Nouvel incident impliquant un cheval de calèche : Projet Montréal réclame des actions immédiates

MONTRÉAL, le 21 avril 2016 /CNW Telbec/ - Projet Montréal demande une enquête sur l'incident qui s'est produit hier, alors qu'un cheval de calèche s'est retrouvé seul sur la rue Peel et a percuté une voiture, de même que la suspension des permis de l'entreprise fautive. « Il est clairement indiqué dans le règlement sur les véhicules hippomobiles que, lorsqu'en attente, une patte du cheval doit être attachée au moyen d'une courroie de retenue. Comment le cheval en est-il arrivé à se promener seul sur la rue Peel? », questionne Sterling Downey, porte-parole de l'Opposition officielle en matière de gestion animalière.

Alors que la saison touristique commence à peine, ce nouvel incident impliquant un cheval de calèche illustre l'urgence d'agir. « Cet incident malheureux s'ajoute au lourd dossier concernant l'industrie des calèches à Montréal. La stratégie de laisser-aller du maire Coderre n'est tout simplement plus acceptable. Il faut donner un sérieux coup de barre à cette industrie dès maintenant, sans quoi, il faudra tout simplement mettre fin à ses activités », ajoute Sterling Downey.

À la suite des nombreux incidents impliquant des chevaux de calèche l'an dernier,  Denis Coderre avait promis de consulter les Montréalais sur l'avenir de cette industrie. Or, malgré les demandes répétées de Projet Montréal pour un tel exercice, cette consultation n'a jamais eu lieu. De plus, le maire Coderre n'a toujours pas rendu public le rapport commandé par son administration à l'organisme Cheval Cheval. « Depuis le début, le maire Coderre pratique la culture du secret dans le dossier des calèches en choisissant les informations qu'il rend publiques, en fonction de ses propres intérêts. Il doit dès aujourd'hui rendre public le rapport et déterminer une date pour la consultation publique », ajoute Sterling Downey.

Finalement, Projet Montréal demande à la Ville de Montréal d'allouer davantage d'inspecteurs aux activités hippomobiles. « Malheureusement, il ne s'agit pas du premier incident du genre et tout porte à croire que ce ne sera pas le dernier. Le maire Coderre doit dès maintenant s'assurer que davantage d'inspecteurs soient sur le terrain », ajoute Sterling Downey. « La gestion des activités de cette industrie nécessite davantage que des tweets du maire lors des journées de chaleur accablante. Il faut dès maintenant réfléchir à la notion de cohabitation du cheval en milieu fortement urbanisé, ainsi qu'au confort de l'animal. Si le maire refuse une telle réflexion, nous n'aurons d'autre choix que de réclamer la fin de cette industrie », conclut-il.

En résumé, voici les demandes de Projet Montréal :

  • Tenue d'une consultation publique sur l'avenir de l'industrie des calèches;
  • Publication du rapport de Cheval Cheval sur la place des chevaux en ville;
  • Augmentation du nombre d'inspecteurs alloués aux activités hippomobiles;
  • Suspension des permis de l'entreprise fautive le temps qu'une enquête soit réalisée.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse , Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.