Offres du gouvernement aux professeurs - La CAQ dévoile un risque de départs massifs à la retraite

QUÉBEC, le 7 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Lors de la période des questions à l'Assemblée nationale, mercredi, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière d'éducation et député de Chambly, Jean-François Roberge, a souligné l'incohérence totale du gouvernement libéral, qui compte inclure, dans ses négociations avec les enseignants du secteur public, une mesure qui affectera négativement leur régime de retraite à partir du 1er janvier 2017, incitant ainsi des milliers enseignants à prendre leur retraite en plein milieu de la prochaine année scolaire, soit le 31 décembre 2016.

M. Roberge a demandé au ministre François Blais de se tenir debout face à son collègue, le président du Conseil du trésor, et d'apporter des changements immédiats à ses propositions afin que les départs ne soient pas effectifs à mi-chemin d'une année scolaire. « Ces enseignants qui vont bientôt prendre leur retraite ont consacré leur vie à l'éducation de nos enfants. Les offres que le gouvernement leur fait dans le cadre des négociations témoignent de la déconnexion du ministre avec le milieu de l'éducation. Comment se fait-il que le ministre de l'Éducation ne se soit pas porté à la défense des élèves devant ses collègues du Conseil des ministres? » a déclaré Jean-François Roberge.

Selon lui, ce sont tous les élèves, et en particulier les plus vulnérables, qui sortiront grands perdants de ce changement au régime de retraite. En effet, c'est de stabilité dont ils ont besoin, a indiqué le député de Chambly. « Avoir le même enseignant toute l'année, c'est évident que ça aide. Il faut vraiment se foutre des élèves pour mettre sur la table une mesure qui forcera des milliers d'enseignants à prendre leur retraite au mois de décembre », a ajouté M. Roberge.

Au Salon bleu, Jean-François Roberge a déploré le manque de considération qu'accorde le gouvernement libérale à la profession enseignante. D'ailleurs, le ministre de l'Éducation n'a pas été en mesure de dresser la liste des avantages dont bénéficieront les professeurs d'une telle proposition. « Ce qu'il est en train de faire, c'est envoyer à la retraite des milliers de professeurs en plein milieu de l'année scolaire. Où est la logique? Le ministre ne peut pas croire que c'est une sage décision! Il y a des dizaines de milliers d'élèves qui vont pâtir de ça. Va-t-il avoir assez de cœur pour faire passer le bien-être des enfants en premier? » a tenté de savoir Jean-François Roberge.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.