Plus aucun bain pour des aînés de Trois-Rivières

MONTRÉAL, le 21 juill. 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux-CSN dénonce la multiplication des annonces de privatisation des services publics. C'est au tour du seul bain hebdomadaire donné aux aînés par les auxiliaires du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de Trois-Rivières qui tombe sous le couperet. Les personnes habitant dans au moins trois résidences privées sont touchées par cette mesure à Trois-Rivières: Myosotis, de Sienne et des Géraniums. La Fédération craint que d'autres établissements emboîtent le pas.

Selon les données retrouvées sur le site du ministère de la Santé et des Services sociaux, chacune des trois résidences visées par la décision du CIUSSS héberge majoritairement des résidents de 85 ans et plus.  La résidence Myosotis accueille principalement des personnes en perte d'autonomie et ou ayant des atteintes cognitives.  « Si comme le dit la direction du CIUSSS, l'état de santé de ces aînés ne justifiait pas ce service, alors pourquoi le CIUSSS l'avait-il accordé? Refuser de leur donner un bain signifie que le CIUSSS considère que ces personnes sont capables de prendre un bain sans aide. Ça ne tient pas debout.» affirme Guy Laurion, vice-président de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN

« Le ministre Barrette parle d'optimisation des services. Mais lorsqu'on transfère un service habituellement donné par des employés du secteur public vers des ressources privés, il ne faut pas se leurrer. Le Québec accélère le virage vers le privé et c'est encore une fois les aînés qui subissent le désengagement de l'État et qui devront débourser de leur poche. » poursuit-il

En avril dernier, le ministre Gaétan Barrette avait déjà donné une indication de l'enlignement de son gouvernement en affirmant qu'un deuxième bain par semaine ne pouvait pas être donné par les employés de l'État et que les personnes âgées qui en souhaitaient un devaient recourir au privé. Cette fois, c'est le seul bain de la semaine qui leur est retiré.

Rappelons que la semaine dernière, la Fédération avait dénoncé une autre privatisation de services publics sous le couvert de mesures d'austérité. Le ministère de la Santé et des Services sociaux avait émis une directive demandant le transfert vers des ressources intermédiaires privées d'une partie de la clientèle desservie par les Centres de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED).

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

Renseignements : Sonia Beauchamp, conseillère à l'information, FSSS-CSN : 514-971-0767


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.