Nouveau gouvernement à Ottawa - Un bon départ, dit la CSN

MONTRÉAL, le 5 nov. 2015 /CNW Telbec/ - La Confédération des syndicats nationaux (CSN) se réjouit que le gouvernement de Justin Trudeau ait déjà respecté deux de ses engagements de la dernière campagne électorale en réhabilitant le recensement long et en établissant la parité entre les hommes et les femmes au conseil des ministres, une première. En outre, la reconnaissance des changements climatiques dans la dénomination du ministère de l'Environnement marque un net virage par rapport à l'attitude totalement rétrograde de l'ancien gouvernement Harper à cet égard.

« À la veille de la conférence de Paris sur les changements climatiques, le nouveau gouvernement libéral soulève de nombreux espoirs d'un océan à l'autre sur la question environnementale, a réagi le président de la CSN, Jacques Létourneau. La nouvelle ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, aura fort à faire pour changer la perception qu'ont les autres pays à l'égard du Canada, mais il s'agit d'un très bon départ. En outre, le fait de mieux reconnaître la place des femmes au Parlement est une avancée considérable qui tranche avec des décennies de sexisme. »

À ce chapitre, la CSN souligne aussi l'arrivée de Mélanie Joly, qui avait démontré son appui au diffuseur public Radio-Canada, au ministère du Patrimoine canadien, de l'ancienne chef autochtone Jody Wilson-Raybould comme ministre de la Justice et de Procureur général du Canada, ainsi que Carolyn Bennett comme ministre des Affaires autochtones. « La promesse de tenir une commission d'enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées semble en meilleure voie que jamais d'être respectée. C'est très positif », a noté Jacques Létourneau.

Les attentes du nouveau gouvernement sont élevées et la CSN se fera un devoir de rappeler les engagements pris par Justin Trudeau au cours de la dernière campagne électorale. Outre le rétablissement du financement de Radio-Canada pour assurer sa pérennité, l'abrogation des lois antisyndicales C-525 et C-377, l'annulation de la réforme du régime d'assurance-emploi de 2012 et de celle visant les fonds de travailleurs, la CSN souhaite notamment que le nouveau gouvernement maintienne un dialogue avec les organisations syndicales sur les questions sociales et économiques, tel que promis par Justin Trudeau. « Nous souhaitons qu'il aille de l'avant avec son engagement de revoir le mode de scrutin. Nous attendons aussi de lui qu'il adopte une meilleure attitude dans les négociations avec la fonction publique canadienne que celle prise par son prédécesseur », a poursuivi le président de la CSN.

La CSN représente quelque 325 000 travailleuses et travailleurs œuvrant dans tous les secteurs d'activité et regroupés dans plus de 2000 syndicats au Québec et au Canada.

 

SOURCE CSN

Renseignements : Louis-Serge Houle, directeur du Services des communications de la CSN, 514 792-0795

RELATED LINKS
www.csn.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.