Parcs Canada et Canadien Pacifique communiquent les résultats d'un projet conjoint de recherche pluriannuel - Projet de recherche aux parcs nationaux Banff et Yoho visant à protéger les ours grizzlis

BANFF, AB, le 25 janv. 2017 /CNW/ - Aujourd'hui, Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique Canada et ministre responsable de Parcs Canada, et M. Glen Wilson, vice‑président adjoint, Risque environnemental, Canadien Pacifique (CP), ont annoncé l'achèvement de l'Initiative d'étude conjointe de l'ours grizzli Parcs Canada ‑ CP visant à réduire le risque posé pour les ours grizzlis par la voie ferrée.

En 2010, CP et Parcs Canada ont convenu d'un plan d'action conjoint quinquennal visant à réduire la mortalité des ours grizzlis sur la voie ferrée traversant les parcs nationaux Banff et Yoho. Bien qu'une réduction de la mortalité des ours grizzlis dans les parcs nationaux Banff et Yoho ait été observée depuis le début de ce projet de recherche conjoint, l'étude fait ressortir qu'il n'y a pas de solution simple au problème.

En travaillant en collaboration depuis le lancement de ce projet, Parcs Canada, CP et des équipes de chercheurs des universités de l'Alberta et de Calgary ont pris connaissance des facteurs complexes qui influencent le comportement des ours grizzlis le long de la voie ferrée des parcs nationaux Banff et Yoho.

Entre 2010 et 2015, à n'importe quel moment donné, au moins 11 à 13 ours grizzlis dotés de colliers‑radio GPS faisaient l'objet d'un suivi par les chercheurs. Les données recueillies ont permis aux spécialistes de déterminer où, quand et, parfois, pourquoi les ours utilisaient la voie ferrée. En se fondant sur les recommandations issues du projet de recherche, et conformément à la Loi sur les parcs nationaux du Canada et aux plans directeurs des parcs nationaux Banff et Yoho, Parcs Canada et CP mettront en œuvre des mesures sur la voie ferrée et hors voie en vue de réduire le risque de collisions ferroviaires avec les ours grizzlis, notamment des brûlages dirigés, l'aménagement de parcours de rechange pour les ours, la gestion ciblée de la végétation, ainsi qu'un programme pilote d'installation de clôtures d'exclusion près des postes de graissage de la voie ferrée.

Les résultats de la recherche ainsi que les mesures qui seront mise en place par CP et Parcs Canada contribueront à réduire la probabilité de collisions ferroviaires avec les ours et de protéger cette espèce emblématique pour les générations actuelles et futures.

Citations

« Notre gouvernement est déterminé à protéger et préserver nos parcs nationaux et leur faune. Cette collaboration unique entre Canadien Pacifique et Parcs Canada nous permet d'utiliser les meilleures données scientifiques disponibles pour aider à réduire les risques posés pour les ours grizzlis par la voie ferrée. Ces efforts de conservation permettront de s'assurer que les ours et les personnes peuvent continuer de partager avec succès le paysage emblématique des parcs nationaux Banff et Yoho, et ce, pour les générations à venir. »

Honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada

« CP a de fiers antécédents de travail concerté avec Parcs Canada ayant pour but de protéger nos parcs nationaux. Les résultats de ce partenariat quinquennal aideront CP et les autres intervenants à prendre des décisions qui assurent le maintien de la santé de la population d'ours grizzlis, tout en continuant de répondre aux besoins de l'économie nord‑américaine. CP est heureux d'assumer un rôle de leadership aux fins de ce projet, dont les résultats aideront également d'autres compagnies ferroviaires à mieux gérer leurs propres relations avec la faune. »

Glen Wilson, vice‑président adjoint, Risque environnemental, CP

Les faits en bref

  • L'Agence Parcs Canada est un chef de file mondial reconnue en matière de conservation et gère l'un des plus grands et des plus beaux réseaux d'aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde.
  • En 1883, trois travailleurs de la construction de la compagnie ferroviaire CP ont trouvé par hasard une caverne contenant des sources thermales sur les pentes est des montagnes Rocheuses de l'Alberta. De cet humble début est né le parc national Banff.
  • Les parcs nationaux Banff et Yoho sont les premier et second parcs nationaux du Canada. Les deux font partie des parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, et l'une des aires protégées contiguës les plus importantes au monde.
  • Au cours de la dernière décennie, il y a eu dix mortalités d'ours grizzlis confirmées attribuables à la voie ferrée dans les parcs nationaux Banff et Yoho. Bien que nous ne puissions pas éliminer entièrement le risque de mortalité de la faune le long de la voie ferrée, nous croyons pouvoir aider à réduire ce risque en faisant l'essai de mesures d'atténuation ciblées, fondées sur des données scientifiques.
  • La stratégie de biodiversité de CP est basée sur la prévention, la recherche et l'atténuation.

