Plus de la moitié des employés interrogés affirment que le motif de leur plus récente absence du travail n'était pas la maladie

C'est là une des conclusions tirées d'une récente enquête de Morneau Shepell menée auprès d'employés, d'employeurs et de médecins partout au Canada

TORONTO, le 1 avril 2015 /CNW/ - Cinquante-deux pour cent des employés qui ont participé à l'enquête de Morneau Shepell ont affirmé que la dernière fois qu'ils se sont absentés du travail, la maladie n'en était pas la principale raison. En outre, 33 pour cent des employeurs participants n'ont pas mentionné la maladie parmi les trois principaux motifs d'absence de leurs employés.

Ces conclusions se dégagent d'une récente enquête réalisée par la société auprès d'employés, d'employeurs et de médecins partout au Canada. L'enquête indique aussi que 81 pour cent des employeurs abordent le problème de l'absentéisme en prenant des mesures liées à la gestion du rendement (par exemple, l'envoi de lettres d'avertissement), et la majorité d'entre eux ont indiqué que les congés imprévus constituaient un problème sérieux ou extrêmement sérieux pour leur organisation.

« Les réponses des employés indiquent qu'il faudrait peut-être adopter une approche centrée davantage sur la recherche de solutions et essayer de comprendre la cause principale de l'absentéisme, plutôt que simplement mettre en place de nouveaux règlements », dit Paula Allen, vice-présidente, Recherche et Solutions intégratives chez Morneau Shepell.

Les employés ayant participé à l'enquête qui ont affirmé s'être absentés pour des raisons non médicales avaient davantage tendance à signaler un niveau de stress au travail plus élevé. « Il est évident que le problème d'absence au travail est lié au travail. Malgré cela, la plupart des organisations exigent un billet du médecin pour justifier une absence et n'offrent que peu ou pas du tout de soutien aux employés, ajoute Mme Allen. Cela ne règle pas le problème et peut même en créer d'autres. »

Les médecins ayant participé à l'enquête sont d'avis que les billets ne sont pas vraiment utiles. Seulement cinq pour cent d'entre eux ont indiqué qu'un billet du médecin pouvait contribuer à réduire les absences inutiles. Voici quelques commentaires recueillis parmi les médecins : « Je ne saurais dire si (l'employé) était malade ou pas, puisqu'ils viennent tous me consulter une fois qu'ils se sentent mieux », « Se fier au médecin de famille en tant qu'autorité en la matière peut en fait retarder le retour au travail, puisque le patient attend de recevoir son billet avant de retourner au travail », et « La gestion des absences n'est pas un service médical ».

Au sujet de la gestion des absences prolongées, l'enquête de Morneau Shepell révèle qu'environ la moitié des médecins ne sont pas à l'aise de faire des commentaires sur les répercussions des problèmes de santé sur le rendement au travail, mais environ trois médecins sur quatre croient que les employeurs doivent s'efforcer de mieux comprendre ce problème et offrir des accommodements aux employés souffrant de maladies graves ou chroniques. « Cela indique clairement les besoins d'une expertise en ce qui a trait aux mesures d'accommodement au travail pour les problèmes de santé des employés, souligne Mme Allen. Dans l'ensemble, cette enquête envoie un message clair aux employeurs, leur conseillant de repenser les pratiques actuelles en matière de gestion des absences et de l'invalidité, et de miser davantage sur la résolution de problème et la planification d'accommodements que sur les médecins de famille. »

À propos de l'enquête

L'enquête de Morneau Shepell, menée en novembre et décembre 2014, se veut représentative de l'ensemble des employés, des employeurs et des médecins canadiens. La marge d'erreur est de plus ou moins 3,09 pour cent pour les employés, de plus ou moins 9,7 pour cent pour les médecins et de plus ou moins 9,8 pour cent pour les employeurs, 19 fois sur 20.

À propos de Morneau Shepell inc.

Morneau Shepell est la plus importante société canadienne offrant des services d'impartition et des services-conseils en ressources humaines. Elle est également le chef de file parmi les fournisseurs de programmes d'aide aux employés et à la famille (PAEF), le principal administrateur de régimes de retraite et d'assurance collective et le principal fournisseur de solutions intégrées en gestion des absences au Canada. Grâce à ses solutions en matière de santé et de productivité, ses solutions administratives et ses solutions en matière de retraite, Morneau Shepell aide ses clients à réduire leurs coûts, à améliorer la productivité au travail et à renforcer leur position concurrentielle. Fondée en 1966, Morneau Shepell sert environ 20 000 organisations de toutes tailles, des plus petites entreprises à certaines des plus grandes sociétés et associations en Amérique du Nord. Comptant environ 3 600 employés répartis dans ses bureaux en Amérique du Nord, Morneau Shepell offre ses services à des entreprises au Canada, aux États-Unis et partout dans le monde. Morneau Shepell inc. est une société cotée à la Bourse de Toronto (TSX : MSI). Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site morneaushepell.com.

SOURCE Morneau Shepell - Gestion des absences et de l'invalidité

Renseignements : Josée St-Pierre, Morneau Shepell, 514 392-7862, jstpierre@morneaushepell.com; Roseline Joyal-Guillot, Kaiser Lachance Communications, 514 878-2522, roseline@kaiserlachance.com

LIENS CONNEXES
http://www.warrenshepell.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.