Nouvelle campagne pour prévenir la perte de vision "Mes yeux, j'y vois! Je
consulte mon spécialiste de la vision"

MONTRÉAL, le 3 mai /CNW Telbec/ - C'est parce qu'une bonne vision est à la base d'une vie active, indépendante et heureuse que l'Association québécoise de la dégénérescence maculaire (AQDM) et ses partenaires ont lancé aujourd'hui la première édition du Mois de la dégénérescence maculaire au Québec, sous le thème "Mes yeux, j'y vois! Je consulte mon spécialiste de la vision". On souhaite par cette campagne prévenir des cas de perte de vision qui auraient pu être évités si les personnes atteintes avaient consulté un spécialiste de la vision en temps opportun.

La dégénérescence maculaire liée à l'âge, ou DMLA, occupe une place de choix parmi les diverses maladies oculaires. Elle constitue la principale cause de perte de vision sévère chez les personnes âgées de plus de 50 ans et le risque de développer la maladie augmente avec l'âge. En fait, près de 300 000 Québécois et Québécoises en sont atteints. Avec le vieillissement de la population, on estime que le nombre de cas triplera au cours des 25 prochaines années.

"Il est impératif que les personnes de 55 ans et plus passent un examen de la vue sur une base régulière, déclare M. Gérard St-Denis, directeur général de l'AQDM, et lui-même atteint de DMLA. Il s'agit de la meilleure façon de détecter de façon précoce une maladie de l'œil qui pourrait avoir des répercussions importantes sur la vie des personnes atteintes et sur leurs proches. D'ailleurs, les spécialistes de la vision sont d'accord pour dire qu'une intervention rapide peut limiter la perte de vision dans les cas de dégénérescence maculaire humide."

Selon Jacques Gresset, directeur de l'École d'optométrie de l'Université de Montréal, un examen annuel est à prévoir pour favoriser une vision saine. "On ressent peu de symptômes au début de la dégénérescence maculaire liée à l'âge, car c'est une maladie sournoise. Grâce à des instruments spécialisés, les professionnels de la vision peuvent voir les différentes couches de la rétine de l'œil, détecter les signes de la DMLA et freiner l'évolution de cette maladie", a-t-il souligné.

La DMLA mène à une perte graduelle ou soudaine de la vision centrale. Les personnes atteintes de la forme humide de la maladie peuvent ne plus être capables de lire, de conduire, de cuisiner et de distinguer les traits des visages. La maladie se traduit souvent par une perte significative d'autonomie et requiert une importante adaptation à sa nouvelle condition. Elle est aussi une source d'inquiétude, de stress et parfois même de dépression chez les personnes atteintes.

Il existe aujourd'hui un traitement qui peut non seulement ralentir la progression de la forme humide de la DMLA, mais aussi restaurer la vision. Ce qui a complètement changé la vie des personnes nouvellement diagnostiquées. Toutefois, pour que le traitement donne les résultats escomptés, les personnes doivent être détectées et traitées rapidement, dès les premiers signes et symptômes. "De là l'importance de consulter son spécialiste de la vision sur une base régulière", de conclure M. St-Denis.

Activités du Mois de la dégénérescence maculaire 2010

L'AQDM remercie ses partenaires qui ont permis la mise en œuvre des activités entourant le Mois de la dégénérescence maculaire : l'Association des optométristes du Québec, l'Association des médecins ophtalmologistes du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux, l'Institut Nazareth et Louis-Braille, l'École d'optométrie de l'Université de Montréal, Optelec Canada, Novartis Pharma Canada, le réseau FADOQ et des Clubs Lion du Québec.

Les personnes intéressées à en savoir davantage sur les activités du Mois de la dégénérescence maculaire, sur la DMLA et sur l'importance de passer un examen de la vue sur une base régulière peuvent visiter le site www.aqdm.org ou appeler au 514 937-1111 ou au 1 866 867-9389.

    
    Sur le Web
    - AQDM : www.aqdm.org
    - École d'optométrie de l'Université de Montréal : www.opto.umontreal.ca
    

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE Association québécoise de la dégénérescence maculaire (AQDM)

Renseignements : Renseignements: Personnes-ressources auprès des médias: Pour renseignements sur la DMLA, le Mois de la dégénérescence maculaire ou l'AQDM: M. Gérard St-Denis, (819) 336-4187, (819) 479-4187; Pour des entrevues avec un spécialiste de la vision: M. Sylvain-Jacques Desjardins, attaché de presse, Université de Montréal, (514) 343-7593

Profil de l'entreprise

Association québécoise de la dégénérescence maculaire (AQDM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.