OneVoice met en garde les membres de la Knesset contre un effondrement de l'économie palestinienne

NEW YORK, le 26 juill. 2012 /CNW/ - Les membres du caucus pour une solution à deux États de la Knesset ont assisté à une présentation de OneVoice Israel ce mercredi, les avertissant que l'Autorité palestinienne était au bord d'un effondrement économique.

(Logo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20120428/DC96873LOGO-b)

Plus de 100 citoyens concernés se sont joints à une dizaine de parlementaires, dont les présidents du caucus MK Yoel Hasson et MK Amir Peretz, dans le cadre d'une discussion avec OneVoice Israel au sujet des implications d'une économie palestinienne chancelante et des pourparlers de paix au point mort en matière de sécurité et de politiques israéliennes. Le rapport, préparé par l'expert des relations israélo-palestiniennes Gershon Baskin, a révélé comment la crise économique interagissait dangereusement avec l'opinion publique de plus en plus négative des Palestiniens sur les possibilités de mettre fin à l'occupation et de parvenir à une solution à deux États.

« Cette combinaison dangereuse accroît les chances qu'il y ait un changement au niveau de l'autorité palestinienne. Or, selon l'avis de plusieurs, il n'y a jamais eu de meilleurs dirigeants pour le rétablissement de la paix », affirme M. Baskin. « De plus en plus d'Israéliens et de Palestiniens croient qu'il n'est plus possible d'avoir une solution à deux États. Il est donc urgent d'instaurer un mouvement politique positif pour les deux parties », ajoute-t-il.

L'économie palestinienne a connu une forte baisse de croissance depuis le début de 2012. D'après le rapport, qui se base sur les données de la Banque mondiale, du ministère des finances de la Palestine et des responsables palestiniens de haut niveau en matière de sécurité, la croissance est en effet passée de 9 % au cours du premier trimestre de l'an dernier à 5,4 % cette année. L'autorité palestinienne a d'ailleurs accumulé une dette nationale de 1,5 milliard $, en plus de sa dette de 1,2 milliard $ envers les banques privées locales.

Avec les restrictions sur les exportations palestiniennes et la moitié du budget de l'Autorité subordonnée au transfert des recettes fiscales qu'Israël perçoit quoique souvent retenues de façon punitive pour eux, le gouvernement palestinien a eu du mal à payer 153 000 employés du secteur public, dont 30 000 membres du personnel de sécurité.

« Les chances de mettre un terme à l'occupation s'amenuisent alors que la croissance de l'économie palestinienne accuse un retard, des conditions qui sont propices à une autre série de carnages », explique Tal Harris, directeur exécutif de OneVoice Israel. « Le statu quo n'est pas une option pour la paix, mais pour la guerre. La solution consiste à réduire la dépendance de la Palestine à l'égard d'Israël afin de leur permettre d'établir un État indépendant qui vivra en paix avec tous ses voisins. »

Le rapport a également souligné l'incapacité de l'Autorité palestinienne à demander l'aide du Fonds monétaire international parce qu'elle n'est toujours pas reconnue internationalement comme pays souverain. Les membres du caucus pour une solution à deux États de la Knesset qui étaient présents, représentant Kadima, Labor, Meretz et Hadash, ont constaté des faits révélateurs et insisté sur l'urgence de reprendre les négociations.

« La grave crise financière qui frappe l'Autorité palestinienne et ses implications présentées dans la discussion devraient être assez pour troubler le sommeil de tout le monde », mentionne MK Yoel Hasson (Kadima). « Le premier ministre doit cesser ses mesures d'inaction sur le statu quo politique, car elles ne servent pas les intérêts d'Israël. »

Les 35 membres du caucus pour une solution à deux États, conçu et créé conjointement par OneVoice Israel et MK Hasson, veillent à ce que la solution à deux États demeure une priorité absolue au programme du gouvernement israélien tout en maintenant la pression pour régler le conflit.

OneVoice est un mouvement populaire international qui vise à amplifier la voix des modérés israéliens et palestiniens, leur permettant de prendre des mesures concrètes en vue de parvenir à une solution à deux États. Le mouvement permet d'éduquer et de former les jeunes Israéliens et Palestiniens en les sensibilisant aux compétences en leadership, à l'activisme pacifique et aux principes démocratiques. Pour appuyer OneVoice et contribuer au mouvement, joignez-vous à nous au www.onevoicemovement.org.

SOURCE : OneVoice Movement

Renseignements :

PERSONNE-RESSOURCE : Ivan Karakashian, directeur des communications, PeaceWorks Foundation, OneVoice Movement, +1-212-897-3985 poste 124, +1-212-897-3986, www.OneVoiceMovement.org

Profil de l'entreprise

OneVoice Movement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.