Nutrition en CHSLD : pour l'APTS, les bons aliments doivent aller aux bonnes personnes

LONGUEUIL, QC, le 23 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Lors de son Forum sur les meilleures pratiques en CHSLD, qui a eu lieu la semaine dernière, le ministre Barrette a trop peu parlé de l'importance capitale des diététistes-nutritionnistes et des techniciennes en diététique. « Celles-ci sont là pour s'assurer de la qualité et de la diversité des aliments servis. Elles sont également là pour garantir que chaque résident reçoive des repas adaptés à sa condition. Dans plusieurs établissements, ces professionnelles indispensables ont vu le nombre de leurs heures fortement diminué. Dans certains CHSLD, on a carrément aboli des postes, dénonce la présidente de l'APTS, Carolle Dubé. Ces compressions ont eu un effet désastreux sur la qualité des repas et de la relation entre les professionnelles et les résidents. »

Les membres de l'APTS qui travaillent en CHSLD constatent de plus en plus de cas de dénutrition. « En l'absence de diététiste-nutritionniste en service et de préposés aux bénéficiaires en nombre suffisant, on passe de plus en plus souvent directement à la diète liquide de type Ensure dès qu'un résident ne s'alimente pas ou ne mange pas dans le temps restreint qui lui est imparti. Ces diètes peuvent être efficaces à très court terme, mais au bout de quelques jours, elles deviennent dangereuses. Nos membres nous rapportent qu'il n'est pas si rare qu'une personne consomme ces substituts liquides en remplacement du dîner et du souper pendant trois semaines, s'indigne la présidente. »

La supervision des plateaux de nourriture est également trop souvent escamotée, faute de personnel technique. « À cause du manque de techniciennes en diététique, des erreurs possiblement graves peuvent être commises dans la confection des assiettes, s'inquiète Carolle Dubé. Par exemple, si une personne a des problèmes de déglutition, il faut s'assurer que la texture des aliments soit adéquate. Dans ces circonstances particulières, les patates en poudre ou une viande hachée peuvent être appropriées. Moins il y a de personnel, plus les risques d'erreur sont élevés. »

En clôture du Forum, le ministre Barrette a annoncé un réinvestissement de 65 millions de dollars pour l'embauche d'infirmières et de préposés aux bénéficiaires en CHSLD. « C'est une bonne nouvelle, mais il est également impératif d'augmenter le nombre de professionnelles en nutrition. Autrement, la volonté du ministre d'améliorer la qualité des repas demeurera un vœu pieux », de conclure Carolle Dubé.

À propos de l'APTS
Avec 32 000 membres, l'APTS est un syndicat indispensable du réseau public de la santé et des services sociaux. Elle représente plus d'une centaine de titres d'emploi distincts parmi le personnel professionnel et technique dans les domaines du diagnostic, de la réadaptation, de la nutrition, de l'intervention psychosociale, du soutien clinique et de la prévention.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements : Francis Boucher, conseiller en communication, Téléphone : 514.609.2906 (cell.)

RELATED LINKS
https://www.aptsq.com/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.