Nouvelle étude internationale : 82 % des Y au Canada ont l'intention d'acheter leur première propriété d'ici cinq ans, en dépit d'obstacles importants

** Partagez votre expérience de propriétaire ou de futur propriétaire sur Twitter et Facebook :#unpeuplusprès #Audelàdelabrique **

VANCOUVER, le 28 févr. 2017 /CNW/ - Le rêve d'accéder à la propriété reste bien vivant chez de nombreux Y au Canada et partout dans le monde. Toutefois, les obstacles à surmonter, dont les principaux sont la croissance lente des salaires et la hausse du prix des propriétés, les obligent à le remettre à plus tard.

C'est le constat qui ressort de Au-delà de la brique - L'importance d'un foyer, une nouvelle étude internationale indépendante sur la propriété résidentielle réalisée pour le compte de la HSBC à partir du point de vue de 9 000 personnes dans neuf pays, dont 1 000 au Canada. Cette étude offre des observations bien documentées relativement à l'attitude et aux comportements des personnes à l'égard de l'achat, de la location et du financement d'une propriété dans les marchés partout dans le monde.

Larry Tomei, vice-président à la direction et responsable en chef des services bancaires de détail et gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada, a déclaré : «Cette étude déboulonne le mythe du rêve impossible d'accès à la propriété pour les Y, au Canada ou partout ailleurs dans le monde. En fait, plus de trois Y sur dix au Canada sont déjà propriétaires et plus de huit sur dix envisagent de le devenir d'ici cinq ans.»

Principales conclusions : Au Canada et ailleurs dans le monde     

  1. Un rêve bien vivant - Un peu plus d'un tiers des Y au Canada sont propriétaires (34 %, contre 40 % pour la moyenne mondiale) et parmi les Y qui ne le sont pas encore, une proportion impressionnante de 82 % a l'intention de le devenir d'ici cinq ans (contre 83 % pour la moyenne mondiale), soit un pourcentage un peu plus élevé que celui des Canadiens sondés, toutes générations confondues, qui ont l'intention d'en faire autant (70 %).

  2. Un petit budget - Parmi les Y qui ne sont pas propriétaires, mais envisagent de le devenir d'ici deux ans, 27 % n'ont pas d'idée quant à leur budget global et 53 % ont seulement établi un budget approximatif (contre 31 % et 54 %, respectivement, pour la moyenne mondiale). De plus, 42 % des Y canadiens qui ont acheté une propriété au cours des deux dernières années ont dépassé leur budget (contre 56 % pour la moyenne mondiale).

  3. L'aide des parents - Plus d'un tiers des Y canadiens propriétaires (37 %) ont fait appel à l'aide financière de leurs parents et 21 % sont retournés vivre chez leurs parents afin de pouvoir économiser l'argent nécessaire à la mise de fonds. L'aide des parents est sollicitée de nouveau lorsque la personne de la génération Y qui vient d'acheter une propriété constate qu'elle a dépassé son budget.

  4. Les Y et les baby-boomers - Le lien avec la propriété évolue alors que de plus en plus de gens travaillent chez eux. En effet, 48 % des Y au Canada travaillent de la maison et 33 % d'entre eux aimeraient le faire, alors que seulement 29 % des baby-boomers travaillent de la maison et à peine 18 % aimeraient le faire. Par ailleurs, 53 % des baby-boomers n'ont jamais travaillé de la maison et ne souhaitent pas le faire.

  5. L'heure des choix et des compromis - De nombreux Y sont prêts à faire des sacrifices pour avoir les moyens de devenir propriétaires. En effet, 59 % de ceux qui envisagent d'acheter une propriété seraient prêts à dépenser moins pour les loisirs et les sorties (contre 55 % pour la moyenne mondiale), tandis que 37 % seraient prêts à acheter une propriété plus petite que ce qu'ils aimeraient réellement (contre 21 % pour la moyenne mondiale). De plus, près d'un tiers des Y (30 %) - le plus haut pourcentage parmi tous les marchés sondés - seraient même prêts à repousser le projet d'avoir des enfants.

M. Tomei d'ajouter : «Les Y au Canada souhaitent ardemment devenir propriétaires, mais les résultats montrent qu'ils ont des obstacles importants à surmonter : plus des deux tiers (70 %) disent qu'ils n'ont pas épargné suffisamment pour effectuer une mise de fonds et n'ont pas non plus de budget exact en tête. En réalité, l'achat d'une propriété est un véritable défi. Et je ne peux qu'insister sur l'importance, pour eux, d'avoir un bon plan et d'obtenir le soutien et les conseils financiers nécessaires avant et après l'achat d'une propriété.»

