Nouvelles prévision de l'ACI sur le marché de la revente

OTTAWA, le 15 déc. 2015 /CNW/ - L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a mis à jour ses prévisions des ventes résidentielles qui seront réalisées par l'entremise des systèmes MLS® des chambres et associations immobilières canadiennes en 2015 et 2016.

Depuis la publication des dernières prévisions de l'ACI en septembre, les marchés de l'habitation en Colombie-Britannique et en Ontario ont repris davantage de vigueur. Par conséquent, l'ACI a révisé à la hausse ses prévisions de ventes et du prix moyen dans ces provinces.

Alors que le marché du logement dans les autres provinces a donné le rendement prévu cet automne, selon les prévisions, les prix du pétrole se redresseront en 2016 - et par extension, les marchés du logement dans les provinces productrices de pétrole - ont diminué. Par conséquent, les prévisions de ventes en Alberta ont été révisées à la baisse, comme c'est le cas d'ailleurs pour les prix moyens en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador.

De plus, on s'attend maintenant à ce que les taux d'intérêt commencent à augmenter plus tard que prévu. Entre-temps, ils demeureront inchangés d'ici la fin de l'année prochaine; les bas taux d'intérêt continueront donc à soutenir les ventes et les prix en 2016.

Les modifications apportées aux règlements sur les hypothèques qui ont été annoncées récemment entreront en vigueur dès le début de l'an prochain, ce qui risque de ralentir les marchés de l'habitation autres que ceux du Grand Vancouver et du Grand Toronto, soit les régions ciblées. Plus précisément, il est fort probable que les modifications réglementaires diminuent également les ventes à Calgary une fois qu'elles entreront en vigueur au début de 2016.

Les prévisions relatives aux ventes nationales en 2015 ont été légèrement révisées à la hausse, en fonction de l'activité plus forte qu'on n'avait anticipé en Colombie-Britannique et en Ontario. Selon les prévisions, les ventes devraient augmenter de 5 % au pays, à 504 000 logements en 2015, et atteindre le deuxième record le plus élevé de l'année des ventes résidentielles réalisées au Canada.

On s'attend à ce que la Colombie-Britannique affiche la plus importante augmentation annuelle des ventes (+21,4 %) en 2015, tandis que l'Alberta (-21,4 %), la Saskatchewan (-10,8 %) et la Nouvelle-Écosse (-5,1 %) accuseront des baisses de ventes annuelles. Au Manitoba, l'activité devrait augmenter de 2,3 % cette année.

Selon les prévisions, les ventes en Ontario augmenteront de 9,3 % en 2015. Selon toute vraisemblance, la hausse serait plus élevée sans la pénurie d'immeubles de faible hauteur à vendre dans la région du Grand Toronto et les environs.

On s'attend à ce que les ventes réalisées au Québec et au Nouveau-Brunswick augmentent de 4,8 % et 5,4 % respectivement, par rapport aux faibles résultats de 2014. On s'attend à une hausse des ventes de 3,2 % en 2015 à Terre-Neuve-et-Labrador, grâce au redressement du marché au cours du deuxième trimestre de l'année, alors qu'à l'Île-du-Prince-Édouard, qui a profité du dollar canadien plus bas, le marché augmentera probablement de 18,8 % par rapport aux résultats de 2014.

Les prévisions annuelles pour ce qui est de la croissance du prix moyen des maisons à l'échelle nationale ont été révisées à la hausse, à 442 600 $ cette année, ce qui représente une hausse de 8,4 %. Cette révision à la hausse reflète les hausses des prix moyens en Colombie-Britannique et en Ontario, tenant compte de l'augmentation prévue de leur pourcentage des ventes à l'échelle nationale.

Cette année, la Colombie-Britannique est la seule province où le prix moyen des maisons augmente plus rapidement (+11,5 %) que la moyenne nationale. On s'attend à ce que l'augmentation du prix moyen en Ontario (+8,0 %) soit comparable à la hausse du prix moyen au pays.

Ailleurs, le prix moyen en 2015 devrait augmenter d'environ 2 % au Manitoba, au Québec et en Nouvelle-Écosse, alors qu'il baissera de 1,9 % en Alberta, de 2,7 % à Terre-Neuve-et-Labrador, et de moins de 1 % en Saskatchewan, au Nouveau-Brunswick et à l'Île-du-Prince-Édouard.

En 2016, on s'attend à ce que les ventes s'élèvent à 498 600 $ au pays, soit une baisse de 1,1 % par rapport à 2015, à mesure que l'activité du marché en Colombie-Britannique et en Ontario ralentit et que le marché prenne un recul en Alberta.

Le recul des ventes dans cette province compensera les gains enregistrés au Québec et dans les provinces de l'Atlantique, où le redressement des perspectives économiques devrait se traduire par une augmentation lente et constante des ventes tandis que les prix continueront à être abordables en raison du nombre élevé d'inscriptions. Terre-Neuve-et-Labrador, où les défis économiques et démographiques devraient persister en 2016, est l'exception.

Le prix moyen à l'échelle nationale devrait accuser une hausse de 1,4 % pour atteindre 448 700 $ en 2016. La croissance des prix en 2016 devrait être la plus marquée en Ontario (+2,9 %), en raison de la pénurie continue d'inscriptions de maisons unifamiliales, et de la forte demande dans le Grand Toronto et les environs.

En Colombie-Britannique et au Manitoba, on prévoit que le prix moyen des maisons augmentera d'environ 2 % en 2016, suivi de ceux de la Nouvelle-Écosse et de l'Île-du-Prince-Édouard, aux alentours de 1,5 %, et du Québec et du Nouveau-Brunswick, qui enregistreront des hausses de moins de 1 %.

Par contre, selon les prévisions, en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve-et-Labrador, le prix moyen devrait baisser de 2,5 %, 1,2 % et de 1 % respectivement en 2016.

À propos de l'Association canadienne de l'immeuble
L'Association canadienne de l'immeuble (ACI), l'une des plus importantes associations commerciales canadiennes à vocation unique, se fait le porte-parole de plus de 111 000 courtiers et agents immobiliers répartis parmi 90 chambres et associations immobilières.

 

SOURCE Association canadienne de l'immeuble

Renseignements : Pierre Leduc, Relations auprès des médias, L'Association canadienne de l'immeuble, Tél. : 613-237-7111 ou 613-884-1460, Courriel : pleduc@crea.ca

RELATED LINKS
http://www.sia.ca/aci

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.