Objectif "Zéro déchet" dans les bâtiments municipaux de l'arrondissement -
Verdun devient la première administration municipale Montréalaise à se doter
d'un composteur industriel

VERDUN, QC, le 21 sept. /CNW Telbec/ - L'arrondissement de Verdun devient la première administration municipale montréalaise à se doter d'un composteur industriel en mesure de recueillir les déchets organiques des bâtiments municipaux de l'arrondissement, de même que ceux d'entreprises et d'organismes. Il s'agit de la première étape d'un plan visant à étendre le service de compostage à l'ensemble des Verdunois.

Le dévoilement de ce projet-pilote a eu lieu, aujourd'hui, aux Serres municipales de Verdun, en présence de M. Alan DeSousa, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable du développement durable, de M. Claude Trudel, maire de l'arrondissement de Verdun, et de Mme Ginette Marotte, conseillère municipale et présidente de la Commission de l'environnement de l'arrondissement de Verdun.

Qualifiée d'"initiative novatrice" par M. Trudel, la réalisation de ce projet pilote permettra de traiter annuellement environ 175 tonnes de déchets et de produire 70 tonnes de compost, ce qui réduira la quantité de déchets destinés à l'enfouissement. "Nous réussirons donc à diminuer les coûts de traitement et les pénalités imposées pour enfouir des matières résiduelles", a souligné M. Trudel.

"Notre nouvelle politique sur les cueillettes des matières résiduelles, mise en place en octobre 2008, nous a permis d'augmenter le taux de recyclage à Verdun. Il nous faut cependant faire plus car les résidus de tables et résidus verts représentent près de 45% des matières résiduelles d'origine résidentielle. Nous avons donc choisi la valorisation à la source des matières organiques", a déclaré M. Trudel.

"Le projet de l'arrondissement de Verdun cadre parfaitement avec notre politique de développement durable. La mise en oeuvre du projet-pilote verdunois permettra de statuer sur la faisabilité d'installer d'autres composteurs de ce type sur le territoire de la Ville de Montréal", s'est réjoui M. DeSousa.

"C'est une solution "gagnante-gagnante , a renchéri Mme Marotte. " Non seulement, nous éliminons les coûts de transport vers les sites d'enfouissement, diminuant par le fait même la quantité de gaz à effet de serre, mais nous réduisons de façon substantielle les coûts associés au traitement des déchets de même que la pénalité associée à chaque tonne de déchets que nous envoyons à l'enfouissement", a-t-elle expliqué.

Les fournisseurs de déchets organiques

Le Centre universitaire en santé mentale Douglas, le Réseau d'entraide de Verdun (R.E.V.E.) et le marché d'alimentation IGA Champagne deviendront les premiers fournisseurs des matières organiques. D'autre part, le papier essuie-mains souillé ainsi que les restes de table provenant des bâtiments de l'arrondissement de Verdun (la mairie, les Travaux publics, le Centre culturel, le Centre communautaire Elgar et le Centre communautaire Marcel-Giroux) pourront notamment être déposés, dans le composteur.

"Nous visons "Zéro Déchet" dans nos édifices municipaux", a indiqué Mme Marotte.

À long terme, d'autres fournisseurs, ou "générateurs", pourront être intégrés à ce projet selon les quantités réelles à traiter. Le Réseau d'entraide de Verdun prévoit générer environ 75 tonnes de matières organiques annuellement, le IGA Champagne ainsi que Centre universitaire en santé mentale Douglas prévoient générer 25 tonnes chacun. Le reste proviendra des bâtiments municipaux de l'arrondissement.

D'une longueur de 4,9 mètres et d'un diamètre de 1,9 mètre, le composteur a été installé aux Serres de Verdun, un endroit tout désigné pour ce genre d'équipement.

L'implantation de ce composteur constitue la deuxième phase d'une offensive de l'arrondissement de Verdun pour réduire les déchets destinés aux sites d'enfouissement. Le 20 octobre 2008, l'arrondissement mettait en vigueur de nouvelles méthodes de cueillette des matières résiduelles dans une perspective de développement durable. À Verdun, il n'y a plus qu'une seule cueillette par semaine pour les résidus recyclables et les déchets, et qu'une seule par mois pour les encombrants. Les Verdunois ont collaboré massivement puisque le taux de recyclage est passé de 47 à 53 %, de 2007 à 2008. Le taux visé pour 2009 est de 60 %, soit l'objectif du gouvernement du Québec.

SOURCE Communiqués Montréal

Renseignements : Renseignements: Francine Morin, Responsable du protocole et des relations publiques, Arrondissement de Verdun, (514) 765-7282, francine.morin@verdun.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.