Période des fêtes rime avec planification fiscale de fin d'année

Neuf questions que les Canadiens devraient poser à leur conseiller en fiscalité avant la fin de l'année 2016

MONTRÉAL, le 8 déc. 2016 /CNW/ - Alors que l'année tire à sa fin, c'est le moment idéal d'être proactif dans la planification fiscale. Selon l'article Poser de meilleures questions de planification fiscale de fin d'année d'EY, poser de meilleures questions à votre conseiller en fiscalité aujourd'hui peut vous aider à trouver de réelles possibilités d'économies d'impôt avant de remplir vos déclarations de revenus en avril.

«Comme les règles fiscales se complexifient, il est encore plus important d'avoir une vue d'ensemble sur le plan fiscal tout au long de l'année ainsi que d'année en année au fur et à mesure que votre situation évolue, a indiqué Stéphane Leblanc, associé des Services de fiscalité chez EY. Personne n'aime les surprises de fin d'année. Une discussion avec votre conseiller en fiscalité sur l'optimisation de vos économies d'impôt peut générer des avantages financiers en 2017 et par la suite.»

«Une révision régulière de vos objectifs en matière de planification successorale et de votre testament, par exemple, peut protéger vos actifs et fournir un revenu efficace sur le plan fiscal avant et durant votre retraite ainsi qu'un transfert efficace sur le plan fiscal de votre patrimoine à la génération suivante», a expliqué Stéphane Leblanc.

EY vous suggère d'aborder la planification de la fin d'année courante en gardant un œil sur l'avenir. Voici les neuf principales questions qu'EY propose aux Canadiens de poser à leur conseiller en fiscalité avant la fin de l'année 2016 :

  1. Puis-je utiliser des techniques de fractionnement du revenu?
    Déterminez si vous pouvez tirer parti des différences de tranches d'imposition et de taux marginaux dans votre famille grâce aux prêts aux fins de fractionnement du revenu, au versement de salaires raisonnables à des membres de la famille ou à un REER au profit du conjoint.

  2. Ai-je payé mes dépenses donnant droit à une déduction ou à un crédit d'impôt de 2016?
    Un grand nombre de dépenses, qui comprennent les intérêts et les frais de garde d'enfants, ne peuvent être réclamées à titre de déduction dans une déclaration de revenus que si elles sont payées avant la fin de l'année civile. Vous devriez jeter un coup d'œil aux dépenses donnant droit à des crédits d'impôt et déterminer si la déduction ou le crédit vaut davantage pour vous cette année ou l'an prochain. 

  3. Ai-je tenu compte de l'incidence des modifications aux règles relatives à l'impôt des particuliers qui sont applicables pour l'année?
    Compte tenu des modifications de 2016 annoncées par le gouvernement fédéral, si vous avez vendu votre résidence principale en 2016 ou que vous détenez des billets liés qui viennent à échéance après 2016, vous pourriez être assujetti aux nouvelles règles et vous devriez discuter de leur incidence avec votre conseiller en fiscalité.

  4. Ai-je maximisé mes placements à l'abri de l'impôt en cotisant à un CELI ou à un REER?  
    Versez vos cotisations à un compte d'épargne libre d'impôt et à un régime enregistré d'épargne retraite pour 2016 et rattrapez les droits inutilisés d'années antérieures. Pour maximiser le revenu libre d'impôt, songez à faire vos cotisations pour 2017 en janvier.

  5. Ai-je maximisé l'épargne-études en cotisant à un REEE pour mes enfants ou petits‑enfants?
    Versez des cotisations à un régime enregistré d'épargne-études pour vos enfants ou petits-enfants avant la fin de l'année. Pour une cotisation à hauteur de 2 500 $ par enfant de moins de 18 ans, le gouvernement fédéral verse 500 $ annuellement dans le régime au titre de la Subvention canadienne pour l'épargne-études. Pour sa part, le gouvernement du Québec verse 250 $.

  6. Existe-t-il une façon de réduire ou d'éliminer mes intérêts non déductibles?
    Les intérêts à l'égard des fonds empruntés à des fins personnelles ne sont pas déductibles. Si possible, songez à utiliser les liquidités disponibles pour rembourser une dette personnelle avant de rembourser des prêts à des fins de placement ou d'affaires à l'égard desquels les intérêts peuvent être déductibles.

  7. Ai-je passé en revue mon portefeuille de placements?
    Vérifiez si vous disposez de pertes cumulées que vous pourriez porter en déduction de gains réalisés ainsi que de reports prospectifs de pertes. 

  8. Puis-je atténuer les conséquences de mes impôts sur le revenu sur les flux de trésorerie?
    Déterminez si vous avez le droit de demander la réduction des retenues d'impôt à la source et vérifiez si vous devez verser des acomptes provisionnels pour le 15 décembre.

  9. Qu'en est-il de ma planification successorale?
    La fin de l'année constitue le moment idéal pour passer en revue et mettre à jour votre testament et évaluer si vos besoins au chapitre de l'assurance vie ont changé. Ce pourrait également être le temps de songer à un gel successoral pour réduire l'impôt au décès. L'élaboration d'un plan de relève complet peut vous aider à transmettre vos actifs aux bonnes personnes au bon moment.

Pour lire les conseils et astuces de fiscalité d'EY, visitez le ey.com/ca/Questionsfiscales. Pour en apprendre davantage sur les services offerts par EY aux entreprises à capital fermé, rendez‑vous à l'adresse ey.com/ca/private.

À propos d'EY
EY est un chef de file mondial des services de certification et fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers et les diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour plus d'information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l'organisation mondiale des sociétés membres d'Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour plus de renseignements, visitez le site ey.com/ca.

SOURCE EY (Ernst & Young)

Renseignements : Sasha Anopina, sasha.anopina@ca.ey.com, 416 943 2637; Julie Fournier, julie.fournier@ca.ey.com, 514 874 4308; Leigh Kjekstad, leigh.kjekstad@ca.ey.com, 604 648 3807

LIENS CONNEXES
http://www.ey.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.