Partage des contrats- production d'eau potable - « Troublante concentration territoriale » - Louise Harel

MONTRÉAL, le 25 sept. 2012 /CNW Telbec/ - « Le 27 juin dernier, nous remettions à la commission Charbonneau une étude sur la concentration territoriale qui mettait en lumière un constat troublant autour de l'attribution des contrats dans certains arrondissement », a expliqué Mme Louise Harel, la chef de l'Opposition officielle et chef de Vision Montréal.

En 2011, l'équipe de l'Opposition officielle a épluché les soumissions résultant de plus de 300 appels d'offres lancés par la Ville de Montréal (arrondissements, ville centre et agglomération) entre 2006 et 2010 en matière d'infrastructures (rues, trottoirs, aqueduc). Cette démarche nous a permis de constater un taux de réussite disproportionné dans certaines parties du territoire, pour des compagnies qui, par ailleurs, connaissaient un fort taux d'échec ailleurs dans l'île de Montréal. Cette situation demande des éclaircissements notamment en ce qui concerne les contrats dans les usines d'eau potables.

Extrait de l'étude :

A.     MISE À NIVEAU DES USINES DE PRODUCTION D'EAU POTABLE

Enfin, nous avons voulu voir si l'apparente concentration de certains entrepreneurs dans les arrondissements pouvait se retrouver aussi dans d'autres secteurs d'activité. C'est ainsi que nous nous sommes penchés sur le programme de mise à niveau des usines de production d'eau potable, un programme d'investissement de 234 millions de dollars dont 117 millions de dollars sont financés par le gouvernement fédéral, qui vise essentiellement la mise à niveau de trois usines : Pierrefonds, Atwater et Charles-J. Des Baillets. Les travaux à exécuter à l'usine Charles-J. Des Baillets n'étant pas de même nature que pour les usines Pierrefonds et Atwater, nous traitons ici seulement de ces dernières.

4.1 Usine Atwater
À l'examen des contrats octroyés jusqu'à maintenant, on constate que, pour l'usine Atwater, les compagnies Louisbourg et Gastier, propriétés de Simard-Beaudry Construction, ont obtenu six contrats distincts en sept soumissions pour une valeur totale de 51,5 millions de dollars. Une performance étonnante qui n'est entachée que par une seule soumission perdue au profit d'une entreprise concurrente pour un montant de 2 millions de dollars. 

4.2 Usine Pierrefonds
Pour l'usine Pierrefonds, ce sont quatre contrats pour 30 millions de dollars qu'a obtenu Construction Frank Catania depuis 2004, encore là, une étonnante performance de 100 % des appels d'offres auxquels l'entreprise a participé. 

Gastier a, de son côté, obtenu un contrat d'une valeur de 5,7 millions de dollars en une soumission à Pierrefonds.

4.3 La combinaison gagnante
Au total, ce sont 57,2 millions de dollars pour Louisbourg/Gastier et 30 millions de dollars pour Construction Frank Catania, soit près de 90 millions de dollars en contrats que ces deux entreprises ont obtenus dans le cadre du programme d'investissement fédéral. On pourrait donc croire que ce sont deux entreprises hautement compétitives. Cependant, il est à noter que Construction Frank Catania n'a soumissionné que deux fois pour des contrats relatifs à la réfection de l'usine Atwater et, les deux fois, le prix de sa soumission se situait à plus du double de la soumission gagnante (Louisbourg), alors que Louisbourg n'a soumissionné qu'une fois pour des travaux à l'usine Pierrefonds, où Construction Frank Catania a obtenu tous les contrats.

En résumé, ce sont deux entreprises qui se partagent le majeure partie des contrats attribués jusqu'à maintenant en matière de réfection des infrastructures des usines de production d'eau potable, une situation qui demande des éclaircissements.

« Ce phénomène troublant de concentration territoriale soulève des questions trop importantes et les citoyens doivent avoir la certitude d'en avoir pour leur argent», a conclu Mme Harel.

Pour accéder à l'étude complète veuillez cliquer sur le lien suivant http://visionmtl.com/depot/documents/Concentration_contrats_Mars2011.pdf

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Militza Jean
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
militza.jean@ville.montreal.qc.ca
Bureau : (514) 872-2934
Cell. : (514) 247-0446

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.