Ô Canada! Le dernier sondage international de Monster-GfK révèle que les Canadiens sont ceux qui ont le plus confiance dans l'esprit de compétition de leur pays

Des recherches indiquent que quatre Canadiens sur cinq croient que leur main-d'œuvre est assidue et plus travaillante que celle de n'importe quel autre pays

TORONTO, le 10 déc. 2013 /CNW/ - Monster.ca, le chef de file des services de recrutement en ligne, et GfK, une entreprise mondiale indépendante spécialisée dans les études de marché, ont publié aujourd'hui les résultats d'un nouveau sondage examinant à quel point les gens croient en l'esprit de compétition de leur pays. On a posé la question suivante à plus de 8 000 personnes provenant de sept pays : « Compte tenu de la conjoncture économique difficile, comment évalueriez-vous la résilience/l'esprit de compétition de votre pays? » Les résultats révèlent que ce sont les Canadiens qui arrivent en tête pour ce qui est d'affirmer que leur pays fera un retour en force et sera plus concurrentiel que jamais, suivis des Indiens.

  1. Canada (43 %)
  2. Inde (40 %)
  3. États-Unis (35 %)
  4. Allemagne (26 %)
  5. Pays-Bas (22 %)
  6. Royaume-Uni (20 %)
  7. France (7 %)

« Le marché du travail canadien est resté solide au cours des dernières années, affichant un faible taux de chômage et une demande soutenue de talents dans tous les secteurs, des facteurs qui ont certainement contribué au degré de confiance affiché face à l'esprit de compétition de notre pays, a indiqué Sheryl Boswell, directrice du Marketing, Monster.ca. L'optimisme est l'arme la plus efficace dont dispose le chercheur d'emploi, car la quête d'un meilleur sort demande du dévouement et de la ténacité. Cette attitude positive servira très bien la cause des chercheurs d'emploi. De toute évidence, il semble que cela les aide à trouver des emplois qu'ils aiment, ce que confirmait d'ailleurs notre précédente étude, selon laquelle le Canada regroupe les travailleurs les plus heureux, 64 % des répondants adorant ou aimant beaucoup leur travail. »

Une analyse plus détaillée des résultats permet de conclure que même si les Canadiens sont ceux qui ont le plus confiance dans l'esprit de compétition de leur pays, le gros de la population ne croit pas en la capacité du pays de se remettre d'une conjoncture économique difficile. Plus de la moitié des répondants (57 %) pensent que le Canada ne serait pas aussi concurrentiel à la suite d'une situation économique difficile. Dans l'ensemble, les 1 001 répondants qui ont participé au sondage au Canada ont donné les réponses suivantes :

  • 43 %  -  Mon pays s'en remettra et sera aussi compétitif qu'avant
  • 25 %  -  Mon pays s'en remettra et sera un peu moins compétitif qu'avant
  • 9 %  - Mon pays s'en remettra mais il ne sera pas aussi compétitif qu'avant
  • 14 % - Il est possible que mon pays s'en remette, mais je ne sais pas s'il sera aussi compétitif
  • 2 %    -  Mon pays ne s'en remettra jamais

L'âge et le salaire influencent le degré d'optimisme
L'étude révèle que les plus jeunes générations au Canada sont légèrement plus confiantes que les baby boomers, 45 % des Canadiens de 18 à 49 ans estimant que le Canada se remettrait d'une période économique difficile et serait aussi concurrentiel qu'avant. Comparativement, seulement 41 % des travailleurs de 50 ans et plus affichent le même niveau de confiance.

Le revenu influe également sur le degré de confiance des gens, et les plus hauts salariés au pays sont ceux qui ont le plus confiance en la résilience du Canada : plus de la moitié (51 %) des hauts salariés pensent que le Canada redeviendrait aussi concurrentiel que jamais à la suite de difficultés économiques. Fait intéressant à constater, ce sont les petits salariés qui suivent sur l'échelle du degré d'optimisme : en effet, 38 % d'entre eux croient fermement en l'esprit de compétition du Canada, suivis des salariés moyens (31 %), lesquels ont le moins confiance en la résilience de leur pays.

Quel pays a la main-d'œuvre la plus assidue?
Le sondage demande également aux répondants d'évaluer leur main-d'œuvre et celle des autres pays en ce qui concerne l'assiduité (c'est-à-dire qui travaille fort, fait preuve d'innovation et trouve constamment des idées et des produits nouveaux). Les Canadiens considèrent que leur pays est celui qui travaille le plus fort : plus de quatre répondants sur cinq (83 %) ont placé leur main-d'œuvre en position de tête. Ils placent les travailleurs chinois au second rang (75 %), suivis des travailleurs américains (74 %).

« Nous avons pu constater que les Canadiens sont un peuple optimiste qui affiche une attitude positive et beaucoup de détermination; ils croient fermement en l'engagement de leurs travailleurs, ajoute Sheryl Boswell. Quant aux Canadiens qui ne considèrent pas le Canada comme une nation assidue, ils devraient peut-être se demander si leur propre milieu de travail influence leur jugement. S'ils ne sont pas inspirés par l'attitude de leurs collègues, il est peut-être temps pour eux de chercher un meilleur emploi. »

À propos de GfK
GfK est l'une des plus importantes sociétés d'études de marché au monde et emploie environ 13 000 experts dont le travail consiste à ouvrir de nouvelles perspectives sur le mode de vie, de pensée et d'achat des gens au quotidien, sur plus de 100 marchés. GfK innove constamment et utilise les technologies les plus récentes et les méthodologies les plus intelligentes pour offrir à sa clientèle la meilleure connaissance possible des personnes les plus importantes au monde : leurs clients. En 2012, GfK a réalisé un chiffre d'affaires de 1,51 milliard d'euros. Pour en savoir plus, consultez www.gfk.com

GfK Affaires publiques et communications d'entreprises est une division de GfK. Le groupe se spécialise dans les affaires publiques personnalisées et dans les sondages d'opinion publique, dans l'étude des communications média et d'entreprises, ainsi que dans l'évaluation de la réputation des entreprises aux É.-U. et dans le monde entier. En outre, la société fournit de nombreuses études de marché personnalisées.

À propos de Monster Worldwide
Monster Worldwide, Inc. (NYSE: MWW), la société mère de Monster®, est le plus important fournisseur mondial de services de recrutement en ligne. Que ce soit par le biais de l'Internet, du cellulaire ou d'un réseau social, Monster aide les entreprises à trouver des candidats à l'aide de produits personnalisés, en ayant recours à la technologie la plus avancée afin de jumeler la bonne personne à l'emploi idéal. Monster Worldwide est un pionnier de l'Internet, comme en témoignent les quelque 200 millions de personnes inscrites à son réseau. Forte de sa présence dans plus de 40 pays, Monster offre les services les plus vastes et les plus avant-gardistes dans les domaines de la recherche d'emploi, de la gestion de carrière, du recrutement et de la gestion de talents, dans le monde entier. Pour obtenir plus de renseignements sur l'entreprise, consultez monster.ca.

SOURCE : Monster

Renseignements :

Relations publiques :
Alida Alepian
514 739-1188, poste 239

Profil de l'entreprise

Monster

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.