Occupation des territoires : la FQM en appelle à un changement dans la culture gouvernementale

QUÉBEC, le 1er févr. 2012 /CNW Telbec/ - « Nous avons devant nous un rendez-vous historique. Avec l'occupation du territoire, nous sommes en train de trouver la traduction de cette fameuse décentralisation dont nous parlons depuis tant d'années. Maintenant que nous avons trouvé le concept, il faut passer de la parole aux actes et avoir une loi qui induira réellement le changement! »

C'est en ces termes que le président de la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM), M. Bernard Généreux, entend commenter, aujourd'hui, devant la Commission de l'aménagement du territoire, le projet de loi n34, Loi sur l'occupation et la vitalité des territoires.

Projet de société
La FQM souligne que le Québec s'attaque à un chantier des plus ambitieux considérant, notamment, l'immensité du territoire, la mondialisation des marchés et le vieillissement de la population qui créent de fortes pressions sur les services collectifs et le marché de l'emploi. Ce contexte géographique et socio-économique concerne tous les citoyens, peu importe qu'ils habitent une communauté rurale ou urbaine. « Faire le choix d'occuper le territoire impose des choix collectifs. La loi doit traduire cette intention avec force. C'est d'un projet de société dont il s'agit », déclare M. Généreux.

Nouvelle culture gouvernementale
Dans le but d'assurer la réussite de cet important projet de loi, la FQM propose une série de recommandations dans un mémoire remis à la Commission. Parmi celles-ci, on retrouve l'obligation d'en arriver à une redéfinition du rôle du gouvernement en modulant ses actions en fonction de la diversité des territoires.

« La logique d'un État donneur d'ordres ne tient plus dans le contexte de la diversité des territoires. On ne peut s'attendre à plus d'innovation des communautés locales si nous avons pour seule réponse un accompagnement fondé sur des critères uniformes, voire mur à mur », avance M. Généreux.

C'est pourquoi la FQM a convaincu le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Laurent Lessard, d'adopter une loi-cadre afin de s'assurer que les ministères et organismes gouvernementaux guident leur intervention selon des mécanismes établis en fonction des besoins et des réalités des communautés.

Élus municipaux au cœur de l'action
La reconnaissance du rôle des élus municipaux est également un incontournable si l'on veut assurer le succès du projet de loi. Ayant vu leurs responsabilités s'accroître sans cesse au cours des dernières années, les élus municipaux sont plus que jamais des leaders locaux en matière de développement économique, social et culturel.

« Les élus sont ceux qui mettent en œuvre et soutiennent l'initiative locale. Ils ont la responsabilité de planifier et de développer le territoire. Ils doivent donc être en première ligne de toute stratégie sérieuse visant à assurer l'occupation et la vitalité des territoires », fait valoir le vice-président de la FQM, M. Richard Lehoux.

Gouvernance MRC
Enfin, la FQM estime que la MRC devra être placée au centre de la démarche sur l'occupation du territoire. La MRC est la mieux placée pour agir, elle qui dispose d'ailleurs d'outils de planification et de développement du territoire qui tiennent compte des planifications locales, tel le schéma d'aménagement et de développement.

« La notion d'occupation du territoire fait partie de l'ADN de la FQM. Aujourd'hui, nous sommes fiers d'avoir contaminé plusieurs partenaires, mais surtout de l'avoir mis à l'agenda du gouvernement de sorte qu'il en résulte un projet stimulant pour l'ensemble du Québec », conclut M. Généreux

Consulter le mémoire de la FQM

La FQM, voix des municipalités et des régions du Québec
Fondée en 1944, la Fédération Québécoise des Municipalités s'est établie comme un acteur crédible qui, par ses actions, vise constamment à défendre l'autonomie du milieu municipal et à favoriser le développement de l'ensemble des régions du Québec. Comptant plus de 1000 municipalités locales et MRC membres, elle s'appuie sur une force de 7000 élus. Ses structures décisionnelles et consultatives, dont son conseil d'administration, ses cinq commissions permanentes et son assemblée des MRC, lui permettent de prendre des positions visant le développement durable du territoire québécois. La FQM, c'est la voix des municipalités et des régions du Québec!

SOURCE FEDERATION QUEBECOISE DES MUNICIPALITES (FQM)

Renseignements :

Dany Rousseau, directeur des communications
418 651-3343  Cell. : 418 955-7001

Profil de l'entreprise

FEDERATION QUEBECOISE DES MUNICIPALITES (FQM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.