Organisation nationale de femmes réclame une enquête sur les décisions de
financement prises par Helena Guergis à titre de ministre de Condition
féminine Canada

OTTAWA, le 27 avr. /CNW Telbec/ - L'Institut canadien de recherches sur les femmes (ICREF) réclame une enquête et un examen des décisions de financement prises par Helena Guergis, ancienne ministre de Condition féminine Canada (CFC), à mesure que de plus en plus d'organisations de défense des droits des femmes apprennent que leurs demandes de financement ont été refusées cette année.

"Un nombre croissant de groupes de femmes qui avaient toujours été financés par CFC ont essuyé un refus cette année", souligne Judy White, présidente de l'ICREF. "En plus de l'ICREF, cette liste comprend notamment le Womanspace Resource Centre à Lethbridge, en Alberta, la Coalition pour l'équité salariale du Nouveau-Brunswick, le Conseil d'intervention pour l'accès des femmes au travail, une association provinciale québécoise vouée à la défense des droits des femmes au travail, et beaucoup d'autres. Nous savons que le nombre d'organisations touchées est plus élevé, mais plusieurs ont peur de parler de crainte de perdre encore plus de financement fédéral si elles élèvent la voix."

"C'est la première fois que CFC refuse carrément de financer l'ICREF, même si nous produisons des résultats de haute qualité depuis plus de 30 ans", déclare Judy White. "L'ICREF et ses partenaires demandent au gouvernement fédéral d'expliquer les raisons de cette décision historique. Pourquoi certaines organisations de femmes ont-elles essuyé un refus cette année? Le public mérite une plus grande transparence quant à ces importantes décisions prises par Helena Guergis à titre de ministre", insiste Madame White.

"Cela va plus loin que la décision du gouvernement d'éliminer le financement pour les activités de défense de droits, le lobbying et la majorité des recherches lors des changements qu'il a apportés au mandat de CFC il y a quatre ans", ajoute Judy White. "L'ICREF a collaboré étroitement avec son agente de programme de Condition féminine Canada pour se conformer aux critères du ministère. Pour répondre aux priorités de financement du gouvernement, nous avons privilégié une question brûlante en matière de livraison de services aux femmes; mais notre demande a quand même été rejetée."

"Qu'est-ce qui pourrait être plus important qu'un projet visant à s'assurer que toutes les femmes aient accès à des refuges lorsqu'elles fuient des relations abusives ou violentes?", s'interroge-t-elle. L'ICREF se proposait d'aborder les besoins émergents en matière de services de transition pour une population de femmes plus en plus diversifiée.

Judy White demande au Comité permanent de la condition féminine de mener une enquête spéciale sur les décisions prise par Condition féminine Canada sous le leadership de Madame Helena Guergis. "Une enquête poussée et un examen sont nécessaires pour faire la lumière sur ces décisions choquantes", conclut Judy White.

SOURCE INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHES SUR LES FEMMES

Renseignements : Renseignements: Pour plus de commentaires, veuillez contacter Judy White à l'ICREF au (613) 563-0681

Profil de l'entreprise

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHES SUR LES FEMMES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.