Peter MacKay

TORONTO, le 12 sept. 2016 /CNW/ - Ce fut pour moi un immense honneur et une expérience très enrichissante de siéger au Parlement du Canada pendant plus de 18 ans. Je suis fier d'avoir servi les intérêts des gens de Nova-Centre, la circonscription de ma province natale, la Nouvelle-Écosse, des deux côtés de la Chambre des communes ainsi que pendant près de 10 ans pour les gens du Canada, sur les banquettes ministérielles et pour plusieurs portefeuilles.

Au cours de l'été, j'ai réfléchi à la possibilité de retourner dans la vie publique et d'entrer dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada. Se présenter comme candidat à la direction est une décision importante, qui aurait à la fois des répercussions personnelles et professionnelles pour plusieurs personnes dans ma vie. J'ai demandé l'avis de beaucoup de gens, à commencer par ma famille et mes collègues. J'ai tenu plusieurs rencontres, certaines prévues d'avance, d'autres spontanées, avec plusieurs personnes qui m'encourageaient à me présenter à la direction de notre Parti. Je sentais que je devais, autant pour mes nombreux partisans que pour moi-même, prendre le temps d'évaluer cette option au cours de l'été. La politique est une profession sérieuse et une carrière de premier ordre. Elle exige un engagement et un dévouement profonds, particulièrement lorsqu'on occupe un poste de chef. De plus, j'ai la chance d'avoir une équipe loyale et talentueuse dans ma circonscription, à Ottawa ainsi qu'aux quatre coins du pays, qui m'a aidé autant en politique que dans ma vie personnelle et que je considère comme des amis proches. Ils ont su garder pour eux mes confidences et m'ont toujours donné des avis et des conseils honnêtes. Je suis reconnaissant pour tous les avis, tous les courriels et toutes les offres de soutien que j'ai reçus. Par respect pour les autres candidats officiels, ainsi que pour ceux en réflexion, je sens que le temps est venu de prendre une décision de manière à ne pas affecter les autres.

Après beaucoup de questionnements, de conseils d'amis proches et après avoir mesuré les conséquences d'une telle décision sur ma jeune famille, j'ai décidé de ne pas me présenter comme candidat à la direction du Parti. Je fais ce choix en partie pour les mêmes raisons que celles évoquées l'année dernière, lorsque j'ai décidé de ne pas chercher à me faire réélire. Ma famille est ma priorité numéro un. L'amour et le soutien de ma femme Nazanin ont été inconditionnels, et nous avons la chance d'avoir deux enfants enjoués et en santé; Kian, 3 ans, et Valentia, 11 mois, qui ont besoin de toute notre attention à cet âge tendre. Même si l'occasion est emballante et la gratification attrayante, je sens que ce serait trop leur demander que de nous replonger maintenant dans la politique et dans le tourbillon d'une campagne à la direction, avec tout ce que cela implique. Comme je suis déjà entré dans la course à la direction fédérale avec succès en 2003, je connais les sacrifices et le temps passé loin de la famille que cela exige. Mes parents et ma fratrie ont également été une source d'inspiration et de courage depuis le début de ma vie, et j'ai beaucoup de chance de les avoir.

Je suis maintenant de retour dans le secteur privé et à la pratique du droit chez Baker & McKenzie LLP, à Toronto. Les partenaires et associés ont été incroyablement conciliants et d'un soutien incomparable au cours des sept derniers mois, et j'en suis reconnaissant. Je me consacre également au bénévolat, et je me suis joint aux conseils d'administration d'Olympiques spéciaux Canada et de Boost, l'organisation de défense pour les enfants et les jeunes, à Toronto. Je travaille encore avec Grands Frères Grandes Sœurs et Wounded Warriors, et j'ai hâte de m'investir auprès de ces organismes de bienfaisance, et plusieurs autres, de manière différente, à l'extérieur d'une fonction publique. J'ai beaucoup d'admiration pour tous les candidats à la direction, et je suis prêt à travailler avec le nouveau chef, quel qu'il soit. Je suis optimiste quant à l'avenir du Parti conservateur du Canada, et j'ai confiance qu'avec la solide et moderne chef par intérim Rona Ambrose, avec plusieurs nouveaux membres du Parlement et avec un niveau de soutien national impressionnant et bien financé, le Parti se présente comme une opposition forte et loyale, apte à remplacer le parti au pouvoir.

Je suis fier du bilan des Conservateurs au gouvernement, et encore davantage de la vision pour la construction d'une nation que nous avons apporté à la politique canadienne depuis la fondation de notre pays. Je crois en un Parti conservateur national fort et uni, et je sais que dans l'avenir, nous continuerons d'offrir un leadership positif, une politique fondée sur des principes et une gouvernance solide.

Peter MacKay

Baker & McKenzie

 

SOURCE Prospectus Associates

Renseignements : William Pristanski, Principal, Prospectus Associates, bill@prospectus.ca, Business: (613) 569-3200 Ext. 224, Mobile: (613) 725-6576

RELATED LINKS
http://www.prospectusassociates.com

Profil de l'entreprise

Prospectus Associates

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.