Nous perdons la course - Un nouveau rapport sur l'apprentissage des sciences illustre le fardeau économique que représente l'abandon des cours de sciences au secondaire

TORONTO, le 8 oct. 2013 /CNW/ - Selon un nouveau rapport de recherche qu'a diffusé aujourd'hui Parlons sciences, dont la réalisation a été rendue possible grâce à Amgen Canada, le coût du délaissement des cours de sciences et des mathématiques au secondaire est fort élevé pour le pays. Pleins feux sur l'apprentissage des sciences 2013 : les coûts élevés de l'abandon des sciences et des mathématiques met en évidence trois coûts - financier, d'opportunité et sociétal - affectant l'économie canadienne, parce que les étudiants délaissent les cours avancés de sciences, de technologie, de génie et de mathématiques (STIM).

Chaque année, même si le Canada affecte quelque 50 milliards de dollars à l'éducation, de la maternelle à la cinquième secondaire, moins de 50 % des étudiants canadiens du secondaire complètent des cours avancés de STIM. Étant donné que près de 70 % des meilleurs emplois au Canada exigent une formation STIM, et que ce pourcentage ira croissant, il s'agit là d'une statistique alarmante. Puisque, à l'avenir, l'emploi sera lié à une formation STIM, la prospérité économique du Canada, son caractère concurrentiel face aux pays analogues, et la qualité de vie qu'il offrira sont compromis. Il est important d'assurer que nos fonds soient affectés à la préparation des jeunes d'aujourd'hui à l'économie de demain, surtout que le Canada consent près de 6 % de son produit intérieur brut à l'éducation.

« Le Canada doit se concentrer sur la constitution d'une solide réserve de talents en STIM possédant les compétences propres à favoriser l'essor de notre pays à long terme. En fin de compte, ces compétences sont liées d'une façon ou d'une autre aux connaissances scientifiques, de dire Bonnie Smith, présidente, Parlons sciences. Nous devons sensibiliser nos jeunes à l'importance qu'ont les cours STIM sur leur carrière future, les mobiliser autour de l'apprentissage expérientiel des sciences en bas âge, et maintenir leur intérêt à l'endroit de ces disciplines tout au cours de leurs études. Pour ce faire, il faudra un effort concerté - de la part des éducateurs, des parents, des jeunes, de l'industrie, des organismes sans but lucratif et du gouvernement - pour faire en sorte que l'avenir du Canada soit radieux. »

Le rapport de recherche 2013 met en évidence les coûts associés à l'abandon des cours STIM avancés par les étudiants du secondaire :

  • Coûts financiers que représente pour les étudiants, les parents, les contribuables, les écoles secondaires et les étudiants la réinscription des jeunes à des cours STIM. Non seulement la réinscription représente-t-elle des coûts se chiffrant en millions de dollars, mais elle retarde les projets postsecondaires des étudiants.
  • Les coûts d'opportunité associés aux pertes d'options professionnelles et de revenus futurs. Les étudiants découvrent souvent trop tard que leur carrière future exige d'avoir suivi au moins un cours STIM. Il en résulte une atteinte de la réserve de talents sur le marché du travail et du potentiel de gain des étudiants puisque, en moyenne, le revenu des travailleurs qui ont reçu une formation STIM dépasse celui du reste de la main-d'œuvre de 26 %.
  • Les coûts liés à la perte de personnes talentueuses clés qui possèdent les compétences dont le Canada a besoin pour prospérer et croître. Une économie à rendement élevé dotée de programmes de qualité est tributaire de l'innovation - sans s'appuyer sur une solide réserve de talents, le rendement du Canada comparativement aux pays analogues vacille.

« Une certaine connaissance des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM) sera indissociable des exigences formulées à l'endroit de nombre d'emplois très en demande au cours des prochaines décennies, de dire Karen Burke, Ph. D., directrice, Affaires réglementaires, Amgen Canada. Puisque d'autres pays investissent plus massivement dans l'apprentissage des STIM, nous n'avons pas les moyens de rester à la traîne. »

L'engagement que partagent Parlons sciences et Amgen Canada à l'appui de la sensibilisation à l'importance de l'apprentissage des sciences se poursuit cette année avec Pleins feux sur l'apprentissage des sciences : les coûts élevés de l'abandon des sciences et des mathématiques. Il s'agit d'une suite du rapport Pleins feux sur l'apprentissage des sciences : une référence sur le talent canadien diffusé en 2012, qui examinait la réserve de talents du Canada à l'appui des carrières fondées sur les sciences et qui a constaté le rendement élevé de cette réserve, mais également sa faible taille.

Cet automne, Parlons sciences et Amgen Canada entameront une tournée qui les mènera à la rencontre d'étudiants d'écoles secondaires d'un océan à l'autre pour démontrer la valeur des sciences dans la vie de tous les jours et des emplois du futur. Pour en savoir davantage à ce propos et pour consulter la version intégrale du rapport, veuillez vous rendre à l'adresse http://www.parlonssciences.ca/

Au sujet de Parlons sciences
Parlons sciences est un organisme primé de sensibilisation d'envergure nationale et à visée caritative. Parlons sciences crée et met en place des programmes éducatifs uniques ainsi que des services qui visent à éveiller l'intérêt des enfants, des jeunes et des éducateurs envers les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques (STIM). L'organisme a pour but de préparer les jeunes à leur future carrière ainsi qu'à leur rôle de citoyen dans un monde en constante évolution. Pour de plus amples renseignements au sujet de Parlons sciences, veuillez visiter le site www.parlonssciences.ca.

La réalisation de ce rapport a été rendue possible grâce à Amgen Canada.

Au sujet d'Amgen Canada
En qualité de chef de file de l'innovation, Amgen Canada connaît bien la valeur des sciences. À partir de ses principaux établissements dans le réseau biomédical effervescent de Mississauga, de même que des laboratoires de recherche à Burnaby, en Colombie-Britannique, Amgen fournit un apport important au secteur de la biotechnologie canadien depuis 1991. Amgen contribue au développement de nouveaux traitements, ou de nouvelles applications de médicaments existants, en partenariat avec nombre d'organisations de premier plan au Canada spécialisées dans les soins de santé, l'enseignement, la recherche, de même qu'avec des administrations publiques et des regroupements de patients. Pour en apprendre davantage à propos d'Amgen Canada, veuillez vous rendre à l'adresse www.amgen.ca.

SOURCE : Parlons sciences

Renseignements :

Jade Lavallée-Labossière 
Hill+Knowlton Strategies 
(No de tél.) 514-375-2730 
(Courriel) Jade.Lavallee-Labossiere@hkstrategies.ca

Profil de l'entreprise

Parlons sciences

Renseignements sur cet organisme

Amgen Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.