"Pédalez pour la planète", le relais pancanadien de KYOTOplus, la plus grande
coalition de lutte contre les changements climatiques au Canada, s'arrête à
Montréal

MONTRÉAL, le 13 sept. /CNW Telbec/ - Après Cabano, Rivière-du-Loup, La Pocatière, Montmagny, Québec, Donnacona, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Trois-Rivières et Berthierville, c'était au tour de Montréal de recevoir le convoi de cyclistes québécois de tous âges qui parcourent le Québec en direction d'Ottawa. Dans le cadre de ce relais pancanadien, un brunch était organisé ce matin au Centre communautaire de Loisir de la Côte-des-Neiges afin de souligner le départ des cyclistes vers leur destination finale. Pour l'occasion, l'honorable Line Beauchamp, ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs était présente pour rencontrer les cyclistes. Le coup d'envoi pour ce dernier tronçon de route vers Ottawa a été donné lors de cette rencontre. Ayant parcouru plus de 700 km au Québec, et plus de 3000 km à travers le Canada, les cyclistes arriveront mardi à Ottawa où un grand rassemblement est prévu. Ils remettront alors au gouvernement fédéral la déclaration signée par de nombreux élus ayant endossé les objectifs de KYOTOplus pour lutter contre les changements climatiques.

La ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, a accueilli les cyclistes et a réitéré la volonté de son gouvernement à poursuivre sur la voie qu'il s'est tracée. "Le Québec est reconnu comme un leader en matière de lutte contre les changements climatiques en Amérique du Nord et ses actions démontrent qu'il est possible pour un État de réduire ses émissions de GES s'il se donne les moyens nécessaires à cette fin.", a déclaré la ministre.

"Je veux remercier les villes, les organisations syndicales, étudiantes et communautaires, ainsi que Madame la ministre Beauchamp pour leur soutien à Pédalez pour la planète" dit Arthur Sandborn, porte-parole du comité organisateur et de QuébecKyoto. "Ces appuis démontrent un soutien fort et diversifié pour la lutte aux changements climatiques, tout en envoyant un message clair à Ottawa : nous ne pouvons plus attendre, il faut agir maintenant pour l'avenir de la planète."

Julien Myette, jeune entrepreneur québécois et cycliste engagé, a pour sa part affirmé "en tant que citoyen inquiet de l'état de notre environnement, je me mobilise pour que cela change ! En plus de Pédalez pour la planète, j'ai intégré le transport actif à mon quotidien en fondant en 2008 une compagnie de déménagement à vélo : Transport Myette".

Dans le cadre de l'événement "Pédalez pour la planète", une initiative de KYOTOplus, la plus grande coalition de lutte contre les changements climatiques au Canada, des centaines de cyclistes se relayent pour traverser le Canada avec Ottawa comme destination finale. Ils s'y rejoindront, le 15 septembre 2009, pour demander au gouvernement fédéral de négocier un accord international ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), à Copenhague au Danemark, en décembre 2009. Les cyclistes profitent de leur passage dans les villes pour sensibiliser et mobiliser la population, les organismes et les représentants politiques à la nécessité que le gouvernement canadien fasse preuve de leadership dans le dossier des changements climatiques. Les pays du monde entier doivent travailler ensemble afin d'éloigner le plus possible le réchauffement de la planète d'un seuil critique d'augmentation des températures de 2 degrés C (par rapport aux niveaux préindustriels). Autrement, en vertu de la science la mieux établie, les conséquences pourraient être catastrophiques. Pour éviter les pires scénarios, les pays industrialisés doivent réduire, d'ici 2020, leurs émissions de GES de 25 à 40 % par rapport aux niveaux de 1990.

Le comité organisateur de la section québécoise de "Pédalez pour la planète" inclut l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique du Québec (AQLPA), la Coalition jeunesse Sierra, ENvironnement JEUnesse, la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ), Greenpeace Québec, le Jour de la Terre Québec, Coalition QuébecKyoto et le Réseau Québécois des Groupes Écologistes. "Pédalez pour la planète" est soutenu financièrement par le Ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs du Québec, le Réseau action climat Canada, ainsi que par Cascades, la Fédération des travailleurs du Québec, la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

SOURCE PEDALEZ POUR LA PLANETE - KYOTOPLUS

Renseignements : Renseignements: Nathalie Houle - Coordonnatrice Pédalez pour la planète, (514) 462-2481, pedaler09@gmail.com; Maude Bondu, Responsable aux communications, (514) 728-0116, 1-800-424-8758, pedalercomm09@gmail.com, http://kyotoplus.ca/pedal/?lang=fr

Profil de l'entreprise

PEDALEZ POUR LA PLANETE - KYOTOPLUS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.