Personnalité citoyenne montréalaise de l'année - Mme Jacynthe Ouellette remporte les honneurs de la 8e édition du Prix Thérèse-Daviau

MONTRÉAL, le 28 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a remis aujourd'hui le Prix Thérèse-Daviau à Mme Jacynthe Ouellette, directrice générale du Chic Resto Pop et pionnière du mouvement des cuisines collectives. Soulignant le parcours et l'engagement communautaire remarquable de Mme Ouellette, la Ville a offert à la lauréate 2015 et personnalité citoyenne montréalaise de l'année un tableau de l'artiste Alfred Pellan, intitulé Fleurs Gadgets.

« Le parcours de Mme Jacynthe Ouellette est remarquable. En mettant sur pied la première cuisine collective de la métropole et en s'investissant pleinement auprès des plus démunis,  Mme Ouellette a contribué positivement au mieux-être de nombreux citoyens de la communauté montréalaise. Le Prix Thérèse-Daviau, que nous lui décernons aujourd'hui, a été créé afin de souligner l'engagement citoyen exceptionnel d'une Montréalaise ou d'un Montréalais et c'est avec joie que nous honorons aujourd'hui la conviction et le dévouement qui ont guidé les actions de cette grande dame », a déclaré le maire.

Le Prix Thérèse-Daviau est décerné tous les deux ans à un homme ou une femme s'étant distingué(e) par son travail dans l'une ou l'autre des sphères  suivantes : le développement social, les sports et loisirs ou la culture. La personnalité citoyenne de l'année doit contribuer de manière significative à améliorer la qualité de vie des Montréalais ou à faire avancer la démocratie municipale, tel que l'a fait Mme Daviau en consacrant une grande partie de sa vie à défendre les intérêts des citoyens sur la scène politique municipale.

À propos de la lauréate
Directrice générale du Chic Resto Pop et fondatrice de la première cuisine collective à Montréal, Jacynthe Ouellette a largement contribué à transformer l'organisme en véritable institution. Touchée personnellement par la pauvreté, elle met en pratique, avec sa sœur, ses milles et unes astuces pour cuisiner des plats nutritifs avec un budget des plus modestes. Très rapidement, Jacynthe Ouellette suscite l'intérêt des femmes du quartier qui l'invitent à partager son savoir-faire au carrefour communautaire, et ainsi fut lancée le mouvement des cuisines collectives dans la métropole. Mis sur pied  en 1984, au cœur de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, le Chic Resto Pop intègre au fil des ans des activités de formation spécialisée en restauration et en éducation à l'enfance. Grâce au travail d'une soixantaine d'employés, quelque 500 repas sont aujourd'hui servis chaque jour sur place et un nombre équivalent est distribué aux enfants d'écoles défavorisées du quartier. Par le biais de sa division Produits du terroir, l'organisme prépare également des repas congelés, vendus au comptoir, ou livrés aux domiciles de personnes à mobilité réduite et d'aînés.

Le comité de sélection 2015
Cette année, le comité de sélection du Prix Thérèse-Daviau était composé de Mme Léonie Couture, fondatrice et directrice générale de La rue des Femmes et lauréate du Prix Thérèse-Daviau en 2011, de M. René Giroux, conjoint de Mme Daviau, de sa fille, Mme Catherine Bergeron, de M. Ron Rayside, architecte et fondateur de la firme Rayside Labossière et lauréat du prix en 2013, et de Mme Chantal Gagnon, directrice-générale adjointe, Qualité de vie, à la Ville de Montréal.

Le Prix Thérèse-Daviau
Le Prix Thérèse-Daviau est un hommage à la mémoire de Mme Daviau, l'une des premières femmes à siéger au conseil de ville en 1974, à l'âge de 28 ans. Grande dame de la scène politique municipale montréalaise, Mme Daviau a consacré plus de 25 ans de sa vie à représenter les préoccupations quotidiennes des citoyennes et des citoyens montréalais.  Les récipiendaires des éditions passées sont : Mme Lucia Kowaluk (2004), Mme Olga Hrycak (2005), Mme Twinkle Rudberg (2006), Mmes Monique Lefebvre et Claire Morissette (à titre posthume pour cette dernière) (2007). Depuis 2007, le Prix est remis aux deux ans. En 2009, le Prix Thérèse-Daviau est remis au Père Emmett « Pops » Johns, en 2011, Madame Léonie Couture est récipiendaire du prix et en 2013, M. Ron Rayside se mérite la distinction.

Pour de plus amples informations sur le Prix Thérèse-Daviau, veuillez consulter la section Développement social et diversité (Distinctions honorifiques) du site Web de la Ville de Montréal.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Catherine Maurice, attachée de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 346-7598; Renseignements : Philippe Rousseau, relationniste, Affaires publiques, Ville de Montréal, 514 872-5012


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.