Pacte pour le financement concurrentiel de nos universités - dangereusement
incohérent

MONTRÉAL, le 23 févr. /CNW Telbec/ - L'Association générale des étudiants de l'UQTR (AGE UQTR) et la Table de Concertation étudiante du Québec (TaCEQ) se désolent de la facilité dans laquelle ont sombré les signataires du Pacte pour le financement concurrentiel de nos universités.

Les lucides en conférence de presse aujourd'hui ont affirmé vouloir "sauver" l'éducation postsecondaire en augmentant massivement les frais de scolarité. Cette mesure aura l'effet prévisible de diminuer la fréquentation de nos universités. Le Québec fait déjà face à un problème endémique de décrochage; il est donc prévisible que les mesures proposées par les signataires ne feront qu'empirer la situation. "Jusqu'à preuve du contraire, la pensée magique n'a jamais réglé quoi que ce soit et ce n'est pas en augmentant les frais de scolarité qu'on va contrer le décrochage scolaire", s'exclame Oliver Jégou, secrétaire général de la TaCEQ.

"Il est impératif que le gouvernement mette sur pied des états généraux en éducation", souligne Marie-Elaine Laroche, vice-présidente aux affaires sociopolitiques de l'AGE UQTR. "Ce serait une démarche beaucoup plus rigoureuse que d'écouter encore et encore les mêmes Bouchard, Facal, Montmarquette de ce monde. Nous n'allons certainement pas sceller le sort de l'éducation supérieur en jouant à qui crie le plus fort dans les médias".

Les organisations sont conscientes que la population du Québec est capable de faire preuve de davantage de responsabilités, d'ouverture d'esprit et d'équité que tous les soi-disant experts qui viennent semaine après semaine tenir leur discours alarmiste. "La solution au problème du sous-financement des universités est un problème collectif qui nécessite un effort collectif. La participation des entreprises n'est donc pas à exclure puisque ce sont les principales bénéficiaires d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée et abordable", de conclure M. Jégou.

L'AGEUQTR représente les 9 500 étudiants du campus de l'Université du Québec à Trois-Rivières. La TaCEQ représente plus de 60 000 étudiantes et étudiants universitaires provenant de l'Université McGill , de l'Université Laval et de l'Université de Sherbrooke.

SOURCE Table de Concertation Étudiante du Québec (TaCEQ)

Renseignements : Renseignements: François Fecteau, TaCEQ, (418) 255-8143; François Landry, attaché politique, AGE UQTR, (819) 376-5011, poste 2689

Profil de l'entreprise

Table de Concertation Étudiante du Québec (TaCEQ)

Renseignements sur cet organisme

ASSOCIATION GENERALE DES ETUDIANTS ET DES ETUDIANTES DE L'UNIVERSITE DU QUEBEC A TROIS-RIVIERES (AGE UQTR)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.