Pfizer Canada dévoile les noms des lauréats du Programme d'excellence en
recherche sur la douleur neuropathique

Concours consacré à la recherche sur la douleur neuropathique

KIRKLAND, QC, le 31 mars /CNW/ - Pfizer Canada est heureuse d'annoncer les noms des lauréats de son troisième concours consacré à la recherche sur la douleur neuropathique, qui vise à soutenir la recherche indépendante et novatrice dans ce domaine au pays, dans les disciplines des sciences biomédicales fondamentales, des sciences cliniques et des sciences de la santé.

"L'objectif à long terme du Programme d'excellence en recherche sur la douleur neuropathique est de découvrir de nouvelles stratégies de prévention et de traitement, indique le Dr A. John Clark, professeur d'anesthésie, Dalhousie University, à Halifax, et président du comité du concours. Ces prix permettront aux nombreux chercheurs de talent récompensés de continuer à travailler à l'atteinte de l'objectif commun qui nous motive : mieux comprendre et mieux prendre en charge la douleur neuropathique."

La douleur neuropathique est causée par une lésion ou un dysfonctionnement des nerfs, de la moelle épinière ou du cerveau. On estime que six millions de Canadiens ont des symptômes de cette affection(i), dont le diagnostic et le traitement sont pourtant sous-optimaux.

Parmi les seize projets de recherche soumis au concours, six ont été sélectionnés en fonction du score décerné par le comité d'examen, composé de 12 chercheurs du Canada œuvrant dans les sciences médicales et ayant une bonne connaissance de la recherche sur la douleur neuropathique.

Pfizer Canada est déterminée à promouvoir la recherche sur la douleur. C'est pourquoi elle a créé le présent programme, qui a pour vocation de soutenir les chercheurs indépendants et de reconnaître les travaux exceptionnels susceptibles d'accroître les connaissances sur la douleur neuropathique et son traitement, et ainsi d'améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent au Canada et partout ailleurs dans le monde.

Les lauréats des prix 2009 sont :

Brian E. Cairns, professeur agrégé, Faculté des sciences pharmaceutiques, University of British Columbia

Sujet : Modèle animal de stomatodynies pour l'évaluation des récepteurs GABA-A périphériques en tant que cible d'analgésiques.

Dans le cadre de ses travaux, le Pr Cairns s'emploie à mettre au point un modèle animal de stomatodynies pour l'évaluation des récepteurs GABA-A périphériques en tant que cible d'analgésiques. Les stomatodynies sont des douleurs chroniques à type de brûlure intéressant la cavité buccale et notamment la langue.

Le Dr Cairns a terminé un programme de résidence en pharmacie et s'est orienté vers la recherche sur la douleur. Ses travaux actuels explorent le rôle de la biologie dans la prévalence accrue chez la femme de certaines douleurs chroniques affectant la tête et la bouche, tels les migraines, les stomatodynies et les troubles temporomandibulaires. Plus précisément, l'objet de la présente étude est de déterminer si les différences entre les sexes dans la sensibilité des fibres nerveuses conduisant les influx douloureux provenant de la bouche et des muscles et articulations maxillaires contribuent aux différences de prévalence de ces affections entre les hommes et les femmes.

Dr Cory C. Toth, professeur adjoint, Département de neurosciences cliniques, et membre du Hotchkiss Brain Institute, Faculté de médecine, University of Calgary

Sujet: Diabète et risque de chute : rôle possible de la douleur neuropathique.

L'étude du Dr Toth vise à explorer le rôle éventuel du diabète et de la douleur neuropathique (DN) comme facteurs de risque de chute et de blessure liée aux chutes. Cette étude contribuera à éclairer les facteurs de comorbidité associés à la DN et pourrait également déboucher sur de nouvelles stratégies de prise en charge du risque de chute chez les patients diabétiques.

Le Dr Toth est directeur de la Neuropathic Pain Clinic. Il mène des études de recherche clinique sur la DN et les neuropathies, de même que des travaux de recherche fondamentale sur les complications diabétiques touchant le système nerveux et responsables de DN. Le Dr Toth participe en outre à des projets de recherche nationaux et internationaux sur les troubles de la régénération nerveuse et les affections du neurone moteur. Ses travaux en recherche fondamentale bénéficient de l'appui des IRSC (Instituts de recherche en santé du Canada), de l'AHFMR (Alberta Heritage Foundation for Medical Research) et de la FRDJ (Fondation de recherche sur le diabète juvénile).

Elizabeth G. VanDenKerkhof, professeure agrégée, Département d'anesthésiologie, Queen's University

Sujet: Épidémiologie de la douleur neuropathique au Canada

L'étude de la Dre VanDenKerkhof porte sur l'épidémiologie de la douleur neuropathique au Canada. Ses résultats apporteront des renseignements précieux sur la prévalence de la douleur d'origine essentiellement neuropathique (POPNO, pour pain of predominantly neuropathic origin) au pays, la comparabilité des résultats de deux questionnaires couramment utilisés pour la mesure de la prévalence de la POPNO dans la population, et les répercussions de ce problème de santé sur les patients et le système de santé.

Le programme de recherche de la Pre VanDenKerkhof explore, à partir de données individuelles et de population, les causes et les répercussions de la douleur aiguë et chronique sous l'angle de la santé des femmes. Sur le plan individuel, les phénomènes examinés sont l'apparition de douleurs postopératoires chroniques et l'utilisation des soins de santé associée à cette complication chez les femmes. Quant aux données de population, qui proviennent de vastes bases de données nationales, elles servent à l'analyse des facteurs prédictifs de douleur chronique chez les Canadiens.

