Nuit des sans-abri - Les députés du Parti Québécois sur le terrain pour lutter contre l'itinérance

QUÉBEC, le 16 oct. 2015 /CNW Telbec/ - À l'occasion de la Nuit des sans-abri, le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, ainsi que plusieurs de ses collègues prendront part à différentes activités organisées pour sensibiliser la population à la réalité des personnes en situation d'itinérance. La députée de Taschereau, Agnès Maltais, la députée d'Hochelaga‑Maisonneuve, Carole Poirier, la députée de Joliette, Véronique Hivon, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, le député de Richelieu, Sylvain Rochon, le député de Bertrand, Claude Cousineau, et le député de Rimouski, Harold LeBel, notamment, seront du nombre, et ce, dans leurs régions respectives.

« Nous prenons part, ce soir, à la Nuit des sans-abri. Ce devrait être l'occasion d'apprécier le chemin parcouru pour sortir des milliers de Québécois de l'itinérance. Malheureusement, cette fois, ce sont les reculs qu'il faudra mesurer. Les coupes du gouvernement libéral, combinées à son refus de financer adéquatement les organismes communautaires, ont des impacts désastreux sur le terrain. Et c'est sans compter les effets de la signature, par la ministre Charlebois, d'une entente avec Ottawa, soit la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, qui prive désormais de financement des centaines d'organismes de toutes les régions du Québec », ont dénoncé le chef et les députés.

SPLI et austérité libérale : des impacts concrets dans les régions
Le Parti Québécois a interpellé de nouveau le gouvernement à l'Assemblée nationale afin de le sensibiliser aux conséquences de l'austérité et de son manque de leadership face au fédéral quant à la SPLI. « À Valleyfield, par exemple, le Service alimentaire communautaire va fermer ses portes. Pourquoi? Parce que le gouvernement libéral a signé, avec le fédéral, une entente qui a détourné les fonds nécessaires à sa survie. À Granby, l'entente a réduit du tiers le nombre de lits disponibles au gîte Le Passant. À Montréal, des mises à pied ont dû être effectuées à l'Auberge Madeleine et aux Œuvres de Saint-Jacques. De plus, le tiers des projets montréalais de lutte contre l'itinérance ont vu leur financement être entièrement coupé. La liste est longue. Le gouvernement libéral reconnaît‑il l'ampleur des dommages qu'il a causés en signant avec le gouvernement Harper cette entente inacceptable? Que va-t-il faire pour rétablir les budgets des organismes? », a demandé le député de Rosemont et porte‑parole du Parti Québécois en matière de services sociaux, Jean-François Lisée.

Un engagement constant, malgré les coupes
Les élus ont également tenu à saluer les efforts déployés par les groupes qui, malgré l'austérité libérale et les coupes, continuent de se mobiliser pour accompagner au quotidien des milliers de personnes parmi les plus vulnérables. « Les organismes communautaires réalisent un travail des plus importants, et nous les enjoignons à poursuivre en ce sens. Leur action et leur engagement ont un effet concret chez ceux et celles qui vivent une situation d'itinérance, et ils s'avèrent de précieux partenaires pour lutter contre le phénomène », ont ajouté les députés.

Enfin, le chef de l'opposition officielle a tenu à souligner le fait que Véronique Hivon recevra le prix Pompon d'or 2015, décerné par le comité organisateur de la Nuit des sans-abri de Joliette. « Je suis heureux que l'engagement et le leadership exceptionnels de Véronique pour lutter contre l'itinérance soient reconnus aujourd'hui. Rappelons que c'est elle qui a, entre autres actions, porté la toute première Politique nationale de lutte à l'itinérance. Cet honneur est grandement mérité et je la félicite, au nom de toute l'équipe du Parti Québécois », a conclu Pierre Karl Péladeau.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.