Partenariat transpacifique : La position concurrentielle des éleveurs de porcs québécois est préservée

LONGUEUIL, QC, le 5 oct. 2015 Les Éleveurs de porcs du Québec accueillent favorablement l'accord qui vient d'être confirmé par les ministres des douze pays engagés dans le Partenariat transpacifique (PTP), représentant 800 millions de personnes et 40 % de l'économie mondiale. Grâce à l'entente conclue, les éleveurs de porcs québécois pourront jouer à armes égales face à leurs concurrents américains, préservant ainsi leur position concurrentielle sur les marchés, notamment celui du Japon. Le Japon constitue le deuxième marché d'importance pour le secteur porcin québécois, avec 18 % des exportations de viande de porc, totalisant plus de 276 millions de dollars en 2014.

Cette entente devrait permettre aux éleveurs de porcs de conserver leur capacité à exporter leur viande de porc au Japon dans des conditions concurrentielles comparables à celles des États-Unis, notre compétiteur le plus important sur ce marché, et avantageusement par rapport aux pays qui ne participent pas à l'entente, tels le Danemark et le Brésil. Il est important de noter que le Japon reconnait la grande qualité du porc québécois : les coupes à plus forte valeur ajoutée y sont exportées, ce qui constitue le marché le plus rémunérateur pour les exportateurs de porcs québécois. Le PTP permettrait également d'améliorer les modalités d'accès aux marchés des autres pays membres, par exemple le Vietnam, et pourrait aussi présager un accès à des pays qui souhaiteraient se joindre à cet accord dans le futur, comme la Chine ou la Corée du Sud.

« La conclusion de cet accord est une bonne nouvelle pour les éleveurs de porcs et l'ensemble du secteur porcin québécois, tourné vers les exportations. Cette entente donne des règles du jeu claires et concurrentielles vis-à-vis de nos compétiteurs. Les ententes commerciales font partie d'une stratégie globale qui, combinée à un appui gouvernemental aux investissements en matière de recherche, de santé ou de bien-être animal, nous permettent d'être compétitifs et de tirer profit du plein potentiel de notre filière », a déclaré David Boissonneault, président des Éleveurs de porcs du Québec.

À propos des Éleveurs de porcs du Québec

Les Éleveurs de porcs du Québec représentent les intérêts de leurs 3 400 membres, répartis dans 7 groupes régionaux. Le secteur porcin génère des retombées économiques de plus de 2 milliards de dollars dont bénéficient toutes les régions de la province. Au Québec, la filière porcine emploie 24 000 personnes. Quelque 70 % de la production porcine québécoise est exportée, ce qui représente près de 45 % des exportations canadiennes (en valeur). Ces cinq dernières années, le porc du Québec a été exporté dans plus de 125 pays, soit 8 %  commerce mondial du porc.

 

SOURCE Les Éleveurs de porcs du Québec

Renseignements : Gaëlle Leruste, Conseillère principale aux communications et affaires publiques, Les Éleveurs de porcs du Québec, 514 212-5856, GLeruste@leseleveursdeporcs.quebec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.