Voici quelques mesures pratiques tirées des résultats de l'étude afin d'aider les gens à concrétiser leur rêve d'accéder à la propriété : 

  1. Planifier tôt et ne pas sous-estimer la mise de fonds - Commencer à planifier tôt afin de devenir propriétaire plus rapidement. Inclure l'épargne pour la mise de fonds, car il s'agit habituellement du premier paiement à effectuer. Trouver un prêt hypothécaire concurrentiel afin que l'emprunt pour la somme restante soit abordable. Utilisez la calculatrice hypothécaire en ligne gratuite de la HSBC.

  2. Établir un budget qui prévoit au-delà du prix d'achat - Réfléchir à ce qu'il faut de plus pour faire de la propriété que vous achèterez celle où vous aimerez vivre et ne pas oublier de l'inclure dans votre budget.

  3. Déterminer quels sacrifices vous êtes prêt à faire - Songer à réduire vos dépenses courantes. Sortir des sentiers battus pour trouver une solution qui pourrait vous aider à acheter votre propriété, par exemple, l'acheter avec un membre de votre famille ou un ami.

  4. Obtenir un portrait global de vos finances - Considérer le prêt hypothécaire comme faisant partie d'un plan financier à long terme et non pas comme une opération unique. Différents types de prêts peuvent répondre à divers besoins et convenir à différentes situations. Obtenir des conseils financiers professionnels si vous avez besoin d'aide pour faire le bon choix.

Pour en savoir plus sur l'étude Au-delà de la brique de la HSBC, consultez le site www.hsbc.ca/audeladelabrique

Notes aux rédacteurs :

À propos de «Au-delà de la brique»

  1. Réalisée pour le compte de la HSBC, «Au-delà de la brique» est une étude indépendante sur les tendances mondiales en matière d'accès à la propriété. Elle offre des observations bien documentées relativement à l'attitude et aux comportements des personnes à l'égard de l'achat, de la location et du financement d'une propriété partout dans le monde. La fiche mondiale de renseignements Bien plus qu'un foyer représente le point de vue de 9 009 personnes dans neuf pays : l'Australie, le Canada, la Chine, les Émirats arabes unis, les États-Unis, la France, la Malaisie, le Mexique et le Royaume-Uni. Les résultats de l'étude sont basés sur un échantillon représentatif à l'échelle nationale dans huit pays de personnes âgées d'au moins 18 ans qui sont propriétaires et d'autres qui ne le sont pas ainsi que sur un échantillon représentatif à l'échelle nationale de répondants rencontrés en personne aux Émirats arabes unis. L'étude a été réalisée par Kantar TNS en octobre et en novembre 2016. Les Y sont les personnes nées entre 1981 et 1998.

  2. À propos de la Banque HSBC Canada
    La Banque HSBC Canada, filiale de la société HSBC Holdings plc, est le chef de file des banques internationales au pays. Nous aidons des entreprises et des particuliers partout au Canada à faire des affaires et à gérer leurs finances à l'échelle mondiale par l'entremise de trois secteurs d'activité mondiaux, soit les services aux entreprises, les services bancaires internationaux et marchés et les services bancaires de détail et gestion de patrimoine. HSBC Holdings plc, dont le siège social est situé à Londres, est la société mère du Groupe HSBC. Le Groupe HSBC sert des clients du monde entier à partir d'environ 4 000 bureaux répartis dans 70 pays et territoires en Europe, en Asie, dans les Amériques, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Avec des actifs de 2 375 milliards de dollars US au 31 décembre 2016, la HSBC est l'un des plus importants établissements de services bancaires et financiers au monde. Pour en savoir plus, consultez le site www.hsbc.ca ou suivez-nous sur ="http://www.twitter.com/@hsbc_ca" rel="nofollow" target="_blank">Twitter à @hsbc_ca ou sur Facebook à@hsbccanada

SOURCE HSBC Bank Canada

Renseignements : Personnes-ressources, médias : Aurora Bonin 604-641-1905 aurora.f.bonin@hsbc.ca; Caroline Creighton 416-868-8282 caroline.x.creighton@hsbc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.hsbc.ca/1/2/personal

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.