Nouveau trajet pour le passage des autobus et davantage d'espaces verts - La
Ville de Montréal annonce la mise en œuvre du Quartier Bonaventure

MONTRÉAL, le 12 août /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, et la présidente du conseil d'administration de la Société du Havre de Montréal (SHM), Mme Isabelle Hudon, ont présenté le projet révisé du Quartier Bonaventure et annoncé sa mise en œuvre dès cet automne. La réalisation du quartier vise à transformer l'une des principales entrées de la ville en un quartier habité et vivant dans le prolongement du centre-ville.

"Nous faisons aujourd'hui la démonstration que les grands projets peuvent avancer tout en tenant compte de la volonté citoyenne. Non seulement le projet révisé permet toujours d'aménager une entrée de ville prestigieuse et distinctive, mais il répond aussi à l'essentiel des préoccupations exprimées durant la consultation publique en janvier dernier. Il établit également un meilleur équilibre entre les besoins des Montréalais qui habitent, travaillent ou étudient dans le secteur et ceux des usagers du transport collectif entre le centre-ville et la Rive-Sud", a déclaré le maire Tremblay. "Le projet du Quartier Bonaventure est fin prêt à aller de l'avant. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour Montréal!", a-t-il ajouté.

La version révisée du projet de réaménagement de l'autoroute Bonaventure en grande artère urbaine offre une solution transitoire au transport collectif entre la Rive-Sud et le centre-ville. Le projet révisé propose, à moindre coût, une nouvelle configuration pour le passage des autobus entre la Rive-Sud et le centre-ville. Il prévoit également l'ajout d'espaces verts et de lieux publics dans les îlots centraux afin d'accentuer le caractère symbolique de cette entrée de ville.

"Nous sommes fiers du projet que nous réaliserons. Il répond aux trois priorités que nous nous étions fixés : donner à Montréal une entrée prestigieuse, retisser la trame urbaine entre le Vieux-Montréal, le Faubourg des Récollets et le Sud-Ouest, et améliorer la qualité du transport collectif en termes de fréquence, de fiabilité et de fluidité", a indiqué Mme Hudon.

Le transport collectif

Plutôt qu'un corridor exclusivement réservé aux autobus, dans l'emprise de la rue Dalhousie, le concept actuel propose une répartition des autobus dans trois rues du secteur : Peel, de Nazareth et Dalhousie. Une solution plus économique, qui réduit de moitié le nombre d'autobus circulant sur la rue Dalhousie et qui éloigne le trajet des autobus d'une cinquantaine de mètres des immeubles résidentiels, tout en maintenant la priorité à l'amélioration du transport collectif. Au terme du projet, aucun autobus ne circulera sur la rue de l'Inspecteur, au pied des immeubles résidentiels alors que l'on en compte actuellement près de 1 000 par jour.

Notons que cette solution est transitoire, permettant ainsi de procéder au démantèlement de ce tronçon de l'autoroute Bonaventure, de créer le Quartier Bonaventure, d'améliorer la quiétude du quartier résidentiel tout en maintenant une offre de transport collectif de qualité et performante entre la Rive-Sud et le centre-ville.

"À long terme, l'autobus n'est certainement pas le moyen de transport collectif métropolitain le mieux approprié dans ce secteur. Notre plan de transport prévoit d'ailleurs l'implantation d'un système performant, comme un système léger sur rails (SLR), entre le centre-ville et la Rive-Sud", a précisé le maire de Montréal. "J'annonce donc aujourd'hui la mise sur pied immédiate d'un forum de discussion réunissant toutes les instances concernées afin d'accélérer la mise en place de solutions de transport collectif durables entre le centre-ville et la Rive-Sud. Tout le monde sera autour de la table et les choses vont avancer", a déclaré M. Tremblay.

Plus d'espaces verts et mise en valeur du patrimoine

Par ailleurs, le projet révisé prévoit une augmentation sensible des espaces verts dans les îlots qui remplaceront le tablier de l'autoroute Bonaventure. Trois des cinq îlots centraux seront aménagés en lieux publics, dont les deux îlots adjacents au centre-ville. Le projet révisé met davantage en valeur le patrimoine bâti du secteur de façon à inscrire le Quartier Bonaventure dans la mémoire des lieux.

Échéancier des travaux

Un bureau de projet conjoint Ville-Société du Havre sera mis sur pied au cours des prochaines semaines afin d'assurer la bonne marche du chantier. Un comité de concertation sera mis en place afin d'associer les principaux acteurs, dont les groupes de citoyens, à l'évolution du chantier. La coordination avec les arrondissements du Sud-Ouest et de Ville-Marie sera très étroite. Des outils de communications seront diffusés - notamment sur les médias sociaux - pour tenir les citoyens riverains et la population informés de l'évolution du chantier et des impacts sur la circulation.

Le bureau de projet sera en mesure, dès cet automne, de débuter certains travaux préparatoires sur le site et de finaliser les plans et devis de la première phase du projet en vue de la construction, la réfection et la réhabilitation des réseaux d'utilités publiques et d'infrastructures souterraines qui seront amorcées au printemps 2011. L'ensemble des travaux sur ce tronçon de l'autoroute Bonaventure sera complété en 2014. Les coûts des travaux compris dans le projet révisé sont estimés à 141,7 M$ pour l'axe Bonaventure et à 61 M$ pour améliorer l'accès au centre-ville en transport collectif.

Des mesures de mitigation seront mises en place, de concert avec l'Agence métropolitaine de transport (AMT) et la Société de transport de Montréal (STM), pour faciliter l'entrée et la sortie du centre-ville pendant la réalisation des travaux. Le maire souhaite, par exemple, la mise en service de trains de banlieue entre Brossard et la gare Centrale utilisant le pont Victoria. Il a d'ailleurs confié au directeur général de la Ville le mandat d'entreprendre dès maintenant les discussions à cet effet avec les instances concernées.

"Montréal bouge. Montréal est plus que jamais en action. D'autres projets nous le prouvent également. Le Quartier des spectacles est en chantier, l'Adresse symphonique, le CUSM aussi et on prépare le site pour le chantier du Centre de recherche du CHUM. Et maintenant, le Havre se déploie", a conclu le maire.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Renseignements: François Goneau, Relations avec les médias, 514 868-5859; Source: Bernard Larin, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 872-9998


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.