes aides gouvernementales. Cette mesure coûterait moins de 40 millions$.

SOURCE : Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements :

Christian Dubois 418 473-2579


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.