Passages à niveau : un an après la rencontre entre le maire et le CP, rien n'a changé

MONTRÉAL, le 25 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Projet Montréal déplore qu'un an après la rencontre entre le maire Denis Coderre et le chef de la direction du Canadien Pacifique (CP), Hunter Harrison, aucun progrès n'ait été fait en vue d'aménager des passages à niveau afin de rétablir le lien entre les arrondissements de Rosemont-La Petite-Patrie et du Plateau-Mont-Royal.

Depuis 2009, les élus de Projet Montréal dans le Plateau-Mont-Royal et Rosemont-La Petite-Patrie réclament que le CP aménage des passages sur la voie ferrée qui scinde leur quartier. Il y a un an, le maire Coderre avait indiqué avoir demandé qu'une traverse soit aménagée dans le secteur du Champ des Possibles. « Le maire Coderre avait fait grand cas l'année dernière de sa rencontre avec le patron du CP, mais force est de constater qu'il n'a pas su se faire entendre. Le maire doit poursuivre ses représentations afin que le dossier ne tombe pas dans l'oubli et que le CP ne se sente pas justifié de ne rien faire », a indiqué Richard Ryan, porte-parole en matière de passages à niveau.

En 1992, l'urbaniste Jean Décarie, qui était alors employé de la Ville de Montréal, proposait de réduire la frontière que représente la voie ferrée du CP en implantant des passages à niveau à tous les 500 mètres. « Pourquoi, en 2016, devrions-nous nous contenter de réclamer un seul passage à niveau alors que les besoins de mobilité des piétons et des cyclistes dans le secteur sont criants? À titre d'exemple, quelque 400 piétons et cyclistes décident de franchir l'obstacle des voies ferrées entre le pôle d'emploi du Mile-End et la station de métro Rosemont, de façon illégale, chaque jour. Il est plus que temps de trouver une solution pour rendre leurs déplacements sécuritaires », a soutenu Richard Ryan.

Projet Montréal demande au maire Denis Coderre de faire pression sur le CP afin que des passages à niveau soient enfin aménagés entre Rosemont-La Petite-Patrie et le Plateau-Mont-Royal et d'informer les élus ainsi que la population de l'avancement du dossier. « Des passages sécuritaires sont réclamés depuis plusieurs décennies. Les Montréalais ont été assez patients. Il est temps que les choses bougent », a conclu Richard Ryan.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247, 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.