PEICA : en faire plus pour rehausser les compétences des adultes

MONTRÉAL, le 8 oct. 2013 /CNW Telbec/ - « Les résultats de la plus récente enquête internationale sur les compétences des adultes démontrent l'importance d'en faire plus pour rehausser les compétences  de base et en littératie des Québécoises et des Québécois », a fait valoir le directeur général de l'Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA), Ronald Cameron, en réaction à la publication des résultats du Programme d'évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA).

Pour le directeur général de l'ICÉA, l'enquête de l'OCDE et le rapport canadien soulignent bien la relation positive entre les compétences en littératie d'un adulte et son niveau de vie. « Les résultats du PEICA transmettent un message clair : la personne qui éprouve des difficultés avec l'écrit est plus à risque d'éprouver des problèmes de santé ou de se retrouver en situation précaire sur le marché du travail, souligne Ronald Cameron. C'est le signe qu'il faut en faire plus pour les adultes : il temps de mettre sur pied une large mobilisation sociale pour s'attaquer aux causes profondes de l'analphabétisme et faire du rehaussement des compétences des adultes une priorité nationale ».

Compétences des adultes : un portrait stagnant

Lorsque l'on compare les résultats du PEICA avec les résultats de l'enquête de 2003, on constate que la situation ne s'est pas améliorée. Cette comparaison montre que la situation de plusieurs pays du G8 s'est même détériorée au cours de la dernière décennie. Pour sa part, le Québec se classe au 10e rang des provinces et territoires. D'ailleurs, le PEICA montre que, tout comme en 2003, le cinquième de la population québécoise éprouve toujours de grandes difficultés avec l'écrit.

Un niveau de compétences requises en constante augmentation

Outre les compétences en littératie des adultes, l'enquête de l'OCDE s'est intéressée à leurs compétences en résolution de problèmes dans des environnements technologiques. « Ces résultats soulignent le fait que le niveau de compétences requises est en constante évolution dans nos sociétés, au Canada comme ailleurs dans le monde. Il est intéressant de constater que les adultes canadiens se démarquent dans l'utilisation des TIC et leur rendement en résolution de problèmes dans un environnement technologique par rapport aux adultes des autres pays participant à l'enquête.

Mais ces résultats réaffirment selon nous la nécessité d'en faire plus pour développer les compétences de base des adultes », explique Ronald Cameron.

Des données intéressantes et de grands absents

Le PEICA fournira pour les années à venir des données intéressantes concernant les compétences des adultes des minorités linguistiques, notamment les francophones hors Québec, les immigrants récents et les autochtones vivant hors réserve. Cependant, il est déplorable de constater que les résultats du PEICA ne tiennent pas compte des compétences des personnes de plus de 65 ans.

« Ces données auraient pourtant été très utiles dans un contexte où on repousse l'âge de la retraite et où on encourage les adultes à demeurer de plus en plus longtemps actifs sur le marché du travail », a souligné Ronald Cameron.

24 heures pour un Québec apprenant

En mai 2013, les partenaires des milieux de l'éducation et de la formation des adultes, réunis à l'occasion de l'événement 24 heures pour un Québec apprenant, ont reconnu l'importance de doter le Québec d'une stratégie nationale permettant de s'attaquer aux causes profondes de l'analphabétisme.

« À l'instar du plus récent avis du Conseil supérieur de l'éducation, cette action pour un Québec apprenant encourage le gouvernement du Québec à faire du rehaussement et du maintien des compétences en littératie des adultes une priorité », a conclu M. Cameron. L'avis du Conseil supérieur de l'éducation souligne la nécessité d'inscrire les actions à venir dans une perspective d'apprentissage tout au long de la vie et de faire en sorte que les adultes aient accès à un environnement écrit qui favorise la mobilisation et le renforcement des compétences en littératie de tous les adultes, y compris les faibles lecteurs.

SOURCE : Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA)

Renseignements :

Information : 
Ronald Cameron, directeur général de l'ICÉA
55, av. du Mont-Royal Ouest, bureau 303
rcameron@icea.qc.ca
514-948-2044, poste 238

Profil de l'entreprise

Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.