Nouveau financement à l'appui de l'adaptation aux changements climatiques en Asie, en Amérique latine et dans les Caraïbes

OTTAWA, le 18 mars 2013 /CNW/ - Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), organisme canadien, et Environnement Canada ont annoncé aujourd'hui le lancement de 12 projets qui aideront des pays d'Asie, d'Amérique latine et des Caraïbes à faire face à la menace que les changements climatiques font peser sur les ressources hydriques.

L'Initiative de recherche sur l'adaptation en Asie (IRA-Asie) et l'Initiative de recherche sur l'adaptation en Amérique latine et dans les Caraïbes (IRA-Amériques) sont deux initiatives triennales dotées de 10 millions de dollars canadiens (CAD). Elles visent à créer une solide assise de données scientifiques probantes sur des solutions d'adaptation qui permettront de protéger les ressources hydriques et qui éclaireront les décideurs pour ce qui est d'utiliser le plus efficacement possible et de cibler le financement destiné à la lutte contre les changements climatiques.

« Par l'entremise du Centre de recherches pour le développement international, notre financement accéléré soutient des projets importants et novateurs tels que ceux menés ans le cadre de l'IRA-Amériques et de l'IRA-Asie », a déclaré le ministre de l'Environnement du Canada, Peter Kent. « Ces efforts, a-t-il ajouté, aideront les pays en développement à mieux affronter les effets des changements climatiques, et nous sommes très fiers du travail que nous accomplissons à ce chapitre. »

L'IRA-Asie et l'IRA-Amériques s'attaqueront à des problèmes cruciaux en matière d'adaptation, depuis la fréquence et l'intensité des inondations et des sécheresses jusqu'à la disponibilité et l'utilisation des ressources hydriques. Elles éclaireront ainsi l'élaboration de stratégies visant à améliorer la planification, la coordination et la prise de décisions pour aider à sauver des vies et à protéger les moyens de subsistance.

« Qu'il s'agisse d'inondations, de sécheresses ou de glissements de terrain, les catastrophes liées à l'eau se font de plus en plus fréquentes et de plus en plus dévastatrices », explique Jean Lebel, président du CRDI par intérim. « L'IRA-Asie et l'IRA-Amériques aideront les scientifiques à mettre au point des stratégies en vue d'aider les populations les plus vulnérables de la planète à s'adapter à des conditions climatiques en constante évolution qui fera peser une menace croissante sur les ressources hydriques. »

L'IRA-Asie et l'IRA-Amériques font fond sur le succès de la recherche sur l'adaptation en Afrique financée par le CRDI, qui, grâce à un financement accéléré de 10 millions CAD, soutient sept projets par le truchement de l'initiative Centres africains de recherche sur l'adaptation. Ces activités sont administrées par le CRDI et financées dans le cadre de l'investissement de 1,2 milliard CAD que le gouvernement du Canada a annoncé pour donner suite à l'engagement qu'il a pris, en vertu de l'Accord de Copenhague, de fournir un apport de financement accéléré.

Les journalistes et le grand public pourront participer aux échanges sur Twitter sur Facebook.

Pour plus de précisions, rendez-vous au www.crdi.ca et prenez connaissance du document d'information Nouveaux projets - Initiative de recherche sur l'adaptation en Asie (IRA-Asie) et Initiative de recherche sur l'adaptation en Amérique latine et dans les Caraïbes (IRA-Amériques).

À propos du CRDI
Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI), qui est un élément clé de l'aide internationale du Canada, appuie des travaux de recherche dans les pays en développement afin d'y favoriser la croissance et le développement. Il veille aussi à promouvoir la diffusion des connaissances ainsi acquises auprès de responsables des politiques, de chercheurs et de collectivités de par le monde. Il en résulte des solutions locales, novatrices et durables, porteuses de changement pour les personnes qui en ont le plus besoin.

Document d'information


Nouveaux projets - Initiative de recherche sur l'adaptation en Asie (IRA-Asie) et Initiative de recherche sur l'adaptation en Amérique latine et dans les Caraïbes (IRA-Amériques)

Qu'il s'agisse des rues inondées de Bangkok, du littoral caribéen grugé par l'érosion ou encore de la fonte des glaciers andins et himalayens, les effets des changements climatiques continuent d'affliger les collectivités et menacent des ressources hydriques cruciales. L'Initiative de recherche sur l'adaptation en Asie (IRA-Asie) et l'Initiative de recherche sur l'adaptation en Amérique latine et dans les Caraïbes (IRA-Amériques) sont administrées par le CRDI et financées dans le cadre de l'investissement de 1,2 milliard de dollars canadiens (CAD) que le gouvernement du Canada a annoncé pour donner suite à l'engagement qu'il a pris, en vertu de l'Accord de Copenhague, de fournir un apport de financement accéléré.