Jeffrey S. Mogil, professeur titulaire, Département de psychologie, Université McGill

Sujet: Douleur neuropathique et comportement sexuel chez la souris

Avec cette étude, le Pr Mogil défriche un domaine clé. Il y a longtemps qu'on a observé que la douleur persistante va de pair avec une diminution de la libido, et les connaissances issues de cette étude pourront aider les spécialistes des sciences fondamentales à élucider l'association présumée entre la fonction reproductive et l'analgésie quant aux circuits neuronaux mis en jeu, et servir également à la sélection préclinique de nouvelles molécules analgésiques et de composés visant à augmenter la libido.

Le Pr Mogil est une figure de proue de la génétique de la douleur et a dirigé la publication de nombreuses synthèses majeures sur le sujet, dont un ouvrage intitulé The Genetics of Pain (IASP Press, 2004). Le Pr Mogil fait également autorité dans l'étude des différences entre les sexes au chapitre de la douleur et de l'analgésie et dans les méthodes d'évaluation de la douleur chez la souris de laboratoire. Il est actuellement chargé de rubrique (Neurobiologie) à la revue Pain et président du comité du programme scientifique du 13th World Congress on Pain, qui se tiendra prochainement.

Dr John Xavier Pereira, professeur adjoint de médecine familiale, University of Calgary

Sujet: Étude préliminaire du ratio d'acides gras oméga-6/oméga-3 dans le sérum des patients souffrant de douleur chronique. Les résultats de cette étude ouvriront de nouvelles voies de recherche, notamment en ce qui concerne la modification du régime alimentaire et le développement d'agents pharmaceutiques capables d'aider à équilibrer le ratio des concentrations sériques d'acides gras.

Le Dr John Xavier Pereira est titulaire de la bourse Pfizer Canada en recherche sur la douleur chronique et la douleur neuropathique au Calgary Chronic Pain Centre, Alberta Health Services. Il a reçu la bourse de recherche sur la douleur Ronald Melzack du Centre de la douleur de l'Hôpital général de Montréal - Centre universitaire de santé McGill. Son intérêt pour ce domaine s'est développé à la faveur de son expérience dans divers établissements dans le cadre de sa formation en médecine et d'un programme de résidence sur la prise en charge de la douleur, à savoir le Massachusetts General Hospital, le Centre de la douleur de McGill, l'UCSF Pain Clinic, le Brigham and Women's Hospital et le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario. Après avoir terminé sa résidence en médecine familiale à Ottawa, le Dr Pereira a poursuivi sa spécialisation à l'Université McGill.

Dr Patrick J. Whelan, professeur agrégé, Département de physiologie et de biophysique, et membre du Hotchkiss Brain Institute, Faculté de médecine, et professeur agrégé, Département de biologie comparative et de médecine expérimentale, Faculté de médecine vétérinaire, University of Calgary

Sujet : Rôle modulateur des kinines dans l'activation pathologique des circuits moteurs spinaux par les afférences nociceptives au cours des premiers stades de développement.

Les résultats de l'étude qu'a menée le Dr Whelan présentent un grand intérêt étant donné que, même si les voies nociceptives sont fonctionnelles dès la 24e semaine de gestation, la douleur chez l'enfant reste sous-diagnostiquée et qu'il n'est souvent rien fait pour la traiter.

Le Dr Whelan étudie la moelle épinière depuis presque 20 ans. Il s'intéresse principalement à l'organisation et à la fonction des réseaux médullaires responsables de la locomotion. Ces réseaux sont essentiels au rétablissement fonctionnel après une lésion de la moelle épinière. Dans le cadre de ses travaux, le Dr Whelan cherche notamment à élucider la façon dont les réseaux moteurs sont organisés et répondent aux stimuli descendants. Au cours des dernières années, il a commencé à examiner le rôle des afférences nociceptives dans le contrôle de la locomotion. Peu exploré jusqu'à présent, cet aspect revêt cependant une grande importance pour les blessés médullaires; en effet, près de 80 % d'entre eux font état de douleurs neuropathiques récurrentes.

À propos de Pfizer Canada

Pfizer Canada Inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc., première entreprise biopharmaceutique à l'échelle mondiale. Pfizer Canada Inc. est l'un des plus importants investisseurs en recherche dans le domaine de la santé au pays. Notre gamme diversifiée de produits de soins de santé comprend des vaccins et des médicaments biologiques et conçus à partir de petites molécules, destinés aux humains et aux animaux, ainsi que des préparations nutritionnelles et beaucoup d'autres produits grand public parmi les plus populaires dans le monde. Tous les jours, les employés de Pfizer Canada travaillent à améliorer le mieux-être des patients ainsi que la prévention et le traitement des maladies les plus redoutables de notre époque. Nous mettons à profit la science et nos ressources mondiales pour améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne, à toutes les étapes de la vie. Notre engagement se reflète dans tout ce que nous faisons - qu'il s'agisse d'initiatives de sensibilisation aux maladies, de partenariats communautaires ou de notre principe selon lequel il faut plus que des médicaments pour être vraiment en santé. Pour en apprendre davantage sur la philosophie et le programme Plus que des médicaments de Pfizer Canada, visitez le www.plusquedesmedicaments.ca. Pour obtenir plus d'information au sujet de Pfizer Canada, visitez le www.pfizer.ca.

    
    -------------------------
    (1) Toth et al. 2009
    

SOURCE Pfizer Canada Inc.

Renseignements : Renseignements: Personnes-ressources: Jennifer Gordon, Thornley Fallis Communications, (416) 515-7517, poste 348, Gordon@thornleyfallis.com; Heather Bisset, Pfizer Canada Inc., (514) 693-4712, heather.bisset@pfizer.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.