Lien connexe

http://www.pc.gc.ca/fra/pn-np/mtn/ours-bears/conservation/cp.aspx

 

DOCUMENT D'INFORMATION

Projet de recherche sur le grizzli du Chemin de fer Canadien Pacifique et de Parcs Canada

En octobre 2010, le gouvernement du Canada et Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) ont lancé un projet conjoint de recherche quinquennale sur l'ours grizzli. À ces fins, CP a fourni une subvention d'un million de dollars à l'appui de la recherche visant à améliorer notre compréhension des causes sous‑jacentes des collisions ferroviaires avec les ours. Cette étude avait pour but de comprendre les causes profondes qui contribuent aux risques pour les ours grizzlis de s'aventurer sur la voie ferrée, et de déterminer et commencer à mettre en œuvre des solutions visant à réduire la mortalité des ours grizzlis sur la voie ferrée. Dans le cadre de ce projet, une série d'initiatives de recherches a été entreprise en collaboration avec l'Université de l'Alberta et l'Université de Calgary en vue d'accroître notre compréhension de la façon dont les ours grizzlis utilisent l'habitat qui croise la voie ferrée dans les parcs nationaux Banff et Yoho. Cette étude pluriannuelle est maintenant terminée. Grâce à cette initiative, nous avons appris que les ours grizzlis utilisent la voie ferrée pour de nombreuses raisons différentes. Les collisions ferroviaires avec les ours posent un problème complexe, sans solution simple. Toutefois, il existe des mesures que nous pouvons prendre pour réduire le risque de telles collisions.

Les ours grizzlis des parcs nationaux des montagnes font partie d'une population de grizzlis plus importante, interconnectée à travers les montagnes Rocheuses. Les ours grizzlis faisant partie de cet écosystème ont les taux de reproduction enregistrés les plus faibles en Amérique du Nord. Les études de la tendance démographique font ressortir que les populations d'ours grizzlis demeurent stables dans les parcs des montagnes.

En se fondant sur les recommandations formulées  par les chercheurs, Parcs Canada et CP prennent des mesures pour réduire le risque que subissent les ours grizzlis le long de la voie ferrée traversant les parcs nationaux Banff et Yoho. Bien que cette étude soit concentrée sur les ours grizzlis et le corridor ferroviaire, on prévoit que ces mesures bénéficieront également aux ours noirs et à d'autres animaux sauvages ailleurs que sur l'emprise ferroviaire.

Parcs Canada se concentrera sur des mesures ciblées visant à éloigner les ours de la voie ferrée afin de réduire le risque général de collisions ferroviaires avec les grizzlis.

Ces mesures ciblées comprennent les suivantes :

aménager des parcours pour les animaux sauvages et améliorer les parcours existants ainsi que les sentiers adjacents aux principales zones qui posent un risque élevé de collisions ferroviaires avec les ours grizzlis;
procéder à des brûlages dirigés et des éclaircies de forêts en vue d'améliorer l'habitat des ours grizzlis à l'écart de la voie ferrée;
appliquer les nouvelles connaissances et technologies élaborées dans le cadre de cette étude dans le but d'améliorer les pratiques de gestion de la faune dans les parcs nationaux des montagnes. Par exemple, des tapis électrifiés ont été installés et font l'objet d'un projet pilote conjoint avec Texas Gates, à plusieurs ouvertures de routes de la clôture existante entourant l'autoroute qui traverse le parc national Kootenay.

CP concentrera ses efforts d'atténuation sur son emprise existante, notamment par les moyens suivants :
investir dans un programme pluriannuel de gestion ciblée de la végétation partout dans les parcs nationaux de Banff et Yoho, qui permettra de réduire la végétation attractive et d'ouvrir des chemins de fuite dans les espaces clos;
un programme pilote d'installation de clôtures d'exclusion et de tapis électrifiés autour des postes de graissage de la voie ferrée, dans le but de garder les ours à l'écart de l'attractif potentiel.

Nous espérons que cet ensemble de mesures ciblées d'atténuation sur la voie ferrée et hors voie, fondées sur des données scientifiques, aideront à réduire les risques que subissent les ours grizzlis le long de la voie ferrée traversant les parcs nationaux Banff et Yoho.

 

SOURCE Parcs Canada

Pour voir ce communiqué en format HTML, prière d'utiliser l'adresse suivante : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/January2017/25/c6957.html

Renseignements : Relations avec les médias, Agence Parcs Canada, 855‑862‑1812, pc.media@pc.gc.ca; Jeremy Berry, Directeur, Relations avec les médias, CP, 403‑319‑ 6227, Jeremy_Berry@cpr.ca

LIENS CONNEXES
http://www.pc.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.