Octroi des contrats dans le domaine des technologies de l'information - Le SPGQ appuie la tenue d'une commission d'étude sur l'informatique

QUÉBEC, le 23 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) appuie avec vigueur la proposition du Parti québécois de tenir une commission parlementaire particulière sur l'octroi des contrats dans le domaine des technologies de l'information au gouvernement du Québec.

Chaque année, les ministères et organismes gouvernementaux dépensent environ 3,5 milliards $ en contrats informatiques. Une facture injustifiable qui s'explique, entre autres, par la présence trop importante du secteur privé dans la gestion de ces contrats.

« Le SPGQ le répète depuis longtemps : il faut cesser le gaspillage éhonté des fonds publics dans le domaine informatique. Nous espérons que, si elle a lieu, cette commission d'étude portera un regard objectif sur la gestion des contrats informatiques au Québec. L'octroi des contrats, l'embauche de consultants à forts prix ou encore les dépassements de coûts inexpliqués ne sont que quelques exemples de cette mauvaise gestion », explique le président du SPGQ, Richard Perron.

C'est justement pour s'assurer que les fonds publics soient dépensés de façon responsable qu'un portrait d'ensemble de la situation doit être fait. À partir de ce portrait, des pistes de solutions pourront être envisagées. « L'exemple de l'Ontario qui a transformé des consultants privés en employé du secteur public est frappant. La province a ainsi économisé 60 millions $ par année. Les solutions sont là! Il ne faut que les appliquer, mais auparavant il est essentiel de connaître l'état de la situation », exprime M. Perron.

De plus, des pratiques douteuses sont, sans aucun doute, choses communes dans l'attribution des contrats. Les arrestations effectuées à la suite d'enquêtes menées par l'Unité permanente anticorruption (UPAC) prouvent qu'un système de surveillance doit rapidement être mis en place. Cette commission d'étude est le prétexte rêvé pour entreprendre le travail.

Le SPGQ espère également que des discussions entourant l'attraction et la rétention de la main-d'œuvre au sein de la fonction publique auront lieu. Les économies dans le domaine de l'informatique passent, obligatoirement, par l'offre de conditions de travail concurrentielles. « L'expertise des professionnels de l'État doit devenir un rempart contre les dépenses abusives lors de l'octroi de ces contrats informatiques. Au lieu de dépenser des milliards $ qui vont directement dans les poches des entreprises milliardaires, le gouvernement devrait plutôt s'assurer de conserver et de développer l'expertise de ses employés », conclut le président du SPGQ.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968,
il représente plus de 24 350 experts, dont environ 17 330 dans la fonction publique, 4 520 à Revenu Québec et 2 500 en santé, en enseignement supérieur et dans les sociétés d'État.

Suivre le SPGQ
Web : www.spgq.qc.ca
Twitter : @spgq
Facebook : www.facebook.com/lespgq

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Cell. : 581 308-7309, Courriel : marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.