Plan économique du Québec - mars 2017 - Une économie solide et des mesures concrètes pour améliorer la qualité de vie des gens de la région de Laval

QUÉBEC, le 31 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le ministre des Finances, Carlos J. Leitão, a déposé le 28 mars dernier le Plan économique de mars 2017, un troisième budget équilibré consécutif. Plusieurs initiatives répondent aux priorités et aux besoins de la population de Laval.  

Une économie tournée vers l'avenir

Le gouvernement du Québec a annoncé de nombreux investissements supplémentaires, dont :

  • 168 millions de dollars pour appuyer la croissance des secteurs de l'agroalimentaire et des boissons alcooliques;
  • 123 millions de dollars pour le secteur du tourisme, notamment pour bonifier l'aide accordée aux festivals et aux évènements, réaliser des projets d'envergure et permettre à la Sépaq de réaliser des centaines de nouveaux projets en tourisme hivernal, d'aventure et de nature;
  • Lors de la mise à jour en octobre 2016 du Plan économique du Québec, 400 millions de dollars supplémentaires aux régions au cours des quatre prochaines années afin de les appuyer dans la prise en charge de leur développement économique. Aujourd'hui, le gouvernement a annoncé qu'il porterait ces investissements à 522 millions de dollars et que 310 millions de dollars sur cinq ans serviront à la création du Fonds d'appui au rayonnement des régions;
  • 25 millions de dollars au cours des cinq prochaines années en faveur du transport adapté et du transport collectif régional.

3,4 milliards : un plan sans précédent pour la réussite éducative et des mesures pour répondre aux besoins du marché du travail

Le Plan économique du Québec de mars 2017 prévoit, pour les cinq prochaines années, des investissements additionnels totalisant 3,4 milliards de dollars :

  • 130 millions de dollars pour encourager la réussite éducative dès la petite enfance;
  • 1,8 milliard de dollars pour améliorer l'accompagnement des élèves tout au long de leur parcours scolaire;
  • 1,5 milliard de dollars pour l'enseignement supérieur afin d'améliorer la qualité de la formation.

Ces sommes additionnelles portent à plus de 20 milliards de dollars les budgets de 2017-2018 consacrés aux jeunes, de la petite enfance jusqu'aux études supérieures.

Des soins de santé de qualité et accessibles à tous les Québécois

Des investissements additionnels totalisant près de 3 milliards de dollars sur deux ans permettront d'ajouter des ressources là où les besoins sont les plus importants et de mieux répondre aux besoins de la population.

Ces nouveaux investissements permettront :

  • De réduire les délais d'attente dans les hôpitaux;
  • De faciliter l'accès aux chirurgies et aux tests diagnostiques;
  • De former plus d'infirmières praticiennes spécialisées;
  • D'ajouter du personnel soignant dans les CHSLD et pour les soins à domicile;
  • De soutenir les personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme;
  • De miser sur de saines habitudes de vie à l'école, au travail et à la maison;
  • De mettre en œuvre une stratégie de prévention du suicide.

Plus d'argent dans les poches des Québécoises et des Québécois

Un allègement fiscal de plus de 1 milliard de dollars par année :

  • À l'abolition complète de la contribution santé, survenue le 1er janvier 2017, s'ajoute un remboursement de la cotisation payée en 2016 pour près de 4,3 millions de contribuables.
  • Grâce à l'augmentation, à 14 890 $, du montant des revenus exempts d'impôt, les contribuables constateront une baisse générale de leur facture fiscale. Avec les nouvelles mesures annoncées, un couple ayant deux revenus de travail égaux de 45 000 $ bénéficiera d'une réduction d'impôt annuelle de 510 $ à compter de 2017.

L'ensemble des mesures d'allègement annoncées depuis 2015 représente donc une réduction du fardeau fiscal des Québécois de près de 7 milliards de dollars sur six ans.

Citations :

« Lors de la dernière élection, nous avions dit que nous mettrions de l'ordre dans les finances publiques afin de nous donner la marge de manœuvre nécessaire pour investir dans les priorités des Québécoises et des Québécois : la santé, l'éducation et le soutien à nos entreprises. Encore une fois, avec ce nouveau budget, nous respectons nos engagements et nous démontrons que notre plan fonctionne. Ensemble, nous avons fait entrer le Québec dans le changement. Ensemble, nous allons continuer de faire accélérer ce changement partout au Québec, y compris dans la région de Laval. »

Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, ministre responsable de la région de Laval et députée des Mille-Îles

« Chomedey étant la circonscription de Laval ayant le plus grand nombre de nouveaux arrivants, je suis particulièrement ravi des investissements qui serviront à aider les immigrants à intégrer le marché du travail, ce qui sera un avantage pour toute notre collectivité. Cette mesure est un exemple des divers moyens prévus dans ce budget qui encouragent la croissance économique du Québec et qui continueront de bénéficier à l'ensemble des Québécoises et des Québécois. »

Guy Ouellette, député de Chomedey

« Notre gouvernement reconnaît l'importance de l'action communautaire autonome. Plus que des intentions, ce sont les actions concrètes présentes dans les crédits budgétaires qui comptent. Je pense au Groupe d'entraide La Rosée et à tous les organismes de ma circonscription et je suis heureuse de l'engagement réel de notre gouvernement à consacrer 107 millions de dollars additionnels sur cinq ans au soutien de l'action communautaire. »

Monique Sauvé, députée de Fabre

« Je suis très heureux de constater que plusieurs des priorités soulevées lors de la consultation prébudgétaire organisée dans ma circonscription sont traitées dans ce budget. Les investissements considérables annoncés, notamment en réussite éducative et en amélioration des soins de santé, sont d'excellentes nouvelles pour les citoyens de Laval-des-Rapides, de la région de Laval et de l'ensemble du Québec. »
Saul Polo, député de Laval-des-Rapides

« Grâce à une saine gestion de nos finances publiques, le budget de 2017 permet de faire un pas de plus vers la réalisation de nos engagements, en investissant davantage dans des domaines primordiaux, tels que la santé et l'éducation. Ses investissements mettent en valeur les priorités des Lavalloises et Lavallois, ayant ainsi de belles répercussions pour notre région. »

Jean Habel, député de Sainte-Rose

« Nous avons redressé les finances publiques et, pour une troisième année consécutive, notre budget est positif. Le défi était de taille pour notre gouvernement et nous l'avons relevé avec détermination et confiance. Je suis très heureux des retombées qu'il y aura à Vimont en ce qui concerne l'éducation, la santé et l'économie. »

Jean Rousselle, député de Vimont

Liens connexes :

Le Plan économique du Québec de mars 2017 :
http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2017-2018/fr/documents/PlanEconomique_Mars2017.pdf

Le Budget en bref :
http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2017-2018/index.asp

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation

Renseignements : Source : Marie-Pier Richard, Attachée de presse de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, 418 643-2181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.