Obtenir du financement est plus difficile pour les plus petites entreprises

MONTRÉAL, le 4 oct. 2016 /CNW/ - Les plus petites entreprises sont celles qui ont le plus de difficulté à obtenir du financement de la part des institutions financières. C'est ce qui ressort d'un tout nouveau rapport de la FCEI qui montre aussi que bon nombre de propriétaires de PME ayant besoin de financement supplémentaire ont recours à leurs propres capitaux.

« Les PME qui font une demande de financement bancaire doivent souvent surmonter plusieurs obstacles en raison de leur taille, déclare Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI. Malgré l'accessibilité grandissante des technologies financières - FinTech - et des nouvelles options d'emprunt en ligne, souvent, ce que les propriétaires de PME veulent, c'est d'entretenir une relation personnelle et basée sur la compréhension mutuelle avec leur institution financière. »

Plus une entreprise est petite, plus le taux de prêts refusés est élevé 
Les plus petites entreprises (ou microentreprises), c'est-à-dire celles qui comptent moins de cinq employés, sont jusqu'à six fois plus susceptibles de se voir refuser un prêt bancaire que les entreprises de taille moyenne (de 50 à 499 employés). Le rapport de la FCEI montre aussi que le taux global de prêts refusés aux PME est de 15 %, et que le taux de refus varie de façon significative en fonction des institutions financières.  

Or, la FCEI rappelle que le code de conduite sur les relations des banques avec les PME stipule clairement que, lorsque les institutions financières rejettent des demandes de prêt, elles doivent non seulement expliquer leur décision à leurs clients, mais aussi leur indiquer d'autres sources de financement.

Le recours à d'autres sources de financement
En plus du financement bancaire, plusieurs petites entreprises doivent recourir à d'autres sources de financement comme les actifs personnels (49 %) et les cartes de crédit (30 %). Pour sa part, le financement participatif a encore du chemin à faire avant d'être vu par les propriétaires de PME comme étant une source de financement viable. Ils ne sont effectivement que 0,1 % à y avoir eu recours.

Enfin, d'après le rapport, la moitié des propriétaires de PME ont fait une demande de financement auprès de leur institution financière au cours des trois dernières années. Le montant médian du financement approuvé était de 150 000 $ et il s'élevait à 50 000 $ dans le cas des plus petites entreprises.

Plus une entreprise est petite, plus les prêts coûtent cher
L'étude de la FCEI montre également que le taux d'intérêt des PME dont la demande de prêt a été approuvée est en moyenne 2,01 points de pourcentage plus élevé que le taux préférentiel. Le taux d'intérêt imposé aux microentreprises est encore plus important, soit 2,28 points de pourcentage au-dessus du taux préférentiel.

Indicateurs relatifs au financement des PME est le deuxième rapport de la FCEI d'une série de trois qui portent sur les services bancaires offerts aux PME. Le dernier, qui établit un classement des principaux établissements financiers au Canada, sera publié le 20 octobre.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, chef, Communications et affaires publiques, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 1824 | Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

RELATED LINKS
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.