Personnes âgées ballotées : l'APTS demande au ministre Hébert d'intervenir

LONGUEUIL, QC, le 27 sept. 2012 /CNW Telbec/ - L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) s'inquiète des effets pervers du Programme hébergement pour évaluation (PHPE), autrefois appelé Programme 68. Ce programme, conçu à l'origine pour évaluer les besoins de services des personnes en perte d'autonomie qui doivent quitter les hôpitaux afin de libérer des lits, s'est vite transformé en cauchemar pour les personnes concernées et leur famille. Un article paru dans La Presse de ce matin («Cauchemar dans le système de santé») relate le cas d'un citoyen à bout de ressources, dont la mère est ballotée d'un lit à l'autre en attendant d'obtenir une place définitive dans un milieu de vie adapté à ses besoins.

Le programme prévoit le circuit suivant : avant d'obtenir un hébergement permanent, la personne âgée passe de l'hôpital à un lit d'évaluation (premier déménagement), d'un lit d'évaluation vers un lit de transition (deuxième déménagement) et d'un lit de transition à un lieu d'hébergement permanent (troisième déménagement). Il n'est pas rare que la personne passe par plusieurs lits de transition avant d'obtenir une place définitive. Si durant le processus la personne se blesse, il faut tout recommencer depuis le début puisque l'évaluation de ses besoins en termes de soins ne tient plus, ce qui implique de repasser par l'urgence.

« Le stress causé par ces multiples déplacements aggrave bien souvent l'état des personnes âgées, déclare Francis Collin, responsable politique de la région de Montréal à l'APTS. Leurs proches sont également durement affectés. Force est de constater que nos multiples interventions auprès de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal ne suffisent plus. Nous demandons au nouveau ministre d'alléger le processus, de simplifier les étapes et d'ajouter des places en hébergement public. »

À propos de l'APTS
L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe 29 000 personnes, occupant des postes professionnels et techniques dans le réseau de la santé et des services sociaux, dont des travailleurs sociaux, des psychologues, des techniciennes en assistance sociale, des agents de relations humaines, des technologistes médicales, des techniciennes en loisir, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des thérapeutes en réadaptation physique, des techniciennes en diététique, des diététistes et des intervenants en soins spirituels.

SOURCE : ALLIANCE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET TECHNIQUE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (APTS)

Renseignements :

Francis Boucher, conseiller en communication
Téléphone : 514.609.2906 (cell.)

Profil de l'entreprise

ALLIANCE DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET TECHNIQUE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX (APTS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.