PL 70 : un projet de loi courageux qui contribuera à mieux combler les besoins du marché du travail québécois

MONTRÉAL, le 10 nov. 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) est heureuse du dépôt du projet de loi 70, qui vise à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l'emploi et à mettre en œuvre des mesures favorisant un retour rapide des nouveaux prestataires d'aide sociale sur le marché du travail.

« L'intégration d'Emploi Québec au sein du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale s'inscrit dans les objectifs du gouvernement de réaliser des gains d'efficacité et d'efficience dans la prestation des services gouvernementaux. La FCCQ ne peut qu'appuyer cet objectif », affirme la présidente-directrice générale de l'organisation, Mme Françoise Bertrand, qui rappelle du même coup que la CPMT conserve des pouvoirs importants afin d'orienter le ministère dans ses démarches de développement de la main-d'œuvre en fonction des besoins réels des employeurs québécois.

La FCCQ appuie le ministre dans sa volonté d'augmenter sa capacité d'intervention quant à la réglementation entourant l'acceptabilité des activités de formation dans le cadre de la « Loi du 1% ».

Pour les employeurs québécois, le recrutement de la main-d'œuvre est une préoccupation croissante en raison du resserrement du marché du travail et de l'évolution démographique. Les pénuries de main-d'œuvre sévissent autant dans les emplois exigeant moins de qualifications que pour les emplois qualifiés. C'est pourquoi la FCCQ appuie fortement les initiatives du gouvernement visant à inciter davantage les nouveaux demandeurs de l'aide sociale à rechercher activement du travail.

« Il demeure toutefois impératif que ces démarches s'inscrivent dans le cadre d'une collaboration constante avec les employeurs, afin de déboucher sur des emplois qui répondent aux besoins du marché du travail. Nous tenons à saluer le courage du ministre Sam Hamad d'ouvrir la réflexion et le dialogue sur ces enjeux importants pour la productivité du Québec », déclare Mme Bertrand.

La FCCQ analysera avec attention le projet de loi et offre sa participation en vue des éventuelles consultations concernant le projet de loi 70.

À propos de la FCCQ
Grâce à son vaste réseau de plus de 140 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 60 000 entreprises et 150 000 gens d'affaires exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

 

SOURCE Fédération des chambres de commerce du Québec

Renseignements : Marilyne Marcoux, Conseillère aux communications, Fédération des chambres de commerce du Québec, 514 844-9571, poste 3227, Cell : 514 647-4745, marilyne.marcoux@fccq.ca

RELATED LINKS
http://www.fccq.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.