Passages à niveau : les Montréalais ne toléreront plus le mépris du CP, affirment Ferrandez et Croteau

MONTRÉAL, le 28 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Déçus de l'intransigeance, l'inertie et l'incompréhension du Canadien Pacifique dans le dossier des passages à niveau, les maires Luc Ferrandez du Plateau-Mont-Royal et François Croteau de Rosemont-La Petite-Patrie ont accueilli avec satisfaction aujourd'hui la décision de la Ville de Montréal de demander à l'Office des transports du Canada de régler cette dispute.

« Cet après-midi le Canadien Pacifique est au pied du mur. Tout milite pour la construction de passages à niveau. La solution est là, les budgets sont disponibles et la population ainsi que les élus de tous les paliers gouvernementaux de nos quartiers sont unanimes à réclamer cette solution. Nous ne tolérerons plus l'ignorance et le mépris d'une entreprise qui gouverne comme si elle n'était jamais venue à Montréal », a déclaré Luc Ferrandez.

« Des milliers de Montréalais traversent déjà cette voie ferrée illégalement au quotidien », a renchéri François Croteau. « Ce que nous demandons existe déjà ailleurs à Montréal. On ne demande pas de réinventer la roue, mais plutôt que le CP respecte enfin les communautés que nous représentons. »

La demande de médiation à l'Office, annoncée aujourd'hui par Réal Ménard, responsable des transports au comité exécutif de la Ville de Montréal, représente l'ultime étape des démarches initiées par les élus municipaux du Plateau et de Rosemont-La Petite-Patrie peu après les élections de 2009 et donne suite à une motion en faveur des passages à niveau soumise au conseil municipal par le conseiller de la ville du district du Mile End, Alex Norris, qui a été adoptée à l'unanimité en juin 2011.

« C'est en grande partie grâce à la mobilisation citoyenne que nous avons pu franchir cette étape », a affirmé Richard Ryan, porteur du dossier pour l'administration du Plateau. « Malgré l'intransigeance du CP, nous sommes convaincus que des passages à niveau seront dans l'intérêt non seulement de la population mais aussi de l'entreprise ferroviaire. »

Une analyse par la fonction publique du Plateau-Mont-Royal en 2009 a démontré que malgré les tentatives répétées du CP de freiner la pratique, des centaines de montréalais traversent quotidiennement la voie du CP seulement à proximité du Métro Rosemont. Des passages à niveau serviront donc à désenclaver ces quartiers, à sécuriser des passages déjà empruntés au quotidien par de nombreux citoyens et de créer des liens plus sécuritaires et conviviaux entre les quartiers montréalais, notamment entre le Métro Rosemont et le pôle d'emploi du Mile End.

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
514 872-3153 / 514 601-5542
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.