Personnes handicapées dans les coopératives d'habitation : La FECHIMM réagit au reportage de l'émission La facture

MONTRÉAL, le 28 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Après le visionnement du reportage de l'émission La facture de Radio-Canada relatant l'exclusion du père d'une personne handicapée à la Coopérative d'habitation Radar, la Fédération des coopératives d'habitation intermunicipale du Montréal métropolitain juge nécessaire de faire entendre sa voix sur les enjeux fondamentaux soulevés par le reportage.

D'entrée de jeu, la FECHIMM tient à souligner son entière adhésion aux valeurs d'égalité, aux principes de solidarité sociale ainsi qu'à la nécessité d'œuvrer pour l'intégration des personnes handicapées dans les coopératives d'habitation. Pour cette raison, elle demande à la Société d'habitation du Québec (SHQ) de clarifier les règles relatives à l'octroi de subventions pour l'adaptation de logements pour des personnes handicapées.

Pour le président du conseil d'administration de la Fédération, Luc Brisebois, « il est troublant de constater la confusion qui semble régner à la SHQ autour de cette subvention pour personne handicapée devenue subvention pour l'adaptabilité d'un logement ».

La FECHIMM craint que le sous-financement des programmes de développement AccèsLogis et Logement abordable Québec soit à l'origine de cette dérive. « Pour boucler des budgets trop serrés, on grappille à gauche et à droite avec les conséquences que nous voyons », ajoute le président de la FECHIMM.

La Fédération demande donc à la SHQ de tenir compte des constats de La facture dans le nécessaire exercice de révision de ses programmes de financement. Car, pour la FECHIMM, qui regroupe près de 450 coopératives d'habitation à Montréal et à Laval, ce reportage apporte une autre preuve de la nécessité de revoir les programmes qui contribuent au financement des coopératives d'habitation.

Les membres de la FECHIMM, réunis en assemblée générale extraordinaire, le 22 septembre dernier, ont d'ailleurs adopté plusieurs résolutions demandant au gouvernement du Québec de procéder à des changements aux programmes existants. Ils réclament notamment un financement reflétant mieux la réalité des coûts de réalisation des nouveaux projets ainsi qu'une révision des normes relatives à la dimension et à l'aménagement des logements et des aires communes.

La Coop Radar

Tout en prenant le parti des personnes handicapées et des nombreux autres mal logés de notre société, la FECHIMM refuse de condamner la Coop Radar. Par son silence dans ce reportage, la coopérative n'a pas choisi le meilleur rôle, mais elle a respecté les règles de confidentialité qu'impose un processus de sélection rigoureux tel que prescrit par le mouvement coopératif en habitation.

Selon nos informations, suivant les directives mêmes de la SHQ et appuyée par un groupe de ressources techniques, la coopérative a appliqué un processus de sélection propre à sa mission : offrir des logements à prix modique, en priorité à des artistes et travailleurs culturels.

Que la Coopérative Radar n'ait pas appliqué de traitement préférentiel aux personnes handicapées à la lumière des informations dont ses fondateurs disposaient nous semble normal, même si nous comprenons parfaitement le point de vue des défenseurs des droits des personnes handicapées.

Lieux d'échanges et d'intégration, les coopératives d'habitation sont aussi le théâtre de tensions et de conflits qui peuvent dégénérer. Le caractère démocratique qui fait la force des organisations coopératives est aussi source de défis, particulièrement, à la naissance des projets coopératifs en habitation, un passage souvent douloureux après des années d'efforts et parfois d'épuisement.

Cela étant dit, nous pouvons tous espérer que les coopératives d'habitation qui disposent de logements facilement adaptables pour les personnes handicapées déploieront plus d'efforts pour les intégrer. Le reportage de La facture nous oblige à une réflexion sur la question et la FECHIMM appelle ses membres à voir comment ils peuvent mieux faire dans l'intégration des personnes handicapées.


SOURCE : FEDERATION DES COOPERATIVES D'HABITATION INTERMUNICIPALE DU MONTREAL METROPOLITAIN (FECHIMM)

Renseignements :

Richard Audet
raudet@fechimm.coop
Chef des communications
Tél. :514-843-6929, poste 238
Cell. : 514-779-5186

Profil de l'entreprise

FEDERATION DES COOPERATIVES D'HABITATION INTERMUNICIPALE DU MONTREAL METROPOLITAIN (FECHIMM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.