Obstruction du PLQ : Jean Charest essaie de museler la jeunesse québécoise

MONTRÉAL, le 7 juin 2012 /CNW Telbec/ - La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) dénoncent et condamnent vertement les actions du Parti libéral du Québec (PLQ) de Jean Charest qui magouille et fait tout pour bloquer l'instauration de bureaux de vote sur les campus, mesure qui encouragerait la participation électorale des jeunes. « Est-ce que la position du PLQ nous étonne ? Pas du tout. C'est un parti qui depuis sa première élection fait de la petite politique sur le dos des jeunes et des étudiants. Il n'a jamais voulu encourager la participation électorale des étudiants. Un véritable visage à deux faces : d'une voix, il affirme que les jeunes n'auront qu'à se prononcer lors des élections, de l'autre il fait de l'obstruction à des mesures qui favorisent leur participation », a déclaré Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

« Une fois de plus, le PLQ ne se soucie pas de la jeunesse québécoise. Nous l'avons vu avec son intransigeance sur la hausse des frais de scolarité et aujourd'hui avec son refus d'implanter des bureaux de vote dans les cégeps et les universités. Nous sommes conscients que le mouvement populaire que vit le Québec ne plait pas à Jean Charest, mais un gouvernement doit toujours tout faire en son pouvoir pour favoriser le vote des jeunes! », ajoute Éliane Laberge, présidente de la FECQ.

Depuis de nombreuses années, la FECQ, la FEUQ ainsi que de nombreux groupes jeunes militent afin d'instaurer des mesures ayant pour effet d'accroître la participation électorale des jeunes qui est des plus anémique. L'installation de bureaux de vote dans les campus permettrait aux étudiants en exil de leur domicile permanent, de pouvoir voter dans leur ville d'accueil, au même titre que les bureaux de vote dans les établissements de soin de longue durée, par exemple.

Pour la FECQ et la FEUQ, un gouvernement qui se dit démocratique devrait prendre des mesures nécessaires pour favoriser la participation électorale de l'ensemble de la population, ce qui inclut les jeunes et les étudiants. Un tel gouvernement accepterait sans attendre la suggestion du DGE de mettre en place des bureaux de vote sur les campus. « Le respect des principes démocratiques et des droits fondamentaux ne semble plus faire partie des valeurs que défend le gouvernement de Jean Charest. On l'a bien vue avec l'imposition de la loi 78. L'usure a définitivement atteint ce gouvernement », ont conclu les présidentes des fédérations étudiantes.

La Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) représentent ensemble plus de 200 000 étudiants au Québec.

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse, FEUQ, bureau : (514) 396-3380, cell. : (514) 609-3380, courriel : attpresse@feuq.qc.ca, twitter : @matleblanc77

Charlotte Watson, coordonnatrice aux relations et communications, FECQ, cell. : (514) 554-0576, bureau : (514) 396-3320, courriel : crc@fecq.org, twitter : @charlottewats

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.