Oui pour un centre d'hébergement pour Inuits dans Villeray - "Bienvenue chez
vous !" - Richard Bergeron

MONTRÉAL, le 3 août /CNW Telbec/ - Le chef de Projet Montréal et conseiller de Jeanne-Mance, Richard Bergeron, ainsi que le coordonnateur de Villeray-St-Michel-Parc-Extension pour Projet Montréal, Henri Malmström, souhaitent que les locaux de l'ancien hôpital chinois soient transformés en vue d'accueillir les malades de la communauté du Nunavik. "Les Inuits sont partout chez eux sur le territoire du Québec, que ce soit dans leur communauté nordique ou au cœur de Montréal. Je leur souhaite la bienvenue dans Villeray. En ce qui a trait à la stratégie défensive de la mairesse, c'est une approche insultante autant pour les Inuits que pour les Montréalais. Exiger en plus un moratoire est un excès de protection, un glissement vers le profilage ethnique et social, profondément malsain", a déclaré Richard Bergeron.

En appui au mouvement citoyen de Villeray

Projet Montréal appuie l'initiative citoyenne de Villeray-St-Michel-Parc-Extension qui enjoint l'administration en place à une meilleure coopération et qui avec sa pétition a obtenu jusqu'à maintenant près de 235 signatures : "Nous sommes du quartier et nous croyons qu'il n'y pas de raison de craindre ce centre d'hébergement. Et pour ce qui est de l'étude d'impact sur la circulation exigée par Mme Samson et l'administration Union Montréal, majoritaire dans l'arrondissement, c'est une manœuvre dilatoire tout bonnement, car Saint-Denis peut accueillir ces quelques véhicules. On ne parle pas d'un "mégacentre" comme laisse entendre la mairesse, mais uniquement de 150 lits. C'est tout de même un ancien hôpital que l'on rénove", a poursuivi Henri Malmström.

Le gouvernement et l'arrondissement doivent travailler ensemble

Selon Richard Bergeron, les élus de l'arrondissement et l'Agence de Santé et des Services Sociaux devraient faire preuve de bonne volonté et prendre leur responsabilité à cœur. "Ce n'est tout de même pas un problème de communication qui va faire échouer un projet de cette ampleur. Que chacun collabore dans le dossier afin de ne plus retarder la venue de ce centre d'hébergement", a conclu Richard Bergeron.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements : Renseignements: Militza Jean, attachée politique de la 2e opposition, (514) 239-8612

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.