Parce que la protection et la sécurité des enfants c'est l'affaire de tous

MONTRÉAL, le 30 oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ) prend acte de l'avis du Conseil du statut de la femme (CSF) sur la sécurité des filles et des femmes.

Lorsqu'il est question d'assurer et d'accroître la sécurité des enfants et des jeunes, notamment des filles, toutes mesures, modifications législatives ou actions concertées sont saluées par les centres jeunesse. En ce sens, les recommandations faites par le CSF en ce qui concerne le renforcement des politiques de lutte contre les violences faites aux femmes, notamment les mariages forcés et crimes liés à l'honneur, rejoignent nos préoccupations liées à la protection des enfants et des jeunes.

Bien que la Loi sur la protection de la jeunesse (LPJ) concerne tous les enfants du Québec et ne tolère aucun compromis dans son application, l'intervention dans un contexte de pluralité revêt une complexité de défis.

Pour ce faire, les centres jeunesse ont entrepris d'enrichir leurs connaissances et leurs expertises afin d'offrir de la formation aux membres du personnel dans le but de mieux intervenir dans des situations où la protection des enfants ou des adolescentes serait compromise en raison des orientations culturelles de la famille. De plus, des liens ont été tissés en concertation avec les milieux où se trouvent les jeunes et les organismes œuvrant auprès des communautés d'origines diverses.

Nous insistons sur l'importance d'agir ensemble comme société dans la protection de nos enfants et les centres jeunesse ne peuvent à ce chapitre agir seuls. C'est pourquoi nous adhérons à toutes formes d'initiatives permettant de faire évoluer la société, tout comme le cadre législatif dans lequel nous devons mener à bien notre mission.

L'Association des centres jeunesse du Québec est le regroupement des 16 centres jeunesse, établissements spécialisés à vocation régionale. Les centres jeunesse sont responsables de l'application de la Loi sur la protection de la jeunesse, de la Loi sur le système de justice pénale pour adolescents et des dispositions législatives de l'adoption. Ils ont pour mission de fournir, partout sur le territoire du Québec, des services psychosociaux ou de réadaptation à 113 000 enfants, jeunes et familles en difficulté.

SOURCE : Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ)

Renseignements :

Carole Du Sault
Directrice - conseil Communications, ACJQ
Bureau : 514 842-5181 poste 305
Cellulaire : 514 970-3803
Courriel : carole.dusault.acjq@ssss.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.