Les projets menés dans le cadre de ces initiatives s'échelonneront sur trois ans, et le financement s'élèvera à 10 millions CAD par région.

Au Guyana, à la Grenade, à la Barbade, en Jamaïque et à Trinité-et-Tobago, des chercheurs évalueront la mesure dans laquelle les conditions climatiques en constante évolution peuvent influer sur la fréquence et l'intensité des inondations et des sécheresses ainsi que sur la disponibilité et l'utilisation des ressources hydriques. En Thaïlande, des chercheurs s'attacheront à produire des données probantes qui permettront d'améliorer la planification, la coordination et la prise de décisions pour aider à sauver des vies et à protéger les moyens de subsistance des inondations telles que celle qui a frappé Bangkok en 2011 et qui a fait 800 morts et causé des dommages estimés à 47 milliards CAD. En Amérique centrale, où les villes prennent de l'expansion et les sécheresses augmentent, des chercheurs se pencheront sur les 24 000 organismes communautaires qui fournissent de l'eau potable et réfléchiront aux façons dont ils pourraient modifier leurs pratiques pour maximiser la sécurité hydrique des habitants des zones rurales et périurbaines.

Institutions d'Asie s'étant vu octroyer une subvention

  • Center for Mountain Ecosystem Studies, Kunming Institute of Botany de l'Académie des sciences de Chine : 1 526 000 CAD en vue de promouvoir la gouvernance efficace de l'eau dans les hautes terres de la Chine, du Népal et du Pakistan. 
  • Ashoka Trust for Research in Ecology and the Environment (ATREE), Inde : 1 499 300 CAD aux fins de la recherche sur les stratégies d'adaptation permettant d'approvisionner en eau les bassins versants qui sont en proie à une urbanisation rapide dans un contexte de changements climatiques.
  • Unit for Social and Environmental Research, Faculté des sciences sociales, Université de Chiangmai, Thaïlande : 1 234 000 CAD aux fins de la recherche sur l'adaptation aux changements climatiques dans le secteur de l'aquaculture intérieure dans le nord de la Thaïlande.
  • Cambodia Development Resource Institute (CDRI), Cambodge: 1 499 800 CAD aux fins de travaux de recherche qui éclaireront la gouvernance de l'eau et l'adaptation aux changements climatiques au Cambodge.
  • Chinese Center for Agricultural Policy de l'Académie des sciences de Chine : 1 496 600 CAD afin d'améliorer la gestion des ressources hydriques et l'adaptation aux changements climatiques dans deux régions vulnérables : la plaine de la Chine du Nord et la région du lac Poyang.
  • Thailand Development Research Institute (TDRI), Thaïlande : 1 428 200 CAD à l'appui d'une planification améliorée de la gestion des inondations en Thaïlande.

Institutions des Amériques s'étant vu octroyer une subvention

  • Centro Agronómico Tropical de Investigación y Enseñanza (CATIE), Costa Rica : 1 477 900 CAD en vue d'adapter la gestion communautaire de l'approvisionnement en eau au climat changeant au Guatemala, au Nicaragua et au Costa Rica.
  • Centro del Agua del Trópico Húmedo para América Latina y el Caribe (CATHALAC), Panama : 1 485 800 CAD à l'appui de la recherche sur l'adaptation au stress hydrique dans la région du Comahue, en Argentine. 
  • University of the West Indies, Barbade : 1 499 900 CAD aux fins de la gestion durable de l'eau dans un contexte de changements climatiques dans les petits États insulaires des Caraïbes tels que Trinité-et-Tobago, la Jamaïque, la Barbade, le Guyana et la Grenade.
  • Fundación Bariloche, Argentine : 1 500 000 CAD à l'appui de la recherche sur l'adaptation au stress hydrique dans la région du Comahue, en Argentine. 
  • Agua Sustentable, Bolivie : 1 077 600 CAD en vue de renforcer à l'échelle locale, dans l'Altiplano bolivien, la capacité de composer avec les changements climatiques et de s'y adapter.
  • Centro de Cambio Global, Pontificia Universidad Católica de Chile, Chili : 1 298 000 CAD aux fins de la recherche sur la vulnérabilité et l'adaptation aux changements climatiques et à la variabilité du climat dans le bassin du río Maipo.


SOURCE : Centre de recherches pour le développement international

Renseignements :

Isabelle Bourgeault-Tassé
+1 613-696-2343
ibourgeault-tasse@crdi.ca
@IDRC_CRDI


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.