Perte de 3 200 emplois en janvier - Philippe Couillard n'a même pas atteint la moitié de son objectif, déplore François Legault

QUÉBEC, le 5 févr. 2016 /CNW Telbec/ - À la suite du dévoilement des chiffres de l'emploi pour le mois de janvier par Statistique Canada, soulignant la perte de 3 200 emplois pour le mois de janvier, le premier ministre Philippe Couillard ne peut plus continuer à défendre l'indéfendable : son bilan économique est toujours aussi mauvais et il doit au plus vite donner un grand coup de barre pour remettre le Québec sur le chemin de la prospérité, a déclaré le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault.

À cette vitesse, le chef libéral est en voie de briser l'une de ses promesses-phares pendant la campagne électorale, soit celle de créer 250 000 emplois d'ici la fin de son mandat. Il n'y a plus un seul Québécois, aujourd'hui, qui croit réellement que Philippe Couillard tiendra parole, a indiqué M. Legault. « Il arrive à mi-parcours et pour preuve, il ne s'est créé que 42 700 emplois depuis leur élection, il y a 22 mois.  Il faut se le dire, la promesse de créer 250 000 emplois que nous a faite Philippe Couillard est morte et enterrée. Il suffit maintenant que Philippe Couillard ait le courage de dire la vérité aux Québécois », a lancé le chef caquiste.

Les récentes données de l'emploi, dévoilées vendredi par Statistiques Canada, ne font que confirmer le manque de vision et d'ambition en matière d'économie du gouvernement libéral. Pourtant, s'il se dotait d'une véritable politique manufacturière ainsi que d'un plan de relance économique robuste, le Québec pourrait tirer profit du contexte actuel, a souligné François Legault, notamment en raison de la baisse du prix du pétrole, de la faiblesse du dollar canadien et de la croissance de l'économie des États-Unis. « Philippe Couillard a beau nous dire que les chiffres ne sont pas importants dans la vie, mais derrière les chiffres, il y a des travailleurs et des familles qui vivent de l'incertitude », a-t-il mentionné.

Le chef caquiste a poursuivi en rappelant que de son côté, la CAQ s'est engagée à créer un Fonds de relance pour le secteur manufacturier de 5 milliards de dollars échelonnés sur 5 ans afin d'inciter nos entreprises manufacturières à investir davantage pour être plus compétitives à l'international. Le parti a également demandé une baisse d'impôt de 500 $ dès cette année pour tous les Québécois gagnant moins de 150 000 $ par année pour stimuler la consommation des ménages dans toutes les régions du Québec. « Depuis le début de l'année, j'ai proposé deux mesures fortes pour donner de l'oxygène à notre économie. Il faut agir maintenant pour relancer et bâtir notre économie.  Voilà deux idées constructives de la CAQ qui j'espère inspireront le gouvernement au bénéfice de tous les Québécois », a conclu